Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Susan Boyle et les Village People parodient We are the World pour de la mayo !

7 photos
Lancer le diaporama

Alors que les collectifs d'artistes s'associent généralement pour chanter en faveur de belles et nobles causes, la marque de mayonnaise Miracle Whip, du groupe Kraft Foods, a eu l'excellente idée de faire sa publicité en parodiant ce genre de réunion d'artistes. Cela donne une vidéo hilarante dans laquelle on retrouve aussi bien Susan Boyle que les Village People !

A l'occasion de la cérémonie des Grammy Awards, diffusée le 10 février, Miracle Whip a proposé aux téléspectateurs de découvrir la parodie de We are the World, célèbre chanson enregistrée en 1985 et écrite conjointement par Michael Jackson et Lionel Richie au profit de la lutte contre la famine en Éthiopie. Sur des paroles délirantes et totalement second degré, les chanteurs s'amusent à vanter la saveur de cette mayonnaise incontournable des caddies des ménagères américaines. On découvre ainsi Lance Bass du groupe NSYNC, jouant les rock stars pour nous chanter que "dans ce monde, il y a beaucoup de dindes et aussi de peurs". Vient le tour des Village People et de la diva anglaise Susan Boyle qui nous demande "d'ouvrir notre esprit et d'ouvrir notre bouche". Une petite référence à l'acronyme #KAOM soit Keep An Open Mouth que l'on peut traduire par "garde la bouche ouverte". Un mot-dièse utilisée par Miracle Whip sur Twitter.

Parmi le groupe d'artistes, on retrouve également Gilby Clarke de Guns n' Roses ou la chanteuse Tiffany. Vraiment plein d'autodérision, la palme revient tout de même à Lance Bass qui nous chante : "Ce n'est pas parce qu'on a été dans un boysband qu'on n'est pas un homme". Quant aux Village People, ils s'amusent à se faire des sandwichs, placement de produit oblige, l'Indien ne manquant pas non plus de se faire caresser les plumes !

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel