Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Max Guazzini : "J'aurais aimé fonder une famille..."

Je ne suis pas un saint de Max Guazzini
13 photos
Lancer le diaporama
Je ne suis pas un saint de Max Guazzini
À 69 ans, cet avocat de formation publie son autobiographie.

Ancien vice-président de NRJ et ex-flamboyant patron du Stade français Paris rugby (à qui l'on doit la création du calendrier des Dieux du stade), Max Guazzini a vécu une vie professionnelle palpitante en parallèle d'une vie personnelle faite de hauts et de bas. À l'occasion de la sortie de son livre Je ne suis pas un saint (éditions Robert Laffont), il accorde des interviews dans lesquelles il relate les faits marquants de sa vie, entre joies, déceptions et regrets...

Interrogé par le journal Le Figaro, Max Guazzini parle volontiers des aspects intimes de sa vie évoqués dans son ouvrage. Enfant "renfermé, complexé, solitaire", moqué par ses camarades, puis écolier d'une église catholique grâce à laquelle il dit avoir trouvé la foi, "même si elle n'a jamais été constante", il révèle surtout son plus grand regret personnel... "J'ai toujours vécu seul. Comme je l'avais pressenti adolescent. Mais, avec le recul, j'aurais aimé fonder une famille. Quand je vois ma nièce avec son bébé, je me dis que, finalement, je suis passé à côté de quelque chose de grand...", dit-il.

L'ancien secrétaire de Dalida, rencontrée grâce à son frère Orlando dans les soirées parisiennes, confesse trouver un refuge dans la religion quand il a des coups de mou. S'il a renoncé plus jeune à l'ambition de devenir prêtre pour finalement devenir avocat puis homme d'affaires et s'il s'était écarté de la foi pendant un temps en raison d'une vie "un peu dissolue", il est aujourd'hui un fervent pratiquant ! Max Guazzini se rend ainsi à la messe chaque semaine et assiste toujours à celle donnée en latin... "Parce que j'aime la liturgie", dit-il. Nul doute que depuis qu'il a appris la possible fusion entre le Stade Français et le Racing 92, il multiplie les prières pour que le projet capote...

Thomas Montet

L'interview de Max Guazzini est à lire dans Le Figaro, en kiosques le 16 mars 2017.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel