Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Minami Minegishi: Pour avoir fauté avec un homme, la chanteuse se rase le crâne

5 photos
Lancer le diaporama

La scène musicale japonaise est sous le choc. Minami Minegishi, star du groupe AKB48, apparaît le crâne rasé sur une vidéo qu'elle a publiée sur YouTube. La raison ? La jeune chanteuse (20 ans) a elle-même décidé de se punir après avoir passé la nuit avec un homme, ce qui est strictement interdit pour une membre d'un girls band au Japon. Un pays dans lequel on ne rigole pas avec le respect des règles et des codes...

Dans cette vidéo, Minami Minegeshi fait son mea culpa après avoir dérapé avec un jeune homme. "Je demande pardon aux autres membres d'AKB48, à ma famille, au personnel de ma maison de production pour les soucis que je leur ai causés à la lecture d'un article qui paraît aujourd'hui", explique, les larmes aux yeux, l'idole des adolescent(e)s japonais. C'est en effet l'hebdomadaire Shukan Bunshun qui a publié les photos incriminées, où on peut la voir accompagnée du jeune homme, un danseur de 19 ans. "Je ne savais pas quoi faire, je n'ai pris conseil auprès de personne, ni de la société de production, ni des autres membres du groupe", a-t-elle ajouté. "Mii-chan" précise ainsi "avoir décidé seule" de punir un acte "irréfléchi et immature", en se rasant les cheveux.

Vue plus de 5 millions de fois, la vidéo de Minami Minegeshi met en exergue la pression constante à laquelle sont soumises les jeunes starlettes de la jpop au pays du Soleil levant. Véritables icônes, elles doivent rester le fantasme de tous les adolescents japonais et préserver leur image de pureté en n'ayant strictement aucun rapport sexuel. Des règles qui fragilisent ces vedettes, empêchées de vivre comme toutes les jeunes Japonaises, et qui ont poussé Mii-chan à malheureusement s'auto-flageller de la sorte. Depuis, Minami Minegeshi a également été punie par sa maison de production, qui a rétrogradé la chanteuse confirmée au rang de "débutante", pour "nuisance envers les fans".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel