Recevoir les actus de mes stars préférées par email
OU
> voir un exemple > CGU
Diane Tell

Diane Tell

Métier : Compositeur
Naissance : Le 24 Décembre 1959
Âge : 54 ans
Signe astrologique : capricorne
Pays : Etats-Unis

dernières news sur Diane Tell

  • le Dimanche 8 Septembre 2013 à 21:09

    reportage photo !

    Diane Tell au ''Passé simple'' : L'artiste révèle ses doux secrets

    Diane Tell au ''Passé simple'' : L'artiste révèle ses doux secrets

    Quelques mois seulement après la sortie de l'album Une, porté par un délicat single éponyme et un clip tourné en Espagne, Diane Tell prépare sa rentrée avec une compilation qu'elle a pensée de bout en bout. Le 14 octobre, l'artiste québécoise, dont personne n'a pu oublier le Si j'étais un homme,...

    • 11
  • le Vendredi 8 Mars 2013 à 09:09

    reportage photo !

    Diane Tell : Tout en émotion pour le clip de ''Une''

    Diane Tell : Tout en émotion pour le clip de ''Une''

    Le 25 mars prochain, Diane Tell, 54 ans, sortira son nouvel album intitulé Une. Un disque dont le premier single vient d'être envoyé au radio et qui est doté d'un clip. La chanteuse revient sur les ondes avec le single éponyme de son nouvel album. Toute en sobriété et en émotion, elle nous...

    • 4

Biographie de Diane Tell

Diane Tell, née Fortin, au Québec en 1959, est fille de Michel Fortin, médecin québécois et de Gloria Pelletier, théologienne américaine dont elle prend la nationalité dès l'adolescence. Elle grandit à Val-d'Or où elle rêve de devenir skieuse professionnelle, puis déménage à Montréal avec sa famille en 1969.

Diane Tell commence un peu par hasard à suivre des cours au conservatoire de musique, où un ami de son père était professeur de violon. Le virus de la musique la gagne rapidement. Au bout de quelques années, elle finit par choisir la guitare comme instrument de prédilection.

En 1974, Diane Tell commence à travailler comme choriste et chante du jazz dans les bars de Montréal. En 1977, elle publie un premier album qu'elle a écrit et composé. Les titres Les cinémas-bars et Un verre d'amour retiennent rapidement l'attention du public et des médias. Sa notoriété s'accroît au Québec en 1979 et Diane est même élue révélation de l'année au Gala de l'ADISQ, première artiste féminine à connaître un vrai succès populaire en tant qu'auteur compositeur et interprète.

Son troisième disque intitulé En flèche fait décoller sa carrière. Avec Si j'étais un homme, Diane Tell reçoit le Félix de la chanson de l'année en 1981. Elle rafle en plus les Félix de l'interprète féminine, de l'auteur-compositeur-interprète et du meilleur album de l'année. Avec l'album Chimères, qui montre ses influences jazz très marquées, elle remporte le trophée des révélations au MIDEM de Cannes en 1982.

En 1983, Diane enregistre la chanson du film Bonheur d'occasion de Claude Fournier puis s'installe à Paris pour développer sa carrière européenne. Avec l'album Faire à nouveau connaissance, en 1986, elle reçoit une Victoire de la Musique.

Diane Tell est désormais une vraie vedette en France : elle a investi l'Olympia trois fois, chanté aux Francofolies de la Rochelle et lors d'une tournée en Europe, interprété des auteurs aussi prestigieux que Françoise Hardy, Maryse Wolinski ou Boris Bergman.

Au début des années 90, Michel Berger et Luc Plamondon lui donnent un des rôles principaux de La Légende de Jimmy, mise en scène par Jérôme Savary, puis en 1991, la chanteuse tient la vedette, de la comédie musicale classique (scènes de comédies et chansons) Marilyn Montreuil, dont elle a intégralement composé la musique, au Palais-Chaillot à Paris. Ensuite, elle participe au téléfilm Ne m'appelez pas ma petite (1994) de Jean Becker aux côtés de Lio et Fabrice Luchini.

Parallèlement, Diane Tell prépare méticuleusement l'album Désir plaisir soupir qui paraît finalement en 1995. Sur ce disque figure une reprise très réussie de La maison où j'ai grandi de Françoise Hardy, qu'elle interprètera d'ailleurs en duo avec Maurane à la télévision.

Sensible à la misère des pays en voie de développement, Diane Tell apprend à piloter afin d'accomplir plusieurs actions humanitaires en Afrique au sein d'Air Solidarité, une association dont elle devient la marraine.

Tout de Diane Tell, qui paraît en 2003, contient également Boule de moi, un inédit dont le texte est de Laurent Ruquier. Deux ans plus tard, elle épouse en 2004, Pierre Arostéguy, propriétaire de la plus ancienne épicerie de famille de France (depuis 1875), la Maison Arostéguy.

En 2005 sort le très réussi Popeline, l'un de ses albums les plus aboutis. Y figurent notamment Souviens-toi, un texte de Yann Moix, l'auteur de Podium, et Reprenons de départ, une adaptation signée Diane de The Scientist de Coldplay.

Elle propose en 2006 un projet radiophonique à Bernard Chereze, alors directeur des programmes de France Inter. Contre toute attente, son émission Les Louves sera à l'antenne quotidiennement durant 9 semaines pendant l'été 2006.

Diane Tell vit depuis plusieurs années en France, sur la Côte Basque où elle peut assouvir ses autres passions, dont la voile.

 

Discographie

2013 : Une
2012 : Rideaux ouverts
2009 : Docteur Boris & Mister Vian
2005 : Popeline
1996 : Désir Plaisir Soupir
1992 : Marilyn Montreuil
1990 : La légende de Jimmy, album multi-artistes
1988 : Dégriffe-moi
1986 : Faire à nouveau connaissance
1984 : On a besoin d'amour
1982 : Chimères
1980 : En Flèche
1979 : Entre Nous
1977 : Premier Album

 

Comédies musicales
2008-2009 : Je m'voyais déjà
1991-92 : Marilyn Montreuil, interprète et compositeur
1990-91 : La légende de Jimmy, interprète

--> -->

Diane Tell, née Fortin, au Québec en 1957, est fille de Michel Fortin, médecin québécois et de Gloria Pelletier théologienne américaine dont elle prend la nationalité dès l'adolescence. Elle grandit à Val-d'Or où elle rêve de devenir skieuse professionnelle, puis déménage à Montréal avec sa famille en 1969. Elle commence un peu par hasard à suivre des cours au conservatoire de musique, où un ami de son père était professeur de violon. Le virus de la musique la gagne rapidement. Au bout de quelques années, elle finit par choisir la guitare comme instrument de prédilection. En 1974, Diane commence à travailler comme choriste et chante du jazz dans les bars de Montréal. En 1977, elle publie un premier album qu'elle a écrit et composé. Les titres Les cinéma-bars et Un verre d'amour retiennent rapidement l'attention du public et des médias. Sa notoriété s'accroît au Québec en 1979, et grâce à l'énorme succès de Gilberto, Diane est élue révélation de l'année au Gala de l'ADISQ, première artiste féminine à connaître un vrai succès populaire en tant qu'auteur compositeur et interprète. Son troisième disque intitulé En flèche fait décoller sa carrière. Avec Si j'étais un homme, elle reçoit le Félix de la chanson de l'année en 1981. Elle rafle en plus les Félix de l'interprète féminine, de l'auteur-compositeur-interprète et du meilleur album de l'année. Avec l'album Chimères, qui montre ses influences jazz très marquées, elle remporte le trophée des révélations au MIDEM de Cannes en 1982. En 1983, Diane enregistre la chanson du film Bonheur d'occasion de Claude Fournier puis s'installe à Paris pour développer sa carrière européenne. Avec l'album Faire à nouveau connaissance, en 1986, elle reçoit une Victoire de la Musique. Diane Tell est désormais une vraie vedette en France: elle a investi l'Olympia trois fois, chanté aux Francofolies de la Rochelle et lors d'une tournée en Europe, interprété des auteurs aussi prestigieux que Françoise Hardy, Maryse Wolinski ou Boris Bergman. Au début des années 90, Michel Berger et Luc Plamondon lui donnent un des rôles principaux de La Légende de Jimmy, mise en scène par Jérôme Savary, puis en 1991, la chanteuse tient la vedette, de l'opéra-rock Marilyn Montreuil au Palais-Chaillot à Paris. Ensuite, elle participe au moyen métrage Contre L'oubli de Jean Becker aux côtés de Lio et Fabrice Luchini, Parallèlement, elle prépare méticuleusement l' album Désir plaisir soupir qui paraît finalement en 1995. Sur ce disque figure une reprise très réussie de La maison où j'ai grandi de Françoise Hardy, qu'elle interprètera d'ailleurs en duo avec Maurane à la télévision. Sensible à la misère des pays en voie de développement, Diane apprend à piloter afin d'accomplir plusieurs actions humanitaires en Afrique au sein d'Air Solidarité, une association dont elle devient la marraine. Tout de Diane Tell, qui paraît en 2002, contient également Boule de moi, un inédit dont le texte est de Laurent Ruquier. Elle épouse en 2004, Pierre Arostéguy, propriétaire de la plus ancienne épicerie de famille de France (depuis 1875), la Maison Arostéguy. En 2005 sort le très réussi Popeline, l'un de ses albums les plus aboutis. Y figurent notamment Souviens-toi, un texte de Yann Moix, l'auteur de Podium, et Reprenons de départ, une adaptation signée Diane de The Scientist de Coldplay. Elle propose en 2006 un projet radiophonique à Bernard Chereze, alors directeur des programmes de France Inter. Contre toute attente, son émission Les Louves sera à l'antenne quotidiennement durant 9 semaines pendant l'été 2006.

Diane Tell vit depuis plusieurs années en France, sur la Côte Basque où elle peut assouvir ses autres passions, la voile, la planche à voile.

Discographie

Albums studio

  • (2005) Popeline
  • (1996) Désir Plaisir Soupir
  • (1992) Marilyn Montreuil
  • (1990) La légende de Jimmy, album multi-artistes
  • (1988) Dégriffe-moi
  • (1986) Faire à nouveau connaissance
  • (1984) On a besoin d'amour
  • (1982) Chimères
  • (1980) En Flèche
  • (1979) Entre Nous
  • (1977) Premier Album
  • Compilations et rééditions
  • (2007) Souvent longtemps énormément - Coffret holographique
  • (2003) Tout de Diane
  • (2003) Les 7 premiers albums en version CD
  • (1993) Morceaux Choisis -> Sony Music / COLUMBIA
  • (1992) Collection Or et Double Collection Or
  • (1987) Paris/Montréal - Ses plus belles chansons

Récompenses

  • (1986) Victoire de la musique pour l'album francophone de l'année avec Faire à nouveau connaissance
  • (1982) Midem Awards interprète de l'année
  • (1981) Juno Awards interprète de l'année
  • (1981) Félix du meilleur auteur compositeur
  • (1981) Félix du meilleur album pour En Flèche
  • (1981) Félix de l'interprète de l'année
  • (1981) Félix de la meilleure chanson pour Si j'étais un homme
  • (1980) Félix du meilleure espoir
  • (1980) Félix du meilleur auteur compositeur

Scènes (principales)

Comédies musicales

  • Marilyn Montreuil, interprète et compositeur (1991-1992)
  • La légende de Jimmy, interprète (1990-1991)

Diane Tell, née Fortin, au Québec en 1957, est fille de Michel Fortin, médecin québécois et de Gloria Pelletier théologienne américaine dont elle prend la nationalité dès l'adolescence. Elle grandit à Val-d'Or où elle rêve de devenir skieuse professionnelle, puis déménage à Montréal avec sa famille en 1969. Elle commence un peu par hasard à suivre des cours au conservatoire de musique, où un ami de son père était professeur de violon. Le virus de la musique la gagne rapidement. Au bout de quelques années, elle finit par choisir la guitare comme instrument de prédilection. En 1974, Diane commence à travailler comme choriste et chante du jazz dans les bars de Montréal. En 1977, elle publie un premier album qu'elle a écrit et composé. Les titres Les cinéma-bars et Un verre d'amour retiennent rapidement l'attention du public et des médias. Sa notoriété s'accroît au Québec en 1979, et grâce à l'énorme succès de Gilberto, Diane est élue révélation de l'année au Gala de l'ADISQ, première artiste féminine à connaître un vrai succès populaire en tant qu'auteur compositeur et interprète. Son troisième disque intitulé En flèche fait décoller sa carrière. Avec Si j'étais un homme, elle reçoit le Félix de la chanson de l'année en 1981. Elle rafle en plus les Félix de l'interprète féminine, de l'auteur-compositeur-interprète et du meilleur album de l'année. Avec l'album Chimères, qui montre ses influences jazz très marquées, elle remporte le trophée des révélations au MIDEM de Cannes en 1982. En 1983, Diane enregistre la chanson du film Bonheur d'occasion de Claude Fournier puis s'installe à Paris pour développer sa carrière européenne. Avec l'album Faire à nouveau connaissance, en 1986, elle reçoit une Victoire de la Musique. Diane Tell est désormais une vraie vedette en France: elle a investi l'Olympia trois fois, chanté aux Francofolies de la Rochelle et lors d'une tournée en Europe, interprété des auteurs aussi prestigieux que Françoise Hardy, Maryse Wolinski ou Boris Bergman. Au début des années 90, Michel Berger et Luc Plamondon lui donnent un des rôles principaux de La Légende de Jimmy, mise en scène par Jérôme Savary, puis en 1991, la chanteuse tient la vedette, de l'opéra-rock Marilyn Montreuil au Palais-Chaillot à Paris. Ensuite, elle participe au moyen métrage Contre L'oubli de Jean Becker aux côtés de Lio et Fabrice Luchini, Parallèlement, elle prépare méticuleusement l' album Désir plaisir soupir qui paraît finalement en 1995. Sur ce disque figure une reprise très réussie de La maison où j'ai grandi de Françoise Hardy, qu'elle interprètera d'ailleurs en duo avec Maurane à la télévision. Sensible à la misère des pays en voie de développement, Diane apprend à piloter afin d'accomplir plusieurs actions humanitaires en Afrique au sein d'Air Solidarité, une association dont elle devient la marraine. Tout de Diane Tell, qui paraît en 2002, contient également Boule de moi, un inédit dont le texte est de Laurent Ruquier. Elle épouse en 2004, Pierre Arostéguy, propriétaire de la plus ancienne épicerie de famille de France (depuis 1875), la Maison Arostéguy. En 2005 sort le très réussi Popeline, l'un de ses albums les plus aboutis. Y figurent notamment Souviens-toi, un texte de Yann Moix, l'auteur de Podium, et Reprenons de départ, une adaptation signée Diane de The Scientist de Coldplay. Elle propose en 2006 un projet radiophonique à Bernard Chereze, alors directeur des programmes de France Inter. Contre toute attente, son émission Les Louves sera à l'antenne quotidiennement durant 9 semaines pendant l'été 2006.

Diane Tell vit depuis plusieurs années en France, sur la Côte Basque où elle peut assouvir ses autres passions, la voile, la planche à voile.

 

 

 

Discographie

Albums studio

(2005) Popeline

(1996) Désir Plaisir Soupir

(1992) Marilyn Montreuil

(1990) La légende de Jimmy, album multi-artistes

(1988) Dégriffe-moi

(1986) Faire à nouveau connaissance

(1984) On a besoin d'amour

(1982) Chimères

(1980) En Flèche

(1979) Entre Nous

(1977) Premier Album

 

Compilations et rééditions

2007 : Souvent longtemps énormément

2003 : Tout de Diane

2003 : Les 7 premiers albums en version CD

1993 : Morceaux Choisis -> Sony Music / COLUMBIA

1992 : Collection Or et Double Collection Or

1987 : Paris/Montréal - Ses plus belles chansons

 

 

Comédies musicales

Marilyn Montreuil, interprète et compositeur (1991-1992)

La légende de Jimmy, interprète (1990-1991)

 

 

Diane Tell en photos

autour de Diane Tell

  • Laurent Ruquier

    Nom : Laurent Ruquier
    Naissance : Le 24 Février 1963

Top news sur Diane Tell

  • le Mardi 12 Août 2008 à 16:04

    reportage photo !

    Diane Tell : plus amoureuse que jamais...

    Diane Tell : plus amoureuse que jamais...

    C'est grâce au soutien sans faille de son mari Pierre Arostéguy que Diane Tell

    • 1
  • le Mardi 30 Septembre 2008 à 10:10

    reportage photo !

    REPORTAGE PHOTOS : Jonatan Cerrada et Diane Tell s'y voient déjà !

    REPORTAGE PHOTOS : Jonatan Cerrada et Diane Tell s'y voient déjà !

    A partir du 2 octobre, le théâtre du Gymnase à Paris sera investi par la troupe de chanteurs et dans

    • 15
  • le Mardi 10 Février 2009 à 15:03

    reportage photo !

    Diane Tell quitte la comédie musicale Je m'voyais déjà, remplacée par...

    Diane Tell quitte la comédie musicale Je m'voyais déjà, remplacée par...

    Son rôle de Francesca est vacant, la chanteuse Diane Tell quitte donc la comédie musicale Je m'voyais déjà, de son copain Laurent Ruquier. Jusqu'en novembre, c'est elle qui tenait le rôle de cette chanteuse has been, sur des chansons de Charles Aznavour, mais depuis que l'on sait que le spectacle...

    • 2
  • le Dimanche 8 Septembre 2013 à 21:09

    reportage photo !

    Diane Tell au ''Passé simple'' : L'artiste révèle ses doux secrets

    Diane Tell au ''Passé simple'' : L'artiste révèle ses doux secrets

    Quelques mois seulement après la sortie de l'album Une, porté par un délicat single éponyme et un clip tourné en Espagne, Diane Tell prépare sa rentrée avec une compilation qu'elle a pensée de bout en bout. Le 14 octobre, l'artiste québécoise, dont personne n'a pu oublier le Si j'étais un homme,...

    • 11
  • le Vendredi 8 Mars 2013 à 09:09

    reportage photo !

    Diane Tell : Tout en émotion pour le clip de ''Une''

    Diane Tell : Tout en émotion pour le clip de ''Une''

    Le 25 mars prochain, Diane Tell, 54 ans, sortira son nouvel album intitulé Une. Un disque dont le premier single vient d'être envoyé au radio et qui est doté d'un clip. La chanteuse revient sur les ondes avec le single éponyme de son nouvel album. Toute en sobriété et en émotion, elle nous...

    • 4

DERNIÈRES ACTUS sur
Diane Tell

Retour à l’actualité people