Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

L'ex-maîtresse d'Edouard Stern, ex-Miss URSS, relance l'enquête sur la mort du fils qu'elle aurait eu avec le banquier assassiné...

Julia Lemigova
2 photos
Lancer le diaporama

Un rebondissement vient secouer l'affaire Edouard Stern, ce banquier assassiné à Genève en 2005 par sa maîtresse Cécile Brossard. L'une de ses autres amantes, Julia Lemigova, sacrée Miss URSS en 1991, a demandé au procureur de la République française que soit réouverte l'enquête sur la mort de son enfant, qui serait né d'une liaison entre Stern et la reine de beauté russe.

Les deux maîtresses et l'enfant

Ce garçon prénommé Maximilien est décédé en 2000 dans des circonstances troubles. Selon le rapport de l'autopsie de l'époque, l'enfant, âgé de 5 mois, avait succombé à des lésions dues à des maltraitances. Il s'agit des effets du syndrome du "bébé secoué", quand un enfant en bas âge est secoué violemment. Si la nourrice d'origine bulgare - qui avait été recrutée par l'entourage de Stern - avait été la première suspecte et s'est ensuite enfuie après la mort du bébé, la mère de l'enfant réclame officiellement la réouverture d'une enquête sur les circonstances de la mort de son fils Maximilien. En effet, selon Le Parisien du 15 juin,, "avant de tuer Stern, Cécile Brossard s'était rapprochée de Julia, lui indiquant qu'elle savait des choses sur la mort de son fils". Julia Lemigova est même plus précise "Cécile Brossard voulait des détails sur notre propre liaison, j'ai voulu couper court, mais elle a tenté de me retenir "En échange, je vous dirais la vérité sur la mort de votre fils", précise-t-elle en ajoutant "Comme si Edouard Stern lui avait fait des confidences". Elle ajoute encore "Ces propos, (Cécile Brossard NDLR) elle les a réitérés face à moi, devant le juge suisse chargé de l'instruction sur le meutre d'Edouard".

Dans son interview au Parisien, Julia Lemigova affirme qu'elle fait un lien entre son ex-amant défunt et le décès de l'enfant : "Les sous-entendus de l'ancienne maîtresse sont considérés comme gravissimes" pour l'avocat de la famille Stern, comme l'indique La Tribune de Genève. Pour maître Bonnant, ces révélations sont une "recherche de publicité et d'argent", lit-on dans 24heures.ch.

L'avocat affirme que la paternité de Stern sur l'enfant n'a jamais été acquise et que la meurtrière de Stern a confié devant le juge avoir fait miroiter ces révélations pour soutirer des informations à son interlocutrice, indique 24heures.ch. Il déclare même, a contrario de Julia Lemigova : "A l'instruction, Cécile Brossard a dit qu'elle ne savait rien de cette affaire" ! Qui dit vrai ? Le Parisien rappelle la relation entre Stern et Lemigova : "Entre 1997 et 2000, cette ancienne miss URSS a entretenu une liaison passionnée avec le banquier. Enceinte de ce dernier, elle refuse d'avorter et met au monde Maximilien le 18 octobre 1999."

Quelles sont les motivations de la mère ?


De son côté, et comme on peut le lire dans La Tribune de Genève, Julia Lemigova déclare : "Ma relation avec M. Edouard Stern n'a jamais été basée sur l'argent. [...] Je suis une femme accomplie et libre, tant personnellement que professionnellement. Je suis simplement à la recherche de la vérité. [...] Je souhaite que l'on m'aide à retrouver cette nourrice et je mettrais tout en oeuvre pour y parvenir." Maman de deux filles, elle s'est lancée dans un spa asiatique avec une touche russe et une gamme de cosmétiques.

Sa tardive demande de vérité sur la mort de son fils s'expliquerait en raison de l'apparition de nouveaux éléments depuis le non-lieu - elle-même avait été mise en garde à vue dans cette triste affaire - sur la mort de Maximilien en 2002 : la présence d'ampoules de valium retrouvées dans la salle de bain de la nourrice - les expertises ont montré que ce produit a bien été administré à son fils quelques jours avant son décès, précise Le Parisien -, les tentatives de dissuasion d'Edouard Stern et ses proches quant à la poursuite de ses recherches. "J'étais anéantie. Ils me répétaient "tourne la page" (...), sa secrétaire m'a dit un jour "Laisse tomber, c'est une question de sécurité", j'avoue que j'ai eu peur"...

En dépit de nombreuses zones d'ombre, la justice a conclu à un non-lieu en 2002.

Les révélations sur la vie privée d'Edouard Stern de Cécile Brossard, la maîtresse tueuse, ont ravivé l'affaire : "Avec le procès de Cécile Brossard [qui s'est déroulé en 2009 et a conclu avec une condamnation de huit ans et demi de prison], j'ai découvert en Edouard Stern un être aux antipodes de celui de que j'ai connu. Je me dis que tout est possible. Je souhaite que la justice fasse le maximum pour retrouver la nounou de Maximilian. Même si c'est dangereux, même si l'entourage d'Edouard fait tout pour m'en empêcher, je dois savoir ce qui est arrivé à mon enfant."

Rebondissement qui tombe à pic ou recherche de la vérité d'une maman qui pense qu'on a pu tuer son enfant ?

Après 5 ans de prison effectués, Cécile Brossard devrait être définitivement libérée en novembre. Elle vit actuellement dans un centre spécialisé de réinsertion, dans une villa de Genève, elle a déjà eu des permissions de sortie... Sera-t-elle entendue si ce dossier est réouvert ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

"Plus belle la vie" rend hommage à Notre-Dame - 16 avril 2019, France 3
Mariés au premier regard 3 - le top 5 des pires réactions
Elodie en larmes dans "Mariés au premier regard 3" dans l'épisode 3 du 18 février 2019
Matthieu Delormeau taclé par Thierry Ardisson dans "Les terriens du samedi", C8, 2 février 2019
Anne-Elisabeth Blateau et David Mora de "Scènes de ménages" en interview pour "Purepeople" - décembre 2018
Natasha-St-Pier, "retour aux sources" avec son fils Bixente sur Instagram, le 6 janvier 2019.
David Ginola déçu de l'élimination de sa fille dans "Danse avec les stars 9", il se confie dans "Les Terriens du samedi" sur C8 le 3 novembre 2018.
Nathalie Marquay évoque la vie amoureuse et intime de sa fille Lou (16 ans), née de ses amours avec Jean-Pierre Pernaut, le 21 février 2019 sur le plateau de "C'est que de la télé" (C8).
Eric Antoine en interview pour "Purepeople", 1er avril 2019
Jean-Marie Bigard très ému et au bord des larmes dans "Touche pas à mon poste" (C8) le 5 mars 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel