Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

John Galliano, sobre et les larmes aux yeux : Interview confession, 3 ans après

5 photos
Lancer le diaporama

C'était il y a plus de 3 ans. Le scandale John Galliano, suite à un incident qui s'est produit au désormais célèbre café La Perle (3e arrondissement de Paris), provoque la chute du prodigieux créateur de mode. Aujourd'hui libéré de ses vices - en l'occurrence, l'alcool -, il est prêt à reconquérir la planète mode. L'opération rachat a commencé ce dimanche, sur le plateau du Supplément...

"Un John Galliano sobre" pour s'expliquer : pas responsable de sa maladie, mais de sa guérison, oui

Ce dimanche 14 septembre, John Galliano était l'invité de Maïtena Biraben dans son émission diffusée sur Canal +. Après la diffusion d'un reportage dont il était le sujet, entre portrait de l'homme et récit de sa descente aux enfers, le créateur de 53 ans déclare : "L'une des raisons pour lesquelles je suis ici, c'est qu'à mon humble avis (...) on peut peut-être jeter un nouvel éclairage sur ce qu'a été ma maladie. Cette tragédie n'aura pas été vaine... Il y a quand même de la lumière au bout du tunnel ! Un John Galliano sobre !"

Cette maladie, l'alcoolisme, dont il dit ne pas être responsable mais bel et bien guéri, a éclaté aux yeux du monde lors de l'agression verbale raciste qu'il a commise en décembre 2010, à Paris. En plateau, John confirme, tête baissée : "Je ne suis pas antisémite, ni raciste, ce sont pourtant des mots que j'ai prononcés."

Une enfance difficile à l'origine de ses démons

"2 semaines après cette scène, j'ai fait une dépression complète", poursuit l'ex-fantasque directeur artistique de Christian Dior. Cette scène, John Galliano accepte de l'évoquer à nouveau : "C'était un mécanisme de défense. On me provoque, et je sais qu'on ne voit ni le début ni la fin de la vidéo que vous diffusez... A travers les traumatismes subis dans mon enfance, j'ai pu être témoin et devenir conscient de telles positions, des positions qui ne sont pas les miennes. Mais j'y ai été soumis, enfant, et c'est ce qui est sorti." Cette enfance difficile, John Galliano en a parlé au printemps, dans une interview au magazine Le Point.

"Je ne pourrai pas convaincre tout le monde [que je ne suis pas antisémite], et je sais que certaines personnes ne me pardonneront jamais, je le comprends. J'ai tenté physiquement de m'excuser auprès de ceux que j'ai affectés, ça fait partie de ma guérison, du programme que je suis", ajoute John Galliano. Dans l'entretien, le directeur artistique de la chaîne de parfumerie russe L'Étoile se satisfait également d'être sobre depuis 3 ans et demi, de l'efficacité de sa cure de désintoxication en Arizona, et du recul qu'il est désormais capable de prendre par rapport à l'incident : "Mon chapeau était affreux, non ?" demande-t-il avec humour à Maïtena Biraben et son public, au sujet de la vidéo.

Pour injures racistes et antisémites, John Galliano a été condamné à 6000 euros d'amende avec sursis. Devenu paria sur la planète Mode, il a pu compter sur le soutien de son compagnon, Alexis, qu'il évoque les larmes aux yeux dans Le Supplément, et d'une amie fidèle : Kate Moss. Après lui avoir confié la création d'une robe de mariée en 2011, elle lui confiait le rôle de rédacteur mode invité pour une série photo publiée dans le numéro de décembre 2013 du magazine British Vogue.

I.N.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel