Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Maryse Wolinski : ''Je n'ai plus mon Georges, lui seul savait me consoler''

20 photos
Lancer le diaporama
Maryse Wolinski évoque la mort de son homme, Georges, dans l'émission Sept à huit sur TF1 le 11 janvier 2015

Depuis la mort de son époux Georges Wolinski dans l'attentat du 7 janvier qui a endeuillé Charlie Hebdo, Maryse Wolinski occupe la scène médiatique, "pour défendre cette liberté d'expression" si chère à celui qui l'accompagna durant plus de quarante années. C'est une femme en deuil, attristée mais d'une grande dignité qui s'est confiée dans Sept à huit présenté par Harry Roselmack.

Le 11 janvier, TF1 diffusait un entretien de Maryse Wolinski dans Sept à huit, enregistré quelques heures à peine après la mort vendredi 9 janvier des deux terroristes responsables du massacre de Charlie Hebdo. Elle raconte la dernière image de son mari qu'elle venait de quitter à l'Institut médico-légal, "très beau, apaisé, avec un petit sourire ironique sur les lèvres. Il avait rajeuni de vingt ans".

Calme, loin d'être envahie par la colère, elle revient sur sa vie passée au côté de ce dessinateur de génie, qu'elle avait rencontré au JDD en 1968, à 25 ans quand lui en affichait neuf de plus. "Georges m'a aidée à grandir, à être femme, il a été mon guide, confie-t-elle à Paris Match. Et je pense que moi aussi je l'ai aidé dans son travail. Souvent, il testait ses dessins sur moi. (...) Il a été un merveilleux compagnon, à l'écoute, sans préjugés, tolérant." De ce jour funeste, elle veut croire que Georges Wolinski n'a pas été tué par les terroristes. "Je suis assez sûre qu'il est mort d'un infarctus avant de recevoir ces deux balles, assure-t-elle au micro de TF1. Ils n'ont pas tué mon mari."

Elle l'assure, si son crayon a tué Georges Wolinski, il lui a aussi "sauvé la vie", notamment lorsque sa première épouse, Jacqueline, mère de ses deux premières filles, est décédée dans un accident de voiture en 1966. "Quand je l'ai connu, il était brut de décoffrage. Il aimait bien mes amies, adorait nous écouter, seul homme parmi nous", raconte-t-elle encore dans Paris Match, décrivant dans Sept à huit un homme qui "avait un très grand goût de la vie" et qui "aimait avant tout (...) être sur sa table à dessiner".

Maryse Wolinski évoque son "mari" avec une pudeur et un amour touchants : "Il est mort avec ses idées, avec les gens qu'il aimait, Cabu, Charb, Tignous. C'était ses frères. Il est mort avec son crayon à la main. Il est mort pour la liberté d'expression." Et si elle éprouve "un immense chagrin, mais un chagrin sans larmes", elle annonce ne pas avoir de "temps à perdre". "J'ai à vivre", ajoute-t-elle. Car elle souhaite continuer à faire vivre l'oeuvre de son Wolinski, "un grand éditorialiste politique", loin de l'image de "misogyne" qu'on a voulu lui coller et retient une nouvelle fois cette expression du Point, "le plus phallocrate des féministes".

"Moi aussi je vais continuer à vivre. Parce que c'est ça aussi, son oeuvre. C'est ce qu'il aurait voulu que je sois dans la vie", poursuit-elle, retenant la dernière phrase de son Wolinski - qui sera incinéré au cimetière du Montparnasse avec l'une de ses phrases en épitaphe qu'elle choisira avec ses filles : "Tu es tellement jolie."

"Je n'ai plus mon Georges, avoue avec tristesse Maryse Wolinski. Lui seul savait me consoler. (...) Je sais qu'il m'a vraiment beaucoup aimée jusqu'au dernier jour."

Maryse Wolinski, un portrait à retrouver dans le Paris Match du 12 janvier 2015, et dans le portrait de la semaine de l'émission Sept à huit de TF1 diffusée le 11 janvier 2015

Mark Wahlberg, une superstar bien dans ses baskets
Michelle Williams : adorable baby doll aux allures de femme fatale
Hayden Panettiere complètement accro au nail art !
Scarlett Johansson : une belle américaine à Paris qui ne passe pas inaperçue...
Uma Thurman sculpturale pour sa montée des marches à Cannes
Zac Efron : un playboy débarque sur la Croisette !
Métamorphoses de stars : les préférez-vous avec les cheveux courts ou longs ?
Ces enfants stars qui ont bien grandi...
Britney Spears, Mariah Carey, Nicole Richie : les changements de poids spectaculaires des stars
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel