Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Akhenaton et les violences à Marseille : La télé-réalité est coupable !

3 photos
Lancer le diaporama

Pas d'actualité musicale brûlante pour lui depuis l'album We Luv New York avec Faf Larage, mais un coup de gueule. Akhenaton, le rappeur marseillais, fondateur du mythique groupe IAM, s'est exprimé avec véhémence sur la situation de chaos qui touche la cité phocéenne. De multiples règlements de comptes perturbent la ville, et les ministres Christiane Taubira et Manuel Valls y sont attendus pour introniser un nouveau préfet et donc de nouvelles zones de sécurité.

Interrogé vendredi 21 septembre au matin par Bruce Toussaint dans la matinale d'Europe 1, Akhenaton assure que le problème ne se réglera pas aussi facilement : "Si vous envoyez des gens avec des treillis, vous aurez des réponses à la dimension du treillis. Quand il y a un état de fait bête, des questions bêtes, on apporte des réponses bêtes, on a une escalade dans la bêtise. On n'apporte que des solutions répressives, notre pays est devenu un pays aigri."

Les causes de l'insécurité à Marseille, selon Philippe Fragione de son vrai nom, père de famille âgé de 44 ans, sont à chercher du côté du "désert culturel" qui se creuse depuis de nombreuses années. Et c'est un véritable coup de gueule qu'il lance contre la télé-réalité, qu'il tient en partie pour coupable de ce gouffre.

"La télé-réalité a insufflé beaucoup de mauvaises valeurs. Je suis assez triste. Vraiment. On est à l'aube d'être une capitale culturelle et on parle de tout sauf de culture. Et justement, je pense que c'est le gouffre culturel qui nous a menés là où on est aujourd'hui. Ce désert culturel qui dure depuis de nombreuses années maintenant après l'effervescence des années 90 s'est vu supplanter par la culture télévisuelle et notamment par la télé-réalité qui a insufflé beaucoup beaucoup de mauvaises valeurs. Il ne faut pas s'étonner de voir une jeunesse qui se retrouve dans des valeurs qui sont défendues à la télévision comme l'hypocrisie, le mensonge, trahir son ami, être quelqu'un quand on possède beaucoup de choses... Et on a le résultat direct de la promotion de ce mode de vie là. La télé-réalité forme l'esprit des jeunes."

Un bémol tout de même : "La télé-réalité en elle-même n'est pas un problème quand il y a autre chose à côté parce que les gens peuvent faire culturellement la part des choses. Quand il n'y a plus rien à côté, ça devient un réel problème. Il y a des émissions, des films qui sont interdits par le CSA, censurés, il y a des groupes de rap dont on discute les paroles et puis il y a des émissions qui sont 100 fois plus vulgaires et 100 fois plus basses dans le domaine des valeurs, qui sont complètement tolérées, qui passent à des heures de grande écoute et qui forment l'esprit de la jeunesse. Secret Story, c'est le fond. C'est le banc de sable. Alors, sur des jeunes qui sont un peu construits, ça va bien mais sur des jeunes qui sont complètement déscolarisés et qui sont persuadés qu'avoir réussi sa vie, c'est avoir la grosse voiture, c'est vraiment un problème."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image