Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lars von Trier de retour à Cannes face à Vanessa Paradis, la clôture dévoilée

Comme c'est la tradition, le Festival de Cannes a opéré à des "compléments de sélection" pour son édition 2018. La "persona non grata" Lars von Trier fera notamment son retour et Vanessa Paradis sera en compétition.

Après avoir dévoilé sa sélection officielle à Paris le 12 avril, Pierre Lescure et Thierry Frémaux viennent de lever le voile sur les compléments de sélection du Festival de Cannes 2018. Et il y a de quoi être excité du côté des festivaliers.

À lire aussi

En compétition, un nouveau Français (Yann Gonzalez) feront son entrée avec Un couteau dans le coeur. Ce qui signifiera que Vanessa Paradis retrouvera les marches du Palais des Festivals, tout comme le cinéaste turque Nuri Bilge Ceylan, Palme d'or 2014 avec Winter Sleep, qui viendra présenter Le Poirier sauvage. Enfin, Ayka du Kazakh Sergey Dvortsevoy, réalisateur de Tulpan, vainqueur du prix Un Certain Regard en 2008, est le 21e film en Compétition officielle.

Autre grand événement de cette annonce, "Pierre Lescure, président du Festival, et son Conseil d'administration ont décidé d'accueillir le retour du réalisateur danois Lars von Trier, Palme d'or 2000, en Sélection officielle". Son nouveau film, The House That Jack Built, avec Matt Dillon et Uma Thurman, sera projeté Hors compétition.

Dans les sélections parallèles, Muere, Monstruo, Muere de l'Argentin Alejandro Fadel et Les Morts et les autres du Portugais João Salaviza et de la Brésilienne Renée Nader Messora sont ajoutés dans Un certain regard dont l'ouverture sera assurée par Donbass de l'Ukrainien Sergey Loznitsa. En Séances de minuit, Whitney, un documentaire de l'Écossais Kevin Macdonald, qui retrace l'existence de la chanteuse Whitney Houston, sera proposé. Fahrenheit 451 de l'Américain Ramin Bahrani avec Sofia Boutella, Michael B. Jordan et Michael Shannon, sera également projeté.

Enfin, et c'est aussi un grand événement, on connaît celui qui refermera cette 71e édition du Festival de Cannes. C'est L'homme qui tua Don Quichotte, de Terry Gilliam, avec Adam Driver, Jonathan Pryce et Olga Kurylenko, qui sera projeté le 19 mai et sortira en salles le jour-même. Pour le réalisateur britannique, c'est un aboutissement après vingt-cinq ans de fantasmes et de malédictions. En 2000, le tournage de ce film (alors porté par Jean Rochefort et Johnny Depp) avait connu désagrément sur désagrément pour ne finalement jamais voir le jour – un documentaire, Lost in La Mancha, était en revanche sorti pour raconter les tourments qu'avait connus ce film maudit.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel