Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Qui veut épouser mon fils ? 2 - Interview : Morgan dévoile Capucine !

EXCLU : Morgan, sa soeur Capucine et Pascale de Qui veut épouser mon fils ? 2 dans leur appartement parisien en décembre 2012- La famille presque au grand complet, ne manque que le père !
19 photos
Lancer le diaporama
EXCLU : Morgan, sa soeur Capucine et Pascale de Qui veut épouser mon fils ? 2 dans leur appartement parisien en décembre 2012- La famille presque au grand complet, ne manque que le père !

Le 21 décembre, TF1 diffusait l'épisode final de la deuxième saison de Qui veut épouser mon fils ?. Entre leur maman et leur dulcinée, nos cinq Tanguy ont dû choisir ! Parmi eux, Morgan, qui a écouté son coeur en offrant à Karen une bague, laissant ainsi sa maman Pascale au second plan. Un an plus tard, où en est-il ? Le dandy aristo et sa mère (ils sont inséparables) disent tout à Purepeople au cours d'une interview exclusive donnée dans leur appartement parisien, une fois la fin de l'émission diffusée. Interview au cours de laquelle Morgan nous présente sa soeur, la charmante Capucine, actrice, qui est à l'origine de la participation de son frère et sa mère à l'émission de TF1 ! Tout un programme !

Purepeople : Qui êtes-vous, jeune fille ?

Capucine : Je suis Capucine, la fille de Pascale et la soeur de Morgane. J'ai 22 ans et je suis à l'origine de leur participation à l'émission. Je suis comédienne, j'ai eu un petit rôle dans Les Brigades du Tigre (fille de Gérard Jugnot), j'ai aussi été la doublure de Kirsten Dunst dans Marie-Antoinette.

Purepeople : Avenue de Suffren, aristocratie... Comment la précédente émission vous a-t-elle convaincue d'inscrire votre frère et votre mère à cette deuxième édition ?

Capucine : Morgane ayant cassé avec sa copine et ayant regardé le programme (que j'avais beaucoup aimé), je me suis dit "pourquoi pas ?". Après avoir vu que la prod' recherchait un binôme chic, classe et glamour, j'ai envoyé en douce la photo de maman et Morgan. Deux minutes après, la production appelait Morgan, qui n'était absolument pas au courant de ma démarche.

Morgan : Je réponds au téléphone, on me parle de casting ... Et là je vois Capucine me faire des grands signes...

Capucine : Eh oui, j'avais fait comme si c'était Morgan qui avait envoyé sa candidature !

Morgan : Je n'ai pas du tout pris l'air étonné... Ensuite, il a fallu que j'appelle Maman, que je lui explique l'histoire. Le soir, on a regardé les émissions précédentes, on en avait déjà regardé une lors de la diffusion sur TF1, et là on s'est tapé les 8 ! A la fin des 8, on s'est dit "non, on ne le fait pas !"

Capucine : Maman a pété un plomb ! Et moi j'ai insisté en lui disant que Morgan était célibataire et que si ça se trouvait on allait lui présenter des filles super mignonnes, super bien...

Morgan : Le casting ne nous engageait à rien donc on pouvait y aller. On est allés dans le 15e chez Starling et on a été reçus de façon bizarre. La première fille qu'on a vue nous a parlé comme à des débiles ! On a passé plusieurs entretiens avec toutes les personnes du projet. Trois heures de casting ! On a été vus séparément, ensemble, on aurait cru être en pleine psychanalyse.

Capucine : Quand ils sont revenus, moi j'étais morte de curiosité ! Jusqu'à une heure du mat' ils m'ont raconté leur casting en me disant "t'as voulu qu'on le fasse et bah vas-y écoute, assieds toi !" J'en pouvais plus ! Même mon père est parti se coucher avant la fin de l'histoire.

Pascale : Malgré toutes ces vicissitudes, tous ces contacts étonnants, on a eu envie de le faire !

Morgan : Bah non on s'était pas fait chier trois heures pour rien ! Mais c'était pas fini : ensuite il y a eu la visite médicale, la psychanalyste...

Pascale : Non, ça ne s'est pas passé comme ça. Il faut tout d'abord savoir que nous avons été le dernier binôme casté (une semaine avant le début du tournage, ndlr). Lors du casting, ils nous ont trouvés pas mal. Mais pour que cela fonctionne, ils nous ont bien précisé que le deuxième degré passait très mal à la télévision et que nous devions être moins dans le cynisme. Ensuite, ils sont venus me voir pour me présenter à la production.

Morgan : C'est vrai que pendant le casting on m'a dit "que voudrais-tu dire à ta mère ?" et j'ai dit à maman "dis-le moi, j'ai été adopté ?" Ça, ça ne passe pas à la télé !

Purepeople : Morgan, vous avez quand même dit cette phrase qui restera dans les annales "ça fait 30 ans que tu ne me fais pas de cadeaux Maman". Vous réglez un compte ou vous êtes un bon comédien ?

Pascale : Il peut régler un compte !!! On est très bons dans les disputes ! On est comme ça dans la vie de tous les jours !

Purepeople : Capucine, votre mère se comporte comment avec vous ?

Capucine : Pareil ! En ce qui concerne mes copains, c'est pareil ! L'inquisition ! Mais en revanche, contrairement à Morgane, moi je lui rentre dedans ! J'ai un peu plus de caractère.

Morgan : Notre père lui est très fort pour éviter les conflits. Ma mère les crée, ma soeur attaque... Papa, c'est l'opposé de maman.

Purepeople : Pascale, vous êtes mariée depuis...

Pascale : Cela fait 33 ans.

Purepeople : Et pour vous, il y a eu un casting ?

Pascale : Ah non, nous il y a eu un coup de foudre ! C'est ce que j'aurais souhaité pour mon fils. Morgan est très cérébral...

Purepeople : Donc après les visites médicales, psy and co comment cela s'est-il passé ?

Pascale : Il a fallu que je mente et dire que je travaillais dans la musique car il fallait que j'ai un statut d'intermittent du spectacle. Morgane a même passé des tests de l'audition alors qu'il est pianiste !

Morgan : Le plus drôle c'était la visite avec la psychanalyste... Mémorable ! Mais bon c'est un passage obligé.

Purepeople : Le premier jour... racontez-nous !

Morgan : C'est le speed dating ! Il y a eu du choc...

Pascale : Du bon choc ! Quand on a vu Lala, très élégante... on s'est dit qu'ils avaient respecté ce qu'on leur avait demandé. Lors du casting, ils nous ont posé tellement de questions qu'on a pu poser nos conditions en ce qui concerne les filles. Et tout a été respecté par la prod'.

Morgan : Les filles sont toutes des personnes que j'aurais pu rencontrer ailleurs que lors de cette aventure. Ce qui m'a fasciné c'est qu'elles connaissaient toute ma vie par coeur ! Beau boulot des journalistes !

Capucine : Moi j'étais très énervée parce que je ne pouvais rien savoir ! Même pas un petit texto !

Pascale : Comme des mômes de cinq ans, on nous avait supprimé nos portables !

Purepeople : Vous avez dormi au château le premier soir... Et ensuite ?

Pascale : Pas de téléphone et pas de télé dans la chambre. C'était quasi monacal !

Morgan : Ensuite c'est la première élimination avec Elsa Fayer. Les filles alignées et maman qui parle et moi derrière qui ferme ma tronche !

Purepeople : Capucine, racontez-nous le debriefing !

Capucine : Je ne sais pas si je peux tout dire ! En réalité, Morgane m'a montré des photos des filles prises en douce ! C'est moi qui suis quand même à l'origine de tout ça ! J'ai regardé et je lui ai donné mon avis. J'aimais bien Valentina, Karen, Lala...

Purepeople : Puis les prétendantes débarquent chez vous pendant une semaine...

Capucine : Bah moi je n'étais pas ravie car ils m'ont logée dans un petit hôtel pourri et quand Morgan a vu dans quel état j'étais...

Morgan : On ne met pas sa soeur à la porte de chez elle pour qu'elle se retrouve dans un trou ! Donc on a trouvé une solution avec la prod' et elle a habité dans un autre hôtel tant que les filles occupaient sa chambre.

Capucine : En plus j'avais interdiction de mettre un pied à la maison !

Pascale : À la maison, on était totalement en vase clos. Il faut savoir j'étais isolée des filles, Morgan de ses prétendantes mais aussi de moi ! Ce qui veut dire que l'on ne pouvait pas échanger quelques avis que ce soit sur telle ou telle jeune fille. On ne me faisait venir que pour des cas précis, ou des interviews, je déjeunais à part... Tout est extrêmement organisé et très bien fait ! Mais dans mon propre appartement, je n'étais pas chez moi en fait !

Morgan : On ne pouvait donc rien préparer ! Tout était vraiment spontané.

Purepeople : Les filles parties, vous êtes restés ensemble, vous avez pu enfin discuter...

Pascale : On est partis à Prague à 4h du matin avec les deux dernières prétendantes, Lala ayant été éliminée à Paris, et là encore, on a été séparés. Chacun dans un hôtel.

Capucine : Et là moi je pète un plomb ! Je n'avais aucune nouvelle de rien ni de personne ! Je sais juste avec qui Morgan part et ce avec mon aval ! Mais sinon, aucun détail...

Purepeople : Retour de Prague...

Pascale : Avant de rentrer à Paris, on va directement dans un restaurant avec Morgan pour débriefer son séjour.

Morgan : On doit faire le point sur la prétendante que je vais choisir entre les deux finalistes. Ma mère était pas trop d'accord...

Purepeople : Mais vous Capucine, vous saviez alors que Morgane avait choisi Karen ?

Capucine : Eh oui mais j'étais partagée parce que je savais que maman ne l'aimait pas trop mais que Morgan l'aimait bien... Donc moi je ne savais plus trop pour qui prendre parti...

Pascale : Surtout que tu ne la connaissais pas.

Purepeople : Et donc ??? Que se passe-t-il, Pascale ?

Morgan : Lors de la grande journée au château, Elsa Fayer demande à maman si Karen est la belle-fille idéale, et là...

Pascale : Je réponds "absolument pas" ! Elle ne connaît rien, elle n'a aucune culture, elle ne connaît rien en musique alors que Morgan est musicien !

Morgan : Pour moi, je suis dans mon truc, et c'est Karen ! C'était elle la mieux, elle était sympa, elle avait le sens de l'humour...

Pascale : Non mais avouons qu'elle présentait bien... A part son tatouage bien entendu !

Purepeople : Et la bague alors ?

Morgan : Karen la garde !

Purepeople : A-t-elle une valeur ?

Pascale : Sentimentale !! (Rires)

Purepeople : Et là ?

Morgan : Un grand vide tout à coup ! On repart du château, c'est terminé, on échange nos n° de portable... puis la vie reprend et on se rend compte qu'on a été, sans s'en rendre compte, au bout d'une histoire à laquelle au fond de nous on ne croyait pas vraiment, mais qui aurait pu... pourquoi pas ? Vous savez ce qui a été le plus incroyable ? C'est qu'à aucun moment nous n'avons croisé les autres binômes !

[Avec Karen, qu'il n'a jamais revue après cette remise de bague lors de la cérémonie finale, Morgan parle plutôt d'une relation d'amitié dans les colonnes de Closer. Il en profite également pour dévoiler le vrai visage de Valentina : "Elle était ultrafausse. Elle avait adapté toute sa conduite par rapport à nos codes et à ma façon d'être." Il tient également à remettre les pendules à l'heure : il n'a pas couché avec Valentina, qui au passage n'est pas son type de fille !]

Purepeople : Quand on sort d'une aventure pareille, comment on se sent ?

