Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Maïtena Biraben dit tout de son bonheur : ''Le patron, c'est moi !''

Après quatre années de bonheur à animer La Matinale de Canal+, Maïtena Biraben prend tout autant de plaisir aujourd'hui à présenter Le Supplément sur la chaîne cryptée. Celle qui avait décidé non sans émotionde raccrocher pour des raisons familiales peut aujourd'hui profiter de sa famille ! Elle évoque son bonheur dans les pages de Télé 7 Jours, en kiosques le lundi 29 avril 2013.

Depuis quatre ans, je n'ai jamais vu mon fils partir à l'école. Pour le couple, c'est compliqué aussi", expliquait ainsi Maïtena Biraben au Parisien en juillet dernier. Aujourd'hui, la célèbre animatrice peut enfin profiter des siens. Il y a quelques mois, elle épousait son compagnon, Pierre, papa de son fils Gabriel (5 ans et demi). Grâce à sa famille recomposée – les deux enfants de Pierre et l'aîné de Maïtena, Lucas, 16 ans –, la pétillante blonde platine est au sommet du bonheur ! "Aujourd'hui, ma vie, c'est mon mari, mes enfants, faire la bouffe ou partir en voyage", confie-t-elle.

Et cela n'empêche pas la journaliste de continuer à cartonner aux commandes du Supplément, l'émission a déjà dépassé le million de téléspectateurs. "C'est une émission chic, pop, glamour mais grand public et avec du contenu", explique Maïtena, heureuse de travailler avec une équipe "qui n'en veut" ! Avant d'ajouter : "Je rêvais de bouffer de l'interview ! L'heure était venue de me jeter dans le grand bain. Me retrouver seule, face à mon invité, je dis : enfin ! Car je sais que j'en suis capable depuis mes débuts, il y a vingt-cinq ans."

C'est son ton décomplexé et son impertinence qui ont permis à Maïtena de s'imposer dans le PAF. Celle qui ne lâche rien confie : "Je ne suis pas là pour mettre à mort. Mes parents ne m'ont pas donné grand-chose mais il m'ont appris la politesse et le respect. Je suis polie, mais pas lèche-bottes."

Aujourd'hui, elle assume même sa féminité sur le plateau, débarquant en talons de 12. On la retrouvera aux commandes de son Supplément à la rentrée, pourrait-elle également faire son entrée dans Le Grand Journal, une fois sa formule changée à la rentrée ? Elle répond : "Michel Denisot va fêter ses dix ans au Grand Journal et je ne coanime pas. Il faut un patron, pas deux. Et le patron, c'est moi !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel