Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Romy Schneider alcoolique ? La colère de sa fille Sarah Biasini, "scandalisée"

Dans un nouveau long métrage, "3 jours à Quiberon", Romy Schneider est présentée comme une actrice brisée et alcoolique. Alors que le film sort le 18 juin 2018 en France, la fille de l'actrice, Sarah Biasini, monte au créneau pour dénoncer "les mensonges" colportés par le film...

"Que les gens arrêtent de se faire de l'argent en colportant des mensonges." Sarah Biasini ne décolère pas et le fait savoir à l'AFP. La fille du journaliste Daniel Biasini est "scandalisée" par un film sur sa mère, la mythique Romy Schneider. Dans 3 jours à Quiberon, présenté au Festival de Berlin et sorti en Allemagne en avril, la cinéaste Emily Atef raconte une interview particulièrement marquante et intime de l'actrice accordée en 1981 au magazine allemand Stern pendant sa cure annuelle.

À lire aussi

Juste une thalasso

Le film est attendu le 18 juin 2018 dans les salles françaises. Sarah Biasini, 40 ans, digère mal les insinuations faites dans le long métrage qui se déroule un an avant la mort de Schneider. "J'ai été très choquée surtout parce que je pense que les gens qui vont aller voir ce film ne verront pas un film sur ma mère. Ils ne verront pas un film sur Romy Schneider. C'est totalement faux. Le film contient de multiples insinuations et sous-entendus qui sont totalement mensongers." La raison de la présence même de Romy en Bretagne est remise en question par sa fille : "Elle allait tous les ans à Quiberon, mais pour faire une thalassothérapie, pour perdre des kilos superflus, comme beaucoup d'actrices. C'était une habitude. C'était juste une thalasso, ce n'est pas un centre de désintoxication."

Tout ce qui touche aux excès supposés de sa mère avec l'alcool ou les médicaments est point est particulièrement douloureux pour Sarah Biasini. "C'est la chose la plus grave selon moi, c'est qu'on la fait passer pour une alcoolique, peste Sarah, comédienne comme sa mère. Alors que si vous reprenez tous les réalisateurs et les acteurs avec qui elle a travaillé, personne n'a jamais dit qu'elle avait un problème avec la boisson. C'est complètement mal intentionné. On veut la dégrader."

Cette fameuse interview au magazine Stern a été donnée juste avant la mort accidentelle de David, le fils de 14 ans que Romy Schneider avait eu avec Harry Meyen. Elle ne s'est jamais remise de sa disparition. L'immense actrice du Vieux Fusil (1975) est morte l'année suivante. Le film d'Emiliy Atef repose donc sur cette interview donnée à Stern, mais la réalisatrice ne cache pas avoir réécrit certaines réponses de l'actrice. Comme elle le dit dans le dossier de presse, elle avait "besoin de cette liberté-là par rapport aux événements réels pour atteindre la vérité du personnage".

En mars, au Festival 2 Valenciennes, 3 jours à Quiberon a été récompensé : Marie Bäumer a reçu le prix de la meilleure actrice pour son interprétation de Romy Schneider. Mais de quelle Romy Schneider parle-t-on ?

Marie Bäumer dans "3 jours à Quiberon", d'Emily Atef, en salles le 18 juin 2018.
Marie Bäumer dans "3 jours à Quiberon", d'Emily Atef, en salles le 18 juin 2018.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel