Accédez directement au site

Patricia Kaas plus sulfureuse que jamais : en prostituée torturée ou à moitié nue sur scène... elle donne tout !

Quand la variété contemporaine rend hommage au style feutré, épuré et sobre des années 30, ça donne... Patricia Kaas et son envoûtant et sensuel Kabaret.

Hier soir, celle qui explosait au début des années 80 avec Mademoiselle chante le blues - titre écrit par un certain... Didier Barbelivien ! - envahissait le Casino de Paris avant l'ultime représentation de ce dimanche 10 janvier.

Un spectacle dans lequel la chanteuse aux 16 millions d'albums vendus peut s'épanouir sensuellement, tel un animal sauvage au milieu de la savane. Mais dans cette déroutante et luxueuse féérie, la star française a décidé de briser les codes de la variété française : plutôt qu'un enchaînement de chansons sans saveur, celle qui a réalisé une performance décevante à l'Eurovision 2009 a choisi d'imprégner son travail d'interprète d'un univers bien particulier pour chacun de ses titres.

Les yeux bandés sur Falling in love again, en prostituée torturée dans un court-métrage projeté pendant qu'elle interprète Les hommes qui passent, ou encore en soutien-gorge noir très sexy pour Solo, se déhanchant autour d'une barre fixe... Patricia Kaas, qui se produira avec la troupe des Enfoirés à Nice à la fin du mois, a décidé de faire dans le sensuel, voire dans le trash diront les plus puritains.

Tout juste flanquée d'une danseuse et d'une poignée de musiciens, la belle blonde assure le show... Pas besoin d'artifices quand le talent suffit !

JO
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À voir aussi
Recommandé par
Stars dans l'actu
À ne pas rater
Recommandé par
En vidéos
Ariana Grande, le nouveau phénomène au pays des teen stars
Zahia, sculpturale dans les rues de Paris, tout sourire avec ses admirateurs
Mylène Farmer, son final sexy pour le défilé Jean-Paul Gaultier
Commentaires