Pascale : C'était très lent... (15 jours étalés sur 5 semaines, ndlr). Pour moi, j'étais dans un autre monde, un monde parallèle. On met bien 48 heures à se remettre. Il faut dire qu'il y a un truc qui est génial, c'est que l'on est totalement assistés ! Plus aucun problème d'intendance, c'est formidable !

Morgan : Le fait d'être déresponsabilisé alors qu'on a toujours été indépendant, qu'on a toujours travaillé, c'était génial !

Capucine : Moi, j'étais très contente de moi.

Purepeople : Un an après, l'émission est diffusée...

Morgan : C'est violent car c'est une expérience que j'ai adorée mais avec le temps on oublie un peu tout en sachant qu'il va y avoir une nouvelle expérience après, comme par exemple la notoriété. En tant que pianiste, j'ai déjà signé des autographes et fait des concerts devant des milliers de personnes. Mais là, se dire que 4 à 5 millions de personnes regardent la même émission en même temps, ça fait peur.

[Pascale, quant à elle, a très bien vécu le programme. Morgan raconte dans Closer qu'elle était ravie de son image : "Elle a bien plus d'humour dans la vie, mais elle est quand même hyperstricte."]

Pascale : Dans le quartier, on nous regardait déjà comme des extra-terrestres mais alors maintenant...

Morgan : Ma boulangère s'est permise de me faire un aparté en me disant "alors, comme ça vous recherchez l'amour à la télévision..."

Pascale : Angela Lorente nous a dit qu'en général les gens sont gentils, vous demandent des conseils.

Purepeople : Morgane, que faites vous depuis l'émission ?

Morgan : Pendant plusieurs années, j'ai été dans les affaires. Pourtant cela ne m'a jamais passionné. Je faisais plus ça pour la fille avec qui j'étais à l'époque. Mais j'ai bien gagné ma vie, j'ai mis un peu de côté et donc je n'ai plus trop à bosser. Entendons-nous bien, je ne suis pas rentier !

Je n'ai pas encore repris mes concerts car je me suis dirigé vers l'associatif : j'ai fait du bénévolat, j'ai pris une année pour moi !

Purepeople : Depuis, sentimentalement, rien d'important ?

Pascale : Non ! Oh là là, je parle pour toi encore une fois !

Morgan : Non. Il faut savoir que je n'avais pas encore quitté mon ex-copine le jour où j'ai été contacté pour QVEMF ! On s'est séparés la veille de mon premier entretien téléphonique avec la production. Donc, après l'émission j'ai eu besoin d'une année de transition, j'ai même changé quatre fois de portable, histoire de virer la quantité de gens qui vous entoure et qui ne sert à rien. Je me suis remis au sport, j'ai même perdu quelques kilos depuis l'émission...

Capucine et Pascale en choeur : Oh oui, tu as bien minci !

Purepeople : Et maintenant, quels sont vos projets Morgan ?

Morgan : Reprendre mes concerts, c'est sûr. Je ne serais pas contre faire des publicités, représenter des marques, faire tout un tas de choses nouvelles que je n'ai jamais faites et qui me feraient plaisir. A l'époque où j'aurais pu le faire, j'avais 17-18 ans. J'avais une amie dans le cinéma et j'aurais pu me lancer. Mais comme j'étais avant tout pianiste, j'ai complètement rejeté cette idée car cela me paraissait totalement abstrait. Aujourd'hui, j'ai un peu plus de trente ans et cela me changerait de tout ce que j'ai fait auparavant. J'ai vraiment envie d'aller vers ce milieu-là, le show-business.

Pascale : Il sait chanter aussi...

Morgan : Oui, on sait, je chante, maman...

Aujourd'hui, Morgan et Pascale sortent grandis de l'aventure. Morgan explique dans Closer avoir plus de dialogue avec sa maman : "Elle est plus cool sur mes relations."

Qu'est-ce que cela devait être avant ?!

Interview exclusive ne pouvant être reprise sans la mention du site Purepeople.com

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
PPDA, Michel Drucker, Sophie Davant : leurs looks improbables à leurs débuts
Nabilla superstar : la bimbo prend la pose avec une foule de fans !
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon