Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michel Denisot, l'arrêt du Grand Journal : "Le changement était nécessaire"

Michel Denisot - Soirée à l'occasion des 70 ans du tout premier festival de Cannes à l'école des Beaux Arts à Paris, le 20 Septembre 2016. © Dominique Jacovides/Bestimage
13 photos
Lancer le diaporama
Michel Denisot - Soirée à l'occasion des 70 ans du tout premier festival de Cannes à l'école des Beaux Arts à Paris, le 20 Septembre 2016. © Dominique Jacovides/Bestimage
L'ex-animateur du programme n'est pas surpris...

Le 3 mars prochain, Le Grand Journal de Canal+ aujourd'hui animé par Victor Robert tirera sa révérence après treize années de diffusion.

Interrogé par nos confrères de L'Équipe du soir sur la chaîne L'Équipe ce 13 février 2017, Michel Denisot (71 ans), qui a animé l'émission phare de 2004 à 2012, a commenté cette décision radicale prise par Canal. "Je comprends que la chaîne arrête l'émission à cause des scores extrêmement faibles du Grand journal mais ce n'est pas la faute des gens qui le faisaient cette année. C'était une descente depuis quelque temps. Soit le concept était usé, soit il n'a pas été assez renouvelé mais le changement était nécessaire", a-t-il expliqué.

Et de poursuivre en admettant que lui-même ne regardait plus trop Le Grand Journal : "J'ai vécu pendant neuf ans à ce rythme-là, de 2004 à 2012, tous les soirs de 19 à 21h, je faisais ça. Ensuite, je rentrais chez moi, il était 22h. Après, ma vie sociale est redevenue normale, donc je n'étais pas devant ma télé tous les soirs. J'avais gardé de bons contacts avec les gens qui font l'émission."

Michel Denisot a ensuite été invité à dire s'il pensait que son départ de l'émission n'avait finalement pas provoqué sa perte de vitesse. "Ce serait prétentieux de dire ça. Quand j'ai démarré en 2004, il n'y avait pas d'autres talk shows dans l'access, nous étions seuls sur ce territoire et nous n'avions pas inventé des choses extraordinaires. C'était des gens autour d'une table avec des micros, il faut mettre les bons au bon moment, que ce soit intéressant, qu'ils soient légitimes et pertinents. J'étais très bien entouré, c'était un vrai porte-avions de talents. Mais à un moment donné, ça s'essouffle, ça s'arrête et on tourne la page. Ce qu'il faut, c'est rebondir", a-t-il analysé.

Du côté de Canal+, la chaîne a expliqué qu'elle "proposera[it] désormais une case supplémentaire de cinéma de 17h40 à 19h30" afin que les abonnés profitent "en access d'un des 400 films récents que la chaîne diffuse chaque année en exclusivité".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel