Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Maradona : Retour en Italie 20 ans après avec une dette de 37 millions d'euros

Depuis 1991, Diego Maradona n'avait plus mis les pieds en Italie. Et pour cause. Le fisc italien lui réclamait la modique somme de 37,2 millions d'euros équivalents aux impôts non payés par la star lors de son passage à Naples, sans oublier les intérêts... Ce lundi 25 février, El Pibe de Oro faisait pourtant son grand retour dans la Botte. Un retour très attendu comme on peut l'imaginer.

Le nouveau papa, qui vit désormais à Dubaï séparé de la mère de son petit Diego Fernando, a ainsi posé les pieds sur le sol transalpin pour s'expliquer auprès de la justice sur ses déboires avec le fisc, a ainsi déclaré son avocat, Angelo Pisani. Débarqué à Rome vers 13h, l'Argentin, mythique numéro 10 du Napoli à qui il a offert ses deux seuls titres nationaux, en 1987 et en 1990, devenu depuis l'icône de toute une ville, a été acclamé par des dizaines d'ultras qui l'attendaient à sa descente de l'avion.

Alors qu'il risquait encore la prison il y a quelques années de cela, un petit miracle comme seule la justice italienne en connaît s'est produit le 3 novembre 2012. Des erreurs de procédure ont décidé la justice à reprendre l'enquête à zéro et à lancer ainsi une nouvelle procédure. C'est donc en homme libre que Diego Maradona a mis le pied en Italie pour la première fois depuis son départ de Naples en 1991. "Maradona est un homme libre et son statut d'homme en fuite est une invention des journalistes", a ajouté l'avocat du footeux.

S'il n'a pipé mot à son arrivée, plaisantant simplement avec un supporter de la Juventus de Turin, Maradona s'était plus ou moins expliqué au début du mois sur cette affaire qui avait conduit la Cour de cassation à le condamner à payer 37,2 millions d'euros, dont 23,5 d'intérêts de retard pour ne pas s'être acquitté de façon régulière de l'impôt sur le revenu. "Je ne suis pas un fraudeur du fisc. Je jouais au foot et on signait à ma place. Je n'ai pas peur de rentrer en Italie, et le fisc devra fournir les preuves de ses accusations. Je n'ai jamais rien signé. Les vrais coupables circulent librement et peuvent aller tranquillement à Naples et moi, non. C'est injuste", avait-il notamment déclaré.

Ce soir, El Pide de Oro devrait assister au match entre l'Udinese et le Napoli, avant de donner une conférence de presse demain, du côté de Naples, bien évidemment...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Zlatan Ibrahimović superstar du PSG : il crée l'émeute sous la Tour Eiffel
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros