Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jubilé d'Elizabeth II, messe à St. Paul : Kate Middleton parfaite en dentelle

Fatiguée par la fête de la veille, Harry, Kate et William chantent avec application lors de l'action de grâces pour la reine. 
 La reine Elizabeth a été honorée par une messe conduite par l'archevêque Rowan Williams en la cathédrale Saint Paul de Londres, au matin du mardi 5 juin 2012, à l'occasion de son jubilé de diamant célébrant 60 ans de règne. Outre des personnalités politiques et des représentants du milieu associatif, les membres de la famille royale étaient présents, dont une Kate Middleton parfaite en Alexander McQueen.
135 photos
Lancer le diaporama
Fatiguée par la fête de la veille, Harry, Kate et William chantent avec application lors de l'action de grâces pour la reine. La reine Elizabeth a été honorée par une messe conduite par l'archevêque Rowan Williams en la cathédrale Saint Paul de Londres, au matin du mardi 5 juin 2012, à l'occasion de son jubilé de diamant célébrant 60 ans de règne. Outre des personnalités politiques et des représentants du milieu associatif, les membres de la famille royale étaient présents, dont une Kate Middleton parfaite en Alexander McQueen.

Pas de blasphème deux fois d'affilée : pour le dernier grand événement officiel du jubilé de diamant, Kate Middleton n'a pas joué les aventureuses comme lors de la parade fluviale sur la Tamise dimanche. Tout au contraire, elle était parfaite dans son rôle, pour la ponctuation cérémonielle des honneurs rendus à Sa Majesté la reine d'Angleterre du 2 au 5 juin 2012.

Décriée alors pour son choix d'une robe Alexander McQueen d'un rouge vif à faire pâlir la reine Elizabeth II, supposée être l'héroïne unique des festivités, la duchesse de Cambridge n'aura pas tardé à rectifier le tir : pour la messe célébrée mardi matin (5 juin 2012) en la cathédrale Saint Paul, à Londres, en l'honneur de la monarque et de ses 60 ans de règne, Kate, 30 ans, a de nouveau fait confiance à Sarah Burton pour Alexander McQueen, mais avec plus de modération. Ce rouge criard qui avait transpercé la pluie et le sens des convenances dimanche et qui aurait était plus que déplacé dans un lieu saint, était remplacé par une teinte nude beaucoup plus dans l'air du temps et, surtout, beaucoup plus adéquate.

L'épouse du prince William portait en effet une robe en dentelle nude, griffée Alexander McQueen : ce n'est sans doute pas par hasard que, un an après avoir subjugué dans sa robe de mariée de la même maison, elle mettait le défunt couturier à l'honneur pour la troisième fois en ce week-end du jubilé de diamant, ayant porté préalablement la fameuse robe rouge puis un manteau par-dessus une robe Whistles lors de l'émouvant et spectaculaire concert donné lundi soir à Buckingham Palace. Une réalisation qu'elle avait cette fois-ci agrémentée d'un chapeau assorti, oeuvre de Jane Taylor, à qui la comtesse Sophie de Wessex avait également accordé ses faveurs pour ce jour.

Alors que le prince Philip, époux de la reine, était absent, hospitalisé depuis lundi après-midi en raison d'une infection à la vessie, le prince William et son épouse Catherine ainsi que le prince Harry n'ont pas manqué l'action de grâces de 75 minutes conduite par l'archevêque de Canterbury, Rowan Williams, malgré des signes de fatigue évidents. Il faut croire que, après le concert du jubilé, où William et Harry étaient déchaînés, la réception privée donnée par la famille royale dans les murs de Buckingham a duré jusque tard dans la nuit... La lecture d'un passage de la Bible par le Premier ministre David Cameron semble avoir failli les achever !

Les membres de la famille royale ont dû se lever tôt pour se présenter à la cathédrale Saint Paul dès 9h30, où la reine Elizabeth II, comme le veut le protocole, a fait son entrée en dernier, après William et Kate et Charles et Camilla, qui partageaient sa voiture. Plus tard dans la journée, la duchesse de Cornouailles aurait le privilège, en l'absence du duc d'Edimbourg, de prendre place dans le State Landau de 1902 auprès de la reine : tout un symbole pour celle qui, honnie pour son passé de maîtresse du prince Charles mais aujourd'hui hautement appréciée pour son comportement, avait été écartée des célébrations du jubilé d'or d'Elizabeth II en 2002...

Au lendemain de son apparition brillante dans une robe lamée signée Angela Kelly, c'est à nouveau dans une oeuvre de sa créatrice attitrée, en l'occurrence un ensemble dans des tons menthe, qu'elle se présentait pour l'office, à la suite du Lord Mayor David Wootton. Ses petites-filles, les princesses Beatrice et Eugenie d'York, après avoir fait sensation lundi au pique-nique du Big Jubilee Lunch à Buckingham, n'étaient pas en reste d'effets de style : Beatrice portait une robe bleue du styliste Kinder Aggugini avec des stilettos griffés Gina, un chapeau Stephen Jones et un sac Lemaresca, tandis que la princesse Eugenie, chaussée et chapeautée par les mêmes marques, portait une robe violette de chez Suzannah, accessoirisée d'un sac Loro Piana.

La famille royale était largement rassemblée (la comtesse Sophie de Wessex et son mari le prince Edward, après avoir pris des nouvelles rassurantes de son père le prince Philip, étaient présents avec leurs enfants Lady Louise et James) pour écouter l'éloge fait par Rowan Williams, en présence de membres de la classe politique ainsi que de représentants d'associations, dont la Scout Association dont la duchesse Catherine est bénévole, et la Football Association dont le prince William est le président. Même Zara Phillips avec son époux Mike Tindall et Peter Phillips avec sa femme Autumn en étaient.

Si l'archevêque de Canterbury n'a pas manqué de saluer la reine Elizabeth II comme étant "un exemple pour nous tous", parlant de sa "vie de dévouement qui est une prise de risque" mais aussi la "promesse d'une vision de joie", son sermon a toutefois glissé vers des sujets généraux et libéraux dont, controversé, il est notoirement coutumier depuis qu'il assume ses fonctions, tels que l'environnement, l'immigration, les salaires indécents dans la City... Un discours qui fera date, alors qu'il doit prochainement abandonner la tête de l'église anglicane.

Après l'office, la reine Elizabeth II a été conduite par le très Révérend doyen de Saint Paul, David Ison, devant une plaque commémorative à la gloire de la reine Victoria, la seule dont le règne ait surpassé celui d'Elizabeth II. Le doyen David Ison avait accueilli le public au début de la cérémonie sur des paroles empreintes de déférence : "Nous sommes réunis en cette cathédrale aujourd'hui pour remercier Dieu tout-puissant pour le règne prospère de la reine et nous réjouir ensemble en cette année de jubilé de Sa Majesté, dont nous célébrons les 60 ans de souveraineté et de service. En tant que loyaux sujets de toutes les parties des royaumes et du Commonwealth, nous remercions Dieu pour les bénédictions accordées à notre Dame souveraine la reine, et célébrons l'identité et la diversité dont nos nations ont joui sous son règne", avait-il déclaré.

Après la messe et une réception à Mansion House, la reine Elizabeth II, qui doit adresser ce soir à ses sujets un message de remerciement pour les célébrations de son jubilé de diamant, est repartie dans sa Bentley de fonction pour un déjeuner à Westminster Hall, le City of London Livery companies lunch, dont le prince William et la duchesse Catherine étaient les hôtes. Un rôle pas anodin, puisque ce déjeuner rassemblait 700 représentants de corporations et de secteurs d'activité importants.

A 14h20, la reine entamait depuis Westminster Hall, assise dans le State Landau au côté de Camilla Parker Bowles, une procession jusqu'à Buckingham Palace, où la famille royale apparaissait au balcon vers 15h25. Images à suivre dans un prochain article.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Laeticia Hallyday publie une vidéo de sa maman Françoise Thibault qui se fait tatouer pour la première fois. Instagram, le 4 mars 2019.
Richard Berry sur le plateau de 20h30 le dimanche, le 18 novembre 2018
Giulia Sarkozy caresse un poney à Marrakech sous le regard de sa maman Carla Bruni. Le 2 janvier 2019.
Muriel Robin parle de sa mère dans C à vous, le 26 octobre 2018.
Laeticia Hallyday en visite dans la première école construite par son association La bonne étoile à Ba Vi, l'un des districts d'Hanoï, avec ses deux filles Jade et Joy, Hélène Darroze, cofondatrice de l'association et ses deux filles Charlottte et Quiterie.
Laeticia Hallyday en visite dans la première école construite par son association La bonne étoile à Ba Vi, l'un des districts d'Hanoï, avec ses deux filles Jade et Joy, Hélène Darroze, cofondatrice de l'association et ses deux filles Charlottte et Quiterie.
Sophie Thalmann était accompagnée de sa fille Charlie (13 ans) dans l'émission de Patrick Sébastien "Les Années Bonheur" diffusée le 15 décembre 2018 sur France 2.
Vaimalama Chaves, Miss France 2019, et sa maman dans "Sept à Huit" sur TF1. Le 23 décembre 2018.
Hommage de JR à Agnès Varda - 29 mars 2019
M.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel