Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Koh Lanta Vietnam : Marine éliminée, Jennifer veut abandonner et audience stable

Marine, éliminée par ses camarades jaunes
23 photos
Lancer le diaporama
Marine, éliminée par ses camarades jaunes

Réactualisation : La concurrence féroce de NCIS continue de faire du tort à Koh Lanta qui voit ses audiences s'affaiblir par rapport aux saisons passées. Hier soir, TF1 a réussi à se stabiliser en enregistrant le même score que la semaine passée : 6,8 millions de fidèles qui se passionnent pour les aventures de Jean-Pierre, Jennifer et les autres. L'élimination de Marine a été suivie par 27,6% du public présent devant son petit écran. La ménagère demeure particulièrement assidue : la chaîne peut se prévaloir d'un excellent 40% de part de marché sur celles-ci. L'écart avec NCIS se réduit de semaine en semaine : hier soir, les enquêtes policières de M6 ont réuni 5,2 millions de curieux. Le fameux duel NCIS-Koh Lanta est relancé !

Et revoyez l'épisode du vendredi 15 octobre en intégralité dans notre player vidéo !

Si vous avez raté les épisodes précédents... il faut savoir qu'initialement, c'était une guerre des sexes. Une équipe de femmes (menée par un homme, Boris) contre une équipe d'hommes (menée par une femme, Véronique). Mais BADABOUM ! Denis Brogniart fait ce qu'il veut avec ses cheveux et le règlement : il a décidé de bousculer tout cela. Voilà donc désormais les équipes.

Jean-Pierre (équipe jaune / équipe Vang)
Marine
Philippe
Aurélie
Kunlé
Véronique

Jennifer (équipe rouge / équipe Do)
Abdellah
Wafa
Claude
Audrey
Valentin
Laurence
Boris

Les jaunes sont en infériorité numérique car Alain a dû quitter l'aventure après un malaise et Virginie a été éliminée. Deux fois (elle a été repêchée suite au départ d'Alain et a été de nouveau éliminée : pas de chance !). Maintenant que vous savez tout cela, vous êtes prêts pour suivre la Friday Real TV Night Fever sur TF1 qui commence par Koh Lanta et se poursuit par la demi-finale de Secret Story 4.

PRIME DU 15 OCTOBRE 2010

(13ème jour) Regards noirs et Taïg Khris est de retour !

Chez les jaunes (Vang)...
Dans ce même clan, uns scission est très nette. Les ex-rouges (Philippe, JP, Véro, Kunlé) et les filles du clan jaune initial (Marine et Aurélie) se regardent d'un mauvais oeil. Chacun est encore attaché à sa couleur et à son équipe d'origine et cette mini-réunification ne fait pas plaisir à tout le monde...

Chez les rouges (Do)...
Boris et Valentin, les deux beaux gosses, se disent que "tiens, ce serait chouette de manger un poisson" de bon matin. Le souci : même en cherchant bien, il n'y a pas de poisson pané dans la mer. Mais qu'importe, comme dirait Parker Lewis (qui ne perd jamais) : "aucun problème". Boris réussit donc à pêcher un gros poisson pour tout le monde, une belle source de protéines. Wafa est ravie : Boris est leur "petit Taïg Khris à eux, il a toute la panoplie". C'est vrai que comme Taïg, Boris ose le shorty blanc très moulant et va pêcher. Qui aurait pensé que Taïg (désormais au coeur du prochain Pékin Express sur M6) serait un exemple pour les futures éditions ?
Grâce à Boris donc, il y a du bon riz blanc au poisson pour le p'tit déj : miam, les voilà prêts pour l'épreuve de confort.

(13ème jour) Épreuve de confort : le trek de la mort avec des tigres et des dragons

L'épreuve est difficile car les équipes doivent effectuer un trek mais attention ! S'ils empruntent le chemin du dragon, c'est la fête (chemin plus court et moins difficile, petite collation à l'arrivée et bivouac confortable) alors que s'ils prennent le chemin du tigre... c'est la cata avec seulement du riz blanc à manger. Mais comment choisir le bon chemin ? C'est le but du pré-jeu.
Les jaunes étant en infériorité numérique, les rouges se délestent d'Abdellah et d'Audrey par tirage au sort. L'épreuve se déroule en plusieurs étapes : aller chercher une plaque d'orientation en pleine mer à plusieurs, la poser sur un socle pour trouver une direction, utiliser une corde pour établir une distance et creuser dans le sable pour découvrir quelle équipe empruntera quel chemin. Bon, écrit comme cela, on se demande de quel cerveau tordu ces épreuves peuvent bien sortir : on a trouvé le coupable... il se cache au Fort Boyard.
Finalement, ce sont les jaunes qui vont effectuer le chemin du dragon, le trek le plus facile. Les rouges... eux, ils vont avoir du mal. Le trek doit se faire en respectant une carte et en ramassant des plaques concernant le symbole de son équipe (tigre ou dragon). Le trek sera interrompu pour la nuit, dans un bivouac (plus ou moins agréable) qu'ils devront rejoindre avant de poursuivre le trek le lendemain et retrouver Denis. C'est à ce moment que l'équipe gagnante pourra utiliser un téléphone satellite.

Pour cette épreuve, les jaunes Vang sont très organisés et Véronique est la leader de la troupe : c'est efficace. Chez les rouges, c'est la cacophonie et la désorganisation la plus totale. Claude et Abdellah sont excédés car pendant qu'ils cherchent une plaque de tigre, les filles s'assoient tranquillement tant elles sont fatiguées.
Les deux équipes ratent certaines plaques à cause de la fatigue et de la peur de ne pas arriver au bivouac avant la nuit (et d'être contraints de dormir n'importe où) !

Chez les rouges...
On arrive au bivouac à temps avec deux plaquettes en moins. Ils se couchent sur une vieille natte de plage et avec un gros bol de riz blanc.

Chez les jaunes...
C'est le bonheur ! Une seule plaque en moins, un bon gros plat de pâtes à l'huile, de la pastèque et du feu : c'est la totale éclatch', ils pourraient même danser en fredonnant "qui a les plus grosses maracas ?" (les fidèles de la Friday Real TV Night Fever comprendront cette subtile allusion)

(14ème jour) Alea jacta est ! Et le coup de fil à un ami...

Chez les rouges...
Jennifer se plaint (encore) car le réveil est difficile. En plus, il leur manque DEUX plaques ! Mais pas de panique puisque la fin du trek pour rejoindre Denis se passe sans encombre, ils trouvent les plaques restantes et en détiennent au total 18/20.

Chez les jaunes...
Ils sont ravis, repus et la solidarité est retrouvée. Ils sont contents car il ne leur manque qu'une plaque. Mais... ils réalisent au petit matin qu'ils ont ramassé l'une des plaques de leurs adversaires : il leur en manque donc deux !

Le sort en est jeté : chaque équipe a récolté 18 plaques (enfin 19 plaques pour les jaunes mais comme ils ont accidentellement pris l'une de leurs rivaux, ils arrivent à égalité). Alors, un petit jeu rigolo est préparé pour les départager : un puzzle.
Grâce à la méthodologie d'Aurélie, les jaunes Vang remportent l'épreuve de confort et ont droit de parler à leur proche pendant 2 mn, chacun. C'est un grand moment d'émotion pour tout le monde... sauf pour Kunlé qui tombe sur le répondeur de sa mère. Il a tout de même une petite dérogation pour passer un deuxième coup de fil et parler à son fils. Quant à Aurélie... elle oublie le numéro de téléphone de son homme ! Après être passée par sa mère, elle a finalement son chéri en ligne. Et elle a bien fait d'insister puisqu'elle a une profonde conversation avec sa moitié : "ça va ? ouais, en forme ? ça va ? ça va !".

Chez les rouges...
Deux paniques : le feu est en train de s'éteindre (après les 24 heures d'absence dues au trek) et le manque d'hygiène. Pour Jennifer, c'est particulièrement dur : "Je suis très proche de moi-même, je suis très proche de mes dents". Proche de ses dents... hum, hum. Intéressante expression.

Les filles sont dans l'eau, en train de parler de problèmes de beauté pendant que les mâles ravivent le feu. Et la catastrophe de la catastrophe arrive, lors du repas : Audrey renverse du riz (quatre portions tout de même !) ! Le riz : le bien le plus précieux sur Koh Lanta !

(15ème jour) Équipe soudée... contre un projet d'abandon ?

Chez les rouges...
Au réveil, il n'y a que Claude qui est inquiété par le manque de riz et s'en va donc dès le matin aller chercher une quarantaine de crabes pour le petit déjeuner. Et en plus, il amène "le repas au lit" pour les feignasses (les filles).

Chez les jaunes...
Ils sont plus ressoudés que jamais depuis le trek.... Mais Aurélie et Marine doutent toujours. Initialement, elles faisaient partie de l'équipe rivale et sentent qu'en cas de défaite à l'épreuve de l'immunité, elles risquent de "sauter".

Chez les rouges...
Coup de tonnerre ! La grande gueule Jennifer a décidé, non pas de travailler (ce serait trop improbable) mais de... quitter l'aventure ! Oui, mais bon... dans toutes les saisons, il y en a un(e) qui veut partir. Le fera-t-elle ? Peut-être qu'une réussite à l'épreuve d'immunité la fera changer d'avis...

(15ème jour) Épreuve d'immunité : et l'équipe qui va au conseil est...

Encore une fois, en raison de l'infériorité numérique des jaunes, deux rouges sont exemptés par tirage au sort : Wafa et Claude. L'épreuve est constituée d'une course de relais avec des drapeaux, puis il faut se tenir en sur une petite surface, immergée dans l'eau.
Ce sont une nouvelle fois les rouges qui remportent l'immunité ! Les jaunes sont anéantis (Marine et Aurélie claquent du fessier et craignent pour leur place)... mais ils n'ont pas le temps de se poser des questions ou d'émettre des stratégies. Puisque le conseil a lieu immédiatement, là, sur la plage. Quel coquin ce Denis : toujours prêt à réserver des surprises aux candidats.

Et le candidat éliminé est...

Évidemment, le conseil est toujours l'occasion de régler quelques comptes, mais l'important c'est que Marine est éliminée. Sans grande surprise, puisqu'elle se doutait que la guerre des anciens clans la pénaliserait. Elle pensait que ça se jouerait entre elle et Aurélie. Mais Aurélie a souvent su se démarquer par des méthodologies convaincantes. Trop discrète, Marine n'a pas su s'imposer... Elle est le maillon faible. Au revoir.

AJC

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel