Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nicolas Canteloup et son sketch polémique : "Je mérite un bon coup de matraque"

7 photos
Lancer le diaporama
L'humoriste a fait son mea culpa...

Après s'être attiré les foudres de plusieurs auditeurs, qui se sont plaints sur les réseaux sociaux, de sa Revue de presque sur Europe 1 mercredi 8 février, Nicolas Canteloup s'est excusé en personne sur les ondes de la station ce jeudi 9. L'humoriste avait fait des blagues douteuses en lien avec l'affaire Théo...

À lire aussi

Lors de sa Revue de presque, dans laquelle il balaye l'actualité avec humour en empruntant les voix de gens connus, Nicolas Canteloup avait dérapé en faisant des blagues sur le viol présumé de Théo, ce jeune homme actuellement hospitalisé après son arrestation lors d'un contrôle d'identité par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois. Une petite poignée d'internautes estimaient même y avoir vu une forme d'homophobie car les blagues tournaient autour de la sexualité des gays. Le producteur de l'humoriste, Jean-Marc Dumontet, avait immédiatement pris la parole pour s'excuser de ce sketch, le journaliste matinalier d'Europe 1 Thomas Sotto avait lui aussi critiqué la pastille humoristique du comique (une prise de position critiquée par Cyril Hanouna dans TPMP) et la Société des rédacteurs d'Europe 1 avait évoqué son "indignation" et son "malaise".

À son tour, le principal intéressé a pris la parole pour s'excuser, ce jeudi 9 février. "Bon, je ne vais pas vous mentir : je suis gêné. C'est moi qui mérite un bon coup de matraque sur les doigts pour les vannes d'hier. Je sens bien que le passage de Hollande sur Aulnay-sous-Bois a divisé. Certains l'ont trouvé nul, d'autres très nul... Alors je l'ai réécouté et je ne suis pas d'accord. En fait, il est très, très, très, très, très nul ! Donc, une nouvelle fois, j'en suis désolé", a-t-il dit ce matin sur les ondes.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel