Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort d'Anne Golon, la romancière qui a créé Angélique, marquise des anges

Avec son héroïne, elle a passionné une centaine de millions de lecteurs dans le monde, du Japon à la Russie.

C'est elle qui a donné vie au personnage mythique d'Angélique, marquise des anges : la romancière Anne Golon est morte vendredi 14 juillet à Versailles, à l'âge de 95 ans. Une triste nouvelle annoncée par sa fille Nadine Goloubinoff à l'AFP. Elle a succombé aux suites d'une péritonite, a précisé sa fille. Elle était jusque-là encore assez active, participant à une séance de dédicace en avril, donnant sa dernière interview en mai, a dit Nadine Goloubinoff.

La romancière avait créé le personnage d' "Angélique, marquise des Anges" avec son mari Serge, mort en 1972. Treize épisodes furent publiés, de 1957 à 1985. La saga Angélique traduite en une trentaine de langues, classique de la littérature populaire et roman de référence sur le XVIIe siècle, fut une des plus belles réussites éditoriales de tous les temps, avec une centaine de millions de lecteurs dans le monde, du Japon à la Russie.

Passionnée d'histoire

Fille d'un officier de marine, Simone Changeux, de son vrai nom, était née à Toulon. Très jeune, elle écrit et se passionne pour l'histoire. Elle publie plusieurs romans durant les années 40. Après la guerre, elle crée une revue, France-Magazine. En 1947, au cours d'un reportage, elle rencontre au Congo Vsevolod Sergeïvich de Goloubinoff, un géologue brillant et touche-à-tout. Ils auront quatre enfants.

En France, ils décident d'écrire un grand roman populaire, Angélique. Simone rédige, Serge s'occupe de la documentation. Golon sera leur nom de plume.

Succès mais aussi conflits

Le premier livre (coupé en deux volumes de 500 pages chacun) paraît curieusement d'abord en Allemagne en 1956 puis en France en 1957 et aux Etats-Unis en 1958. Le succès est immédiat. Angélique a été depuis adapté en comédie musicale, en opéra ou encore en manga.

Cinq Angélique ont été tournés au cinéma entre 1964 et 1968 par Bernard Borderie. Le rôle d'Angélique était tenu par Michèle Mercier et celui du comte Joffrey de Peyrac par Robert Hossein. Le dernier Angélique au cinéma, avec Nora Arnezeder et Gérard Lanvin est sorti en 2013.

Anne Golon considérait cependant que le cinéma – et certaines traductions – avaient dénaturé et rendu "niais" le personnage d'Angélique qui, selon elle, est une battante éprise de liberté. En 2009, elle a publié une version définitive de la saga.

Dans les années 1990, elle entra aussi en conflit avec son éditeur Hachette qui, selon elle, lui versait, à travers ses filiales, des sommes sans rapport avec les ventes réelles. Elle ne récupéra ses droits qu'en 2006.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Anne Hathaway : sa troublante ressemblance avec Audrey Hepburn
Bérénice Bejo triomphe à Cannes !
Cate Blanchett : sublime, l'héroïne de Woody Allen illumine le red carpet