Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

TPMP sanctionné : Cyril Hanouna ému aux larmes, son message au CSA...

11 photos
Lancer le diaporama
Cyril Hanouna ému en évoquant la sanction du CSA à l'encontre de Touche pas à mon poste , sur C8 le 8 juin 2017.
L'animateur de C8 a fait une proposition au Conseil supérieur de l'audiovisuel !

Le CSA a tranché : C8 a l'interdiction de diffuser de la publicité durant Touche pas à mon poste, et ce durant trois semaines. Jeudi 8 juin, Cyril Hanouna et sa bande ont réagi en direct sur le plateau de l'émission. Très ému, l'animateur a indiqué qu'il ne savait pas "s'il y aura[it] une émission demain". "C'est au jour le jour, a-t-il précisé, les larmes aux yeux. Mais le patron a dit que, pour les téléspectateurs, on n'arrêtera[it] pas TPMP."

À lire aussi

Plus encore, l'animateur vedette de C8 a révélé la somme "énormissime" que perdrait la chaîne durant ces trois semaines sans publicité : 5 à 6 millions d'euros. Et de proposer un marché au CSA, demandant à ce que l'interdiction soit levée mais que l'argent engendré par la publicité soit reversé à des associations parce que "cette sanction, c'est n'importe quoi".

L'animateur a ensuite donné la parole à Renaud Revel. Le journaliste du Journal du Dimanche a alors estimé que la sanction du CSA ne "tient pas la route". "Il y a un vice de forme du droit, je pense. Le CSA est habilité pour distribuer des amendes, là, c'est une sanction économique. Ils touchent au portefeuille de la chaîne, je pense que juridiquement, ça ne tient pas", a-t-il expliqué.

Au cours de l'émission, Dominique Farrugia, invité du programme au même titre que le chanteur Amir, a proposé à Cyril Hanouna de tourner de fausses publicité, écrites par ses soins.

Pour rappel, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a estimé que la chaîne avait manqué de "retenue" en proposant le 3 novembre dernier une caméra cachée "humiliante" au cours de laquelle Matthieu Delormeau croyait avoir été témoin d'une agression mortelle, puis le 7 décembre une séquence durant laquelle, les yeux bandés, Capucine Anav avait été amenée à poser la main sur le sexe de Cyril Hanouna.

Après l'annonce de la sanction du CSA, C8, "stupéfaite", a pointé du doigt un "acharnement". "Ces sanctions, qui visent à priver de ressources publicitaires l'émission phare de la chaîne pour une durée de trois semaines, frappent par leur caractère disproportionné et discriminatoire", peut-on ainsi lire dans un communiqué de la chaîne.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel