Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Romy Schneider et la mort de son fils : Le récit bouleversant de Daniel Biasini

La plus grande tragédie de la vie de Romy Schneider est la mort de son fils David, à 14 ans. À l'occasion de la sortie d'un film controversé sur l'actrice, son dernier mari, Daniel Biasini, sort du silence. Il dénonce les mensonges de ce pseudo-biopic et se souvient du moment terrible de la mort de son beau-fils.

Le 18 juin 2018, 3 jours à Quiberon sort sur les écrans français. Ce film d'Emily Atef dresse le portrait d'une Romy Schneider alcoolique, fragile et malheureuse lors d'un séjour en Bretagne en 1981. Durant sa cure, elle donne une interview au magazine allemand Stern qui sert de base à ce long métrage. Ce 6 juin, à l'AFP, Sarah Biasini, fille de l'immense actrice, fait part de sa colère : "Que les gens arrêtent de se faire de l'argent en colportant des mensonges." Son père, Daniel Biasini, qui fut le dernier époux de Romy, fait le même constat et, dans une interview à Gala, se souvient de la mort de son beau-fils David Meyen. Une mort tragique dont Romy Schneider ne s'est jamais remise.

À lire aussi

Pour Daniel Biasini, le film présente une Romy Schneider qui n'existe pas. Il évoque cette scène où l'actrice, incarnée à l'écran par Marie Bäumer, est ivre et refuse de prendre au téléphone son fils David, dont le père est son ex-mari Harry Meyen. "Ça me prend là [à la gorge], réagit Biasini dans Gala. Quelle que soit la situation, quand David l'appelait, elle le prenait immédiatement." Pour celui qui a été marié dix ans à la star de Sissi, du Vieux Fusil et de La Piscine, Romy Schneider n'était passionnée que par son métier et ses deux enfants. Et lors de ce séjour à Quiberon, elle avait parlé tous les jours à David, 14 ans, resté à Los Angeles avec son beau-père. Son père, metteur en scène et acteur allemand, était mort deux ans plus tôt.

On n'était plus quatre, mais trois... c'était insupportable

Cette année 1981 fut terrible pour la star. Daniel Biasini, de dix ans son cadet, raconte qu'il était parti car il avait besoin d'air. Romy Schneider le menace de divorcer s'il ne rentre pas. Le père de Sarah Biasini ne revient pas tout de suite, "par défi". Il rejoint finalement Romy cinq jours avant la tragédie. Le 5 juillet 1981, David Meyen escalade le portail de la maison des parents de son beau-père à Saint-Germain-en-Laye. Il perd l'équilibre, se perfore l'artère fémorale sur les piques de la grille et meurt dans la foulée. "C'est ce que j'ai vécu de pire en plus de soixante-dix ans de vie. Il est presque mort dans mes bras... Pendant six mois, je ne suis pas sorti. Vous vous réveillez en y pensant... C'est un moment terrible", se souvient Daniel Biasini.

Pour ne rien arranger, des photographes se déguisent en infirmières pour photographier l'enfant sur son lit de mort. Romy Schneider dénonce cette absence de "morale" et de "tact", quelques mois plus tard, lors d'une interview avec Michel Drucker. Elle implore : "Qu'on me laisse tranquille."

Romy alcoolique ?

En coulisses, elle a divorcé de Daniel Biasini mais le couple fait front pour sa fille, Sarah, 4 ans à peine à la mort de son frère : "Se voir était compliqué car c'était à la fois un plaisir et, en même temps, ça nous ramenait à ce vide.... On n'était plus quatre, mais trois... c'était insupportable", affirme Biasini qui prenait grand soin de David.

Ce 6 juin dans Gala, Daniel Biasini apporte tout son soutien à sa fille Sarah contre le film 3 jours à Quiberon qui selon eux n'est pas absolument pas un biopic. "Ma fille a 40 ans aujourd'hui, croyez-vous que si tout ceci était vrai, elle ne serait pas capable de l'entendre ? Si Romy avait été alcoolique, je le lui aurais dit. Il n'y a rien de honteux à ça. Je n'ai jamais menti à Sarah." Le long métrage dresse pourtant ce portrait de la star. "J'ai été très choquée surtout parce que je pense que les gens qui vont aller voir ce film ne verront pas un film sur ma mère. Ils ne verront pas un film sur Romy Schneider", résume Sarah Biasini avec amertume auprès de l'AFP.

Bande-annonce de "3 jours à Quiberon", d'Emily Atef, en salles le 18 juin 2018
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel