Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Procès Oscar Pistorius: 'Égoïste' avec Reeva, le portrait troublant du procureur

Oscar Pistorius est-il un égoïste qui aurait fréquemment humilié sa petite amie ? C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre le procureur Gerrie Nel au cours de l'audience du jour, jeudi 10 avril. Comme la veille, il a en effet sévèrement bousculé l'athlète accusé du meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp, en étudiant notamment leurs textos, même si ce dernier n'a pas craqué...

Leurs disputes par SMS dévoilées

C'est un véritable duel qui s'est encore joué au sein du tribunal de Pretoria. À l'attaque, Gerrie Nel, procureur général qui a tenté de démontrer qu'Oscar Pistorius ne s'intéressait surtout qu'à sa propre personne dans sa relation avec Reeva, comme le raconte l'AFP, au cours du deuxième round de ce contre-interrogatoire. "Fais pas ci, fais pas ça ! Il n'y en avait que pour vous. Ce qui était important pour elle n'avait pas d'importance !", a-t-il lancé après l'étude des disputes du couple par textos. Il a notamment évoqué les reproches du champion paralympique à sa compagne, qui ne devait pas "mâchonner de chewing-gum", ne pas lui "toucher le cou" ou "faire attention à son accent". Le procureur a notamment rappelé que le couple ne se connaissait que depuis un peu plus de trois mois et qu'elle faisait "tout" pour le "rendre heureux".

Pour sa défense, Oscar Pistorius a répondu qu'il ne faisait que lui donner des conseils, puisqu'elle était sous le feu des médias et qu'il est impossible d'extrapoler tout une relation à partir de quelques messages. "Je voulais que nous puissions régler ça. Je voulais que ça marche. Je voulais que l'on soit dans une relation amoureuse", a assure l'athlète, qui a toujours juré être amoureux de Reeva.

Mais alors, pourquoi "vous ne lui dites pas que vous l'aimez ?", s'est interrogé le procureur. Tout simplement parce qu'Oscar Pistorius n'a jamais dit à quiconque qu'il l'aimait par SMS, a affirmé le sportif. "Je n'ai jamais eu l'occasion de dire à Reeva que je l'aimais", a raconté l'accusé, resté cette fois calme alors qu'il était en pleurs les jours précédents, vomissant même à plusieurs reprises.

Oscar Pistorius dénonce des mensonges

Campant sur ses positions, Oscar Pistorius a agacé le procureur, notamment lorsqu'il déclaré ne pas se souvenir d'éléments clés. Il n'a pas non plus hésité à attaquer, affirmant que la police avait déplacé des objets dans sa chambre après le meurtre et que son ex, Samantha Taylor, et son ami Darren Fresco avaient menti au cours de leur témoignage. Ils avaient notamment raconté plusieurs anecdotes démontrant le goût des armes de l'athlète qui aurait selon eux la gâchette facile.

Gerrie Nel lui a ainsi demandé de s'expliquer sur cet incident, raconté par l'un de ses proches, survenu en janvier 2013 et au cours duquel il a tiré par terre avec le pistolet d'un ami dans un restaurant bondé. "Je n'ai pas appuyé sur la gâchette", a-t-il répété. Ce qui serait toutefois impossible selon le procureur, avis d'experts à l'appui, qui a raillé "le miracle du coup qui part tout seul".

La mère de Reeva vit un "enfer" au tribunal

Au cours de l'audience, Oscar Pistorius a encore une fois évoqué un "accident" et assure qu'il a perdu ses moyens pour justifier les quatre balles qu'il a tirées sur Reeva, croyant avoir à faire à un cambrioleur. Le tout toujours devant les parents de la victime, auxquels il a finalement présenté ses excuses. "Je ne sais pas s'il joue la comédie", a notamment déclaré la mère de Reeva, June, dans une interview au Mirror. Elle a aussi raconté à quel point elle vivait un "enfer" au tribunal, où elle épie les moindres gestes du sportif, mais qu'elle se devait d'y être pour sa fille. Elle est ensuite revenue sur leur premier échange depuis le drame : "Il m'a dit 'Bonjour Madame Steenkamp', j'ai juste hoché la tête et je n'ai jamais répondu."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Chiara Ferragni fête ses 32 ans en famille avec le sac "Peekaboo" de Fendi. Mai 2019.
Pauline Ducruet et Camille Gottlieb dans un salon de tatouages de New York avec leur maman Stéphanie de Monaco le 17 mars 2019.
Karen Khachanov après sa huitième de finale contre Juan Martin Del Potro à Roland-Garros le 3 juin 2019. Sa femme Veronika Shkliaeva est enceinte de leur premier enfant
Dizzy Dizzo, Yoyo Cao, Hikari Mori et Peggy Gou dans "FENDI #BaguetteFriendsForever". Janvier 2019.
Le mannequin Kinsey Wolanski a interrompu la finale de la Ligue des champions Tottenham-Liverpool au Wanda Metropolitano, à Madrid, le 1er juin 2019.

Tatiana Santo Domingo et Dana Alikhani tenaient le 22 janvier 2019 à Paris un pop-up store de leur marque Muzungu Sisters dans une suite du Meurice. A cette occasion, elles ont notamment accueilli L'Officiel pour parler créations. ©Story Instagram Muzungu Sisters.

Patrick Duvet parle de son histoire d'amour avec Melanie Griffith dans "Les terriens du dimanche" le 10 mars 2019.
Camille Gottlieb et son amie Laura se sont fait plaisir samedi 23 février 2019, avec un bon moment de détente aux Thermes marins de Monte-Carlo. Story Instagram.
Olivier Dion se prête au jeu de l'interview VNR de Purepeople.
Un témoigne accable le pilote David Ibbotson pour le crash de l'avion qui transportait Emiliano Sala vers Cardiff le 21 janvier 2019. Documentaire "Emiliano Sala : les secrets d'un destin brisé" diffusé sur la chaîne L'Equipe le 22 mai 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel