Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Virginie Efira, mère poule : "Ma fille Ali me suit partout"

Virginie Efira (bijoux Montblanc boucles d'oreille Première Rencontre, des bracelets et des bagues 4810 full pavé en or blanc et diamants) - Montée des marches du film "Marguerite & Julien" lors du 68e Festival International du Film de Cannes, le 19 mai 2015.
15 photos
Lancer le diaporama
Virginie Efira (bijoux Montblanc boucles d'oreille Première Rencontre, des bracelets et des bagues 4810 full pavé en or blanc et diamants) - Montée des marches du film "Marguerite & Julien" lors du 68e Festival International du Film de Cannes, le 19 mai 2015.
Bientôt à l'affiche du film "Une Famille à louer", la bombe belge se confie sur sa conception de la famille et son amour sans borne pour sa fille de 2 ans.

Mère de famille depuis deux ans, Virginie Efira semble parfaitement assumer de front sa carrière d'actrice au top et son rôle de maman. Si la petite Ali, fruit de sa relation avec le réalisateur Mabrouk El-Mechri, est le symbole d'une forme de réussite évidente, elle est surtout l'atout majeur de la comédienne belge.

À lire aussi

"Avoir un enfant, c'est découvrir l'amour le plus puissant et la fin de l'insouciance", confie la belle blonde âgée de 38 ans à Paris Match. Épanouie, Virginie Efira n'a pas ralenti la cadence avec l'arrivée de sa fille. Elle sera bientôt à l'affiche d'Une Famille à louer de Jean-Pierre Améris, une comédie romantique dans laquelle elle campe une mère de famille débordée et endettée, qui accepte d'accueillir un quadra timide et isolé désirant goûter à la vie de famille, moyennant finances salvatrices en retour. À l'instar de son personnage à l'écran, Virginie Efira souhaite inculquer à sa fille les valeurs d'indépendance et d'épanouissement personnel. Pour cela, Ali est de toutes les aventures avec sa maman. "Depuis Caprice, elle me suit partout", assure la comédienne qui brillait alors devant la caméra d'Emmanuel Mouret. Je suis d'ailleurs assez gênée quand je lui dis 'maman travaille' alors qu'on est en train de mettre du rouge à lèvres."

Le concept de famille chez Virginie Efira, c'est tout un art. Capable de vivre seule, l'ex-animatrice télé ne fait rien comme les codes l'exigeraient. Libre, elle l'était déjà lorsqu'elle a choisi de se marier avec Patrick Ridremont, un compatriote belge, alors qu'elle n'avait que 25 ans. "Je vivais avec quelqu'un qui avait trois enfants. Et moi, je n'avais pas envie d'en faire à ce moment-là", confie celle qui n'a jamais eu l'impression de former alors une famille. "Et puis nous nous sommes séparés", lâche-t-elle, avouant au passage avoir "toujours eu du mal à concevoir une rupture comme un échec". "C'est la raison pour laquelle j'ai souvent dit que mon ex-mari fait toujours partie de la famille", clame l'intéressée. Elle tournait avec lui dans Dead Man Talking en 2013, quelques mois avant la naissance de sa fille.

Quant à Mabrouk El-Mechri, elle n'hésite pas à raconter l'histoire de leur idylle et le projet d'avoir un enfant ensemble. Ils venaient de se rencontrer sur le projet de Sage-Femme (qui n'a jamais vu le jour). "Mon personnage devait justement s'appeler Ali. La réalité de notre histoire a devancé la fiction. Elle l'a même remplacée", glisse-t-elle.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel