Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Johnny et Laeticia Hallyday, leurs petites filles sont à Gstaad... Des députés UMP s'indignent contre l'Express, qui répond ! réactualisé)

Réactualisation de 14h45 : La réponse de Christophe Barbier, directeur de la rédaction de L'Express mis en cause par les 24 députés UMP l'accusant d'avoir outrepassé ses droits en publiant le dossier médical américain de Johnny Hallyday, n'a pas tardé. C'est sur l'Express.fr (cliquez ici pour lire sa réponse complète) qu'il explique qu'en raison d'une exceptionnelle opération de communication de la part de l'entourage du chanteur au moment de ses ennuis de santé, c'était le devoir de sa rédaction de contribuer à révéler la vérité sur ce qui s'est passé à l'hôpital Cedars Sinaï, et que ce devoir journalistique imposait de "lever le voile" en publiant ce rapport médical. Il stipule d'ailleurs que l'Express n'a pas publié les détails du rapport qui portaient atteinte à la dignité de Johnny Hallyday. Mouais...

Si Christophe Barbier, excellent journaliste, n'a pas fait la différence entre la publication d'un rapport "tronqué" qui retient seulement que l'état alcoolique du chanteur - d'après l'Express - , serait la seule raison de l'avoir mis sous coma artificiel et le rapport honnête du magazine Le Point, (publié une semaine plus tard) qui ne cache pas que la prise courante d'alcool de Johnny, de corticoïdes pour ses cordes vocales, et la cigarette n'en faisaient pas un patient dans les meilleurs conditions, c'est qu'il faut acheter d'urgence des lunettes ! Alors que Johnny a vraiment frôlé la mort et que Le Point rapporte honnêtement ce que les médecins américains ont découvert en réopérant le rocker... et la "mise en cause" du Dr Delajoux concernant la dure-mère touchée par "accident" et les conséquences de cet "accident". Ce que les députés reprochent plus précisement au magazine l'Express et au papier rédigé par Jean-Marie Pontaut, c'est qu'il était extrêmement tendancieux et ne révélait que l'addiction de Johnny à l'alcool, ce qui est une formidable atteinte à la vie privée en dehors du secret médical, et passait quasiment sous silence le reste !

 

Alors que Johnny Hallyday vient d'arriver en famille et avec son ami Jean-Claude Darmon et sa compagne Hoda Roche à Gstaad, la polémique autour de son état de santé, et plus particulièrement sur son dossier médical (la plus mauvaise partie) publié par l'Express, prend en France une dimension inattendue... et politique !

En effet, Muriel Marland-Militello, députée des Alpes-Maritimes et adjoint au Maire de Nice, vient d'envoyer une lettre ouverte, signée par 24 autres parlementaires, à Christophe Barbier, Directeur de la rédaction de l'Express, pour "le respect du secret médical et de la vie privée dans les médias."

Pourquoi l'Express ? Parce que le 26 mai, alors que Johnny Hallyday rencontrait les experts médicaux au Kremlin-Bicêtre, l'Express publiait le matin même une partie du dossier médical américain de la star. Ce dossier a été établi par les médecins du Cedars-Sinaï de Los Angeles qui ont pris en charge le chanteur le 7 décembre 2009. Il est une pièce importante pour les experts médicaux désignés par la justice française pour faire la lumière sur cette affaire. Outre les responsabilités médicales - par exemple celles du docteur Delajoux -, l'enjeu est également financier puisque l'interruption de la tournée du chanteur a coûté 8 millions d'Euros.

Dans cette lettre ouverte, les députés s'indignent de la publication dans l'Express d'éléments appartenant au dossier médical de Johhny Hallyday. Un dossier - comme le révèlera Le Point une semaine après - tronqué - il serait bien de savoir si l'Express n'a eu qu'un dossier tronqué... et par qui ? -, puisque l'Express laissait entendre que Johnny avait été mis sous coma artificiel qu'en raison de son addiction à l'alcool (!!!) et passait quasiment sous silence le vrai problème de son hospitalisation en urgence et la raison de la nouvelle intervention par un neurochirugien du Cedars-Sinaï hospital. En effet, suite à l'opération effectuée par Delajoux en novembre 2009 - alors que le rocker a déclaré avoir frôlé la mort, après être passé entre ses mains... - on sait maintenant que la dure-mère avait été touchée (par erreur !) lors de l'opération à Paris et que le contreversé docteur Stéphane Delajoux n'est pas le moins du monde blanchi, pour le moment...

Les députés rappellent à Christophe Barbier que "le droit au secret médical est un droit premier, pour tous, même pour des personnes publiques. Divulguer ce genre de données à caractère très personnel ne participe pas de la liberté d'information mais d'une dérive inacceptable dont le seul but est de faire du sensationnalisme aux dépens de l'intimité de la vie privée. Nous sommes choqués que des personnes du corps médical aient pu trahir ce secret professionnel. Nous sommes choqués que des journalistes aient ainsi passé outre un principe fondamental de notre société en se rendant complices de ces actes déplorables."

Pour finir, ils invitent le directeur de la publication de l'Express à une "prise de position claire et officielle afin de condamner ces dérives qui brouillent les repères de notre société et méprisent la personne humaine, et auxquelles les Députés de la Nation ne peuvent absolument pas souscrire." Retrouvez l'intégralité de ce document et les 25 députés signataires ci-dessus.

Les experts médicaux ont demandé au couple Hallyday la plus stricte confidentialité, comme l'a expliqué leur avocate Me Virginie Lappe, et ils s'y sont conformés. Leur rapport devrait être rendu à la justice le 15 juillet prochain.

Après leur audition au Kremlin-Bicêtre, Johnny Hallyday et Laeticia sont allés applaudir Matthieu Chedid à L'Olympia. La veille de son départ pour Gstaad, le 2 juin, Johnny déjeunait en tête avec tête avec M. Fans l'un de l'autre, les deux artistes pourraient bien travailler ensemble sur le prochain album de Johnny.

Tandis que le couple et leurs filles, Jade et Joy, profitent du bon air suisse, la saga médico-judiciaire se poursuit... Affaire à suivre !


Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Adriana Karembeu se livre sur sa perte de poids après l'arrivée de bébé dans "50mn Inside" (TF1) le 9 mars 2019.
Matthieu Delormeau effrayé depuis son coming-out - "TPMP", 10 janvier 2019
Marc-Olivier Fogiel ému par son compagnon François Roelants dans "Bonsoir !" sur Canal+ le 23 février 2019.
Patrick Bruel sur le plateau de C à vous, le 14 janvier 2019
Carla-Bruni Sarkozy filme sa fille Giulia en train de prendre un cours de ski lors de vacances en Italie. Instagram, le 27 février 2019.
Claire Chazal dans "50 minutes inside" - 5 janvier 2019, TF1
Florent Pagny, invité spécial de l'émission "Turbo" diffusée le 19 mai à 11h20 sur M6
Interview de Marie-Claude Pietragalla et Julien Julien Derouault pour Purepeople.com. Janvier 2019.
Jean-Louis Trintignant répond par téléphone à Léa Salamé dans Stupéfiant! sur France 2 le 8 avril 2019
Benjamin Castaldi confirme qu'il va devoir être réopéré de la jambe, le 5 juin 2019 dans "Touche pas à mon poste" (C8).
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel