Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Valérie Bègue et Camille Lacourt : "Notre fille est le ciment de notre couple"

Camille Lacourt et son épouse Valérie Bègue sont partis pour la République Démocratique du Congo en octobre dernier dans le cadre de la campagne 2015 menée par l'Unicef et Pampers contre le tétanos maternel et néonatal
9 photos
Lancer le diaporama
Très touché par son voyage en République démocratique du Congo, le couple raconte son expérience et ce qu'il souhaite transmettre à sa fille Jazz.

Camille Lacourt était le parrain de la campagne Pampers-Unicef 2014 en faveur de la vaccination des bébés du monde entier contre le tétanos. Très marqué et touché par cette expérience, le double champion du monde du 50m dos rempile cette année, secondé par son épouse, Valérie Bègue. Le couple est allé sur le terrain en République démocratique du Congo pour rencontrer ceux qui oeuvrent pour éradiquer la maladie ainsi que ces nourrissons que l'Unicef permet de vacciner. Ils racontent leur expérience, très forte évidemment, dans le magazine Gala en kiosques le 28 octobre, et nous parlent de leur fille, Jazz.

Depuis cinq ans que nous vivons ensemble, je sais qu'il est sensible, généreux et courageux. Mais je l'ai vu revenir plus grave, marqué.

L'année dernière, Camille Lacourt était parti en Haïti pour cette opération Pampers-Unicef. À son retour, son épouse l'a trouvé différent : "Depuis cinq ans que nous vivons ensemble, je sais qu'il est sensible, généreux et courageux. Mais je l'ai vu revenir plus grave, marqué. Heureux, mais ému. Même son regard sur Jazz, notre fille de 3 ans, avait changé... Je sentais que son séjour avait été une expérience forte en émotions." Et le couple n'a pas hésité à partir ensemble au Congo pour rencontrer les familles et leurs bébés qu'un vaccin contre le tétanos peut sauver. "J'ai constaté l'engagement de Camille l'an dernier, et vu la force et l'énergie qu'il déployait pour faire ce combat, que nous pouvons gagner en nous y mettant tous, a confié cette semaine Valérie Bègue dans Femme Actuelle. Je ne pouvais qu'avoir envie d'en faire partie moi aussi pour l'aider à motiver un maximum de personnes."

J'étais heureuse que les mamans me permettent de porter leur bébé dans les bras.

C'était la première fois que le nageur allait en Afrique. Il a été agréablement surpris par le Congo, qu'il estime être "sur la bonne voie". Quant à Valérie Bègue, elle ne cache pas que si elle n'avait pas été mère, elle aurait sans doute été moins sensible à cette cause, ce qu'elle regrette. Son désir en partant était de montrer comment ces enfants sont "vaccinés, soignés, suivis". "J'étais heureuse que les mamans me permettent de porter leur bébé dans les bras, dit-elle dans Gala. J'aime tellement les nouveau-nés, leur regard est si intense ! Plusieurs fois, j'ai retrouvé le regard de Jazz dans les yeux de ces enfants."

Âgée de 3 ans, la petite Jazz ne comprend pas encore tout à fait que ses parents sont célèbres, mais ces derniers préfèrent la sensibiliser au monde extérieur et lui transmettre, par exemple, ce que ce voyage en République démocratique du Congo peut représenter. "On est peut de chose, estime sa maman. Quand elle sera grande, on ne sera peut-être plus aussi connus." Valérie Bègue vient de créer avec ses copines miss France l'association Les Bonnes Fées tandis que Camille Lacourt est très investi au côté de Grand Corps Malade dans l'association Sourire la vie qui fait faire du sport à des enfants en chimiothérapie. "J'ai découvert tard le bonheur de s'impliquer pour la bonne cause, reconnaît le nageur. Je compte bien transmettre à notre fille le sens de l'autre. D'ici à quatre ou cinq ans, elle m'accompagnera avec Sourire la vie." Un désir partagé par Valérie : "Ce n'est pas une question d'argent ou de notoriété. On peut toujours donner du temps, de l'énergie, du réconfort."

J'ai découvert tard le bonheur de s'impliquer pour la bonne cause, reconnaît le nageur. Je compte bien transmettre à notre fille le sens de l'autre.

Le couple est souvent séparé et reconnaît connaître, comme tout le monde, des hauts et des bas. "Mais tout rendre dans l'ordre quand on se retrouve à trois, Jazz est notre lien, le ciment de notre couple", rassure le nageur. Mais un deuxième enfant n'est pas à l'ordre du jour en raison de leurs projets immédiats : notre Miss France 2008 vient de créer sa société de décoration pour enfants et prend des cours de gestion ; Camille Lacourt prépare les Jeux olympiques de Rio et, déjà, sa reconversion avec un bilan de compétence.

L'opération

Pour soutenir Pampers-Unicef, vous pouvez vous inscrire à la Team Unicef World Run, une course de 10 km en équipe de quatre qui aura lieu partout dans le monde le 15 novembre. Une inscription équivaut à un vaccin. Les parents peuvent aussi acheter les paquets de couches Pampers portant le logo de l'opération : un paquet acheté, c'est un enfant vacciné jusqu'au 31 décembre. Vous pouvez également apporter votre soutien sur les réseaux sociaux.

Toutes les informations sur le site officiel de l'opération Pampers-Unicef 2015.

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kristen Stewart et Robert Pattinson : bain de foule en amoureux à Paris
Brad et Angelina, dernière montée des marches en amoureux
Kim Kardashian et Kanye West : leur folle virée au volant d'un bolide