Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Procès Oscar Pistorius : La porte des toilettes pourrait encore lui coûter cher

La porte des WC pourrait définitivement faire tomber Oscar Pistorius. Accusé du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp le soir de la Saint-Valentin 2013, l'athlète sud-africain a vu sa thèse de l'accident encore un peu plus mise à mal par le pugnace procureur Gerrie Nel. Au cours d'une quatrième journée de contre-interrogatoire, hier, lundi 14 avril, le champion paralympique a été gêné par des détails contradictoires au fil des dépositions comme le claquement de la porte de ses toilettes, volontairement omis ou oubliés...

"Vous changez votre version au fur et à mesure"

L'étau est-il en train de se resserrer autour d'Oscar Pistorius ? Après l'avoir traité de menteur et l'avoir traité d'"égoïste", Gerrie Nel a pointé du doigt les incohérences de l'athlète qui prétend avoir cru à des cambrioleurs la nuit du drame. Et notamment une erreur ou un oubli du champion concernant... la porte des toilettes derrière laquelle se trouvait Reeva Steenkamp lorsqu'il a tiré quatre coups de feu mortels. Racontant pour la énième fois pourquoi il s'était rendu dans la salle de bain, armé, après avoir du bruit, il a été brusquement interrompu. "Mais est-ce que vous n'oubliez pas quelque chose de très important. La porte (des WC) a claqué ?", questionne le procureur.

Oscar Pistorius affirme alors que la porte a claqué quand il avançait dans le couloir vers la salle de bain. Sauf que Gerrie Nel le coince en lui demandant alors pourquoi "ce bruit si important" n'était tout simplement pas mentionné dans sa toute première déposition en 2013. "Il n'y a pas un seul mot sur cette porte en train de se fermer et de claquer dans votre déposition pour la remise en liberté sous caution", insiste le procureur. "Je ne sais pas. Demandez à mes avocats", répond Pistorius qui botte en touche. "Mais pourquoi ? Je ne vais pas me contenter d'un je-ne-sais-pas", enchaîne son interlocuteur avant de l'accuser implicitement de mentir encore une fois : "Je vous le dis, monsieur, c'est parce que vous changez votre version au fur et à mesure."

La porte de WC avait en effet déjà fait l'objet d'un débat Oscar Pistorius. Le sportif amputé des deux jambes prétendait avoir remis ses prothèses pour défoncer la porte des toilettes après s'être rendu compte qu'il avait tiré quatre balles sur sa petite amie. Une hypothèse qui ne tenait pas la route selon les experts puisque l'analyse des impacts de la batte de cricket utilisée pour défoncer la porte après les tirs montraient clairement que l'athlète était sur ses moignons...

"Tu dégages de ma putain de maison !"

Autre point troublant sur lequel Gerrie Nel a choisi de revenir, c'est l'état de légitime défense dans lequel se serait trouvé Oscar Pistorius la nuit du drame. "Avez-vous tiré sur ce que vous perceviez comme un attaquant ?", interroge le procureur après que l'athlète a expliqué ne pas avoir "visé la porte" mais que son "arme s'était portée" dessus. "Non j'ai tiré sur la porte", insiste-t-il, refusant obstinément de dire qu'il a tiré pour tuer. "Donc votre ligne de défense a changé. Ce n'est plus la légitime défense ?", s'étonne Gerrie Nel. Même si c'était un cambrioleur, cela aurait été un accident ?" Le champion, écarlate, répond alors par l'affirmative et ajoute : "Je m'en veux d'avoir pris la vie de Reeva." Le tout sous les yeux de l'avocat de l'athlète, Barry Roux, qui intervient parfois pour se plaindre de l'acharnement du procureur.

Poussé dans ses retranchements, Oscar Pistorius a ensuite vu la juge suspendre plusieurs fois l'audience quand il ne semblait plus en état de parler. Notamment juste après être revenu sur la nuit du drame quand il a sommé selon lui plusieurs fois le supposé cambrioleur de sortir de chez lui avant de tirer. "Tu dégages de ma putain de maison !", a-t-il glapi au tribunal de Pretoria. S'il est accablé par le procureur, lequel croit à une dispute ayant mal tourné, l'athlète qui risque la perpétuité peut compte sur le soutien de fans qui assistent aux débats ou l'attendent devant le tribunal et sa famille, notamment sa soeur Aimée, qui n'hésite pas à aller le conforter dans son box. Une famille installée au premier rang au côté de celle de la victime...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Tatiana Santo Domingo et Dana Alikhani tenaient le 22 janvier 2019 à Paris un pop-up store de leur marque Muzungu Sisters dans une suite du Meurice. A cette occasion, elles ont notamment accueilli L'Officiel pour parler créations. ©Story Instagram Muzungu Sisters.

Tatiana Santo Domingo et Dana Alikhani ont tenu le 22 janvier 2019 à Paris un pop-up store de leur marque Muzungu Sisters dans une suite du Meurice. A cette occasion, elles ont notamment accueilli L'Officiel pour parler créations. ©Story Instagram Muzungu Sisters.
Karen Khachanov après sa huitième de finale contre Juan Martin Del Potro à Roland-Garros le 3 juin 2019. Sa femme Veronika Shkliaeva est enceinte de leur premier enfant
Pauline Ducruet et Camille Gottlieb dans un salon de tatouages de New York avec leur maman Stéphanie de Monaco le 17 mars 2019.
Le mannequin Kinsey Wolanski a interrompu la finale de la Ligue des champions Tottenham-Liverpool au Wanda Metropolitano, à Madrid, le 1er juin 2019.
Un témoigne accable le pilote David Ibbotson pour le crash de l'avion qui transportait Emiliano Sala vers Cardiff le 21 janvier 2019. Documentaire "Emiliano Sala : les secrets d'un destin brisé" diffusé sur la chaîne L'Equipe le 22 mai 2019.
Pauline Ducruet et Camille Gottlieb dans un salon de tatouages de New York avec leur maman Stéphanie de Monaco le 17 mars 2019.
Lara Fabian raconte son premier baiser avec son mari Gabriel Di Giorgio dans "Salut les terriens" rediffusé le 20 avril 2019.
Oscar de Suède
Camille Gottlieb et son amie Laura se sont fait plaisir samedi 23 février 2019, avec un bon moment de détente aux Thermes marins de Monte-Carlo. Story Instagram.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel