Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Koh-Lanta – Eddy Guyot accusé d'agression sexuelle : Choquée, sa femme s'exprime

Candide Renard et son père Hervé Renard sur le plateau de l'émission Télé Foot sur TF1 à Paris le 19 novembre 2017© TF1 / Bestimage
15 photos
Lancer le diaporama
Candide Renard et son père Hervé Renard sur le plateau de l'émission Télé Foot sur TF1 à Paris le 19 novembre 2017© TF1 / Bestimage
Accusé d'agression sexuelle par Candide Renard lors du tournage de la nouvelle saison de "Koh-Lanta", Eddy Guyot a clamé son innocence. Et dans cette bataille, l'aventurier de TF1 peut compter sur un soutien de taille : celui de sa femme. Cette dernière s'est d'ailleurs exprimée pour la première fois depuis le début de l'affaire.

La 19e saison de Koh-Lanta (TF1) a été annulée, alors que l'aventure venait à peine de commencer. La production et la première chaîne ont pris cette décision après que Candide Renard (21 ans), fille de l'entraîneur de football Hervé Renard, a accusé son coéquipier Eddy Guyot (34 ans) d'agression sexuelle. Une fois de retour en France, tous deux ont été entendus dans les locaux du SDPJ de Seine-Saint-Denis, mais aucune confrontation n'a eu lieu.

À lire aussi

Eddy Guyot est ressorti quelques heures plus tard et, celui-ci étant domicilié en Meurthe-et-Moselle, le parquet de Nancy a repris l'affaire. Selon nos confrères de BFMTV, il a ouvert une information judiciaire pour "agression sexuelle" mardi 15 mai 2018.

Si la victime présumée ne s'est toujours pas exprimée depuis le début de l'affaire, Eddy Guyot a pris la parole auprès de nos confrères de Télé Star. Il a clamé son innocence et a rappelé que d'autres candidats avaient appuyé sa version des faits auprès de la production et de la police. Sa femme a aussi pris la décision de sortir de son silence. C'est à Closer qu'elle s'est livrée pour la première fois.

Je me suis effondrée

"Je n'ai jamais douté d'Eddy, il est incapable de faire une telle chose", déclare la jeune femme, enceinte de trois mois, dans cet entretien à paraître dans l'hebdomadaire en date du 18 mai. A nos confrères, elle fait le récit des circonstances dans lesquelles elle a pris connaissance de l'incident : "J'ai appris cette affaire sur Internet, comme tout le monde. Ça a eu lieu la nuit et, le matin en me levant, j'avais plein de messages de copines sur Facebook. Au début, on parlait de grosse bagarre et, à la production, on refusait de me dire ce qui s'était passé. J'étais très inquiète. Je me suis effondrée. J'étais choquée. J'étais chez mes parents et j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Je n'y croyais pas", relate-t-elle.

Dans le même numéro de Closer, Eddy Guyot conteste formellement les allégations de Candide Renard : "Je suis forain et, dans le milieu, les gens me connaissent. Et vous pouvez demander à qui vous voulez, tout le monde vous dira que je suis honnête et que je ne me comporte jamais comme ça (...) Elle m'accuse de l'avoir embrassée. Elle dit qu'elle a senti ma barbe et que j'ai passé ma main sous son pull. Tout ça est faux", déclare-t-il. Auprès de Télé Star, il a également démenti avoir eu l'habitude dans le jeu de dormir entre les filles, a contrario de ce qu'a prétendu son accusatrice dans sa déposition : "Tous les soirs, j'ai dormi entre un homme et la paroi de la cabane. Candide, elle était plus loin. Quand les caméramen sont revenus dans la nuit pour nous filmer, je me suis réveillé et Candide était à moitié sur moi. Ça a été filmé et ça me disculpe complètement", a-t-il assuré.

Pour rappel, le 11 mai dernier, la productrice d'ALP Alexia Laroche-Joubert s'exprimait par voie de communiqué. "Dans la nuit du 4e au 5e jour de tournage, une concurrente a fait état de faits susceptibles de relever d'une agression sexuelle. Ces faits sont formellement contestés par le concurrent concerné. Nous ne sommes ni juge ni procureur et tenons à respecter la parole de l'une comme la présomption d'innocence de l'autre, raison pour laquelle il a été indiqué hier qu'il ne serait fait aucun autre commentaire. Koh-Lanta est un jeu d'aventure familial. J'ai estimé en concertation avec les équipes sur place que les conditions de réalisation de cette nouvelle édition n'étaient plus suffisamment sereines. C'est un choix qui s'est imposé à nous pour le bien des participants et de nos équipes", écrivait-elle.

Une interview à retrouver en intégralité dans Closer vendredi 18 mai 2018.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
PPDA, Michel Drucker, Sophie Davant : leurs looks improbables à leurs débuts
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
Sébastien Cauet met le feu pour un concert au Champ de Mars !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel