Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté

Audiences radio : France Inter menace RTL, Europe 1 s'effondre malgré Nikos

Audiences radio : France Inter menace RTL, Europe 1 s'effondre malgré Nikos
Médiamétrie a publié ce 15 janvier les nouvelles audiences radio recouvrant la période novembre-décembre 2018. L'occasion d'observer que RTL conserve sa place de leader tandis qu'Europe 1 continue de sombrer...

Jeudi 15 novembre, les nouvelles audiences radio tant attendues sont tombées ! Celles-ci recouvrent la période septembre-octobre 2018.

Premier enseignement, RTL reste la radio la plus écoutée de France selon Médiamétrie. La station de l'avenue Charles-de-Gaulle à Neuilly-sur-Seine s'est maintenue en pole position grâce à ses 11,8% d'audience cumulée (-0,2 point sur un an). La radio dirigée par Christopher Baldelli a même connu une rentrée record depuis quinze ans sur les CSP+ ! Les émissions à succès Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier ou encore RTL Soir (la tranche actualité de Marc-Olivier Fogiel suivie par 1 612 000 auditeurs chaque soir de 18h à 20h) ne sont naturellement pas étrangères à cette jolie performance. "Merci à vous", a tweeté ce matin l'animateur du Divan sur France 3.

Pas loin derrière RTL, France Inter continue à tirer son épingle du jeu et même à menacer la première radio de France. La station a progressé de 0,4 point sur un an pour 11,5% d'audience cumulée. L'annonce de la démission de Nicolas Hulot en direct dans la matinale de Léa Salamé et Nicolas Demorand n'est pas étrangère à cette bonne santé.

En revanche, la musicale NRJ, en troisième position, poursuit sa chute malgré son statut de première radio musicale de France. Sur un an, la station a perdu 0,9 point et culmine désormais à seulement 9,8% d'audience cumulée. Aïe !

Europe 1 à la traîne... malgré Nikos !

Après ce podium, nous retrouvons France Info : en légère baisse (-0,4 point pour 8,1% d'audience cumulée), RMC en baisse aussi (-0,5 point pour 7,3%), France Bleu (6,6%), Nostalgie (6,3%), Europe 1 (dont le calvaire continue puisque la station culmine à seulement 6,2% d'audience cumulée, soit 1 point de perdu sur un an ! Ce sont 500 000 auditeurs qui ont disparu...)

À noter que Nikos Aliagas (qui n'a pas empêché la matinale de passer sous le million d'auditeurs en rassemblant 941 000 auditeurs en moyenne, soit 154 000 auditeurs de moins que Patrick Cohen), qui a pour mission de redresser la barre sur la durée, ne baisse pas les bras face à ces chiffres et relaie les tweets d'encouragements qu'il reçoit depuis ce matin. Il a raison, ça devrait payer sur la longueur, deux mois c'est encore trop tôt pour faire bouger les choses.

"Je suis fier du travail des équipes d'Europe 1. Les résultats ne sont pas encore là, mais l'antenne est celle que nous voulions, de 5h à 1h. Pas question de tout casser après 80 jours ! La stabilité et la rigueur permettront le retour des auditeurs que mérite notre superbe marque", a quant à lui dédramatisé Laurent Guimier, patron d'Europe 1, sur Twitter ce matin.

Fun Radio, RFM, Virgin Radio, RTL 2, Chérie FM, Rire et chansons, France Culture et Radio Classique suivent...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image