Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Audrey Pulvar et Roselyne Bachelot remontées contre le off de Jean-Vincent Placé

10 photos
Lancer le diaporama

Le Supplément de Canal+, émission présentée chaque dimanche à 11h55 par Maïtena Biraben, a-t-il eu raison de diffuser les images hors antenne d'un Jean-Vincent Placé très en colère après la diffusion d'un portrait revenant sur une ancienne affaire le concernant ? Le PAF est divisé.

Dans l'enceinte même de la maison Canal, Audrey Pulvar et Roselyne Bachelot ont fait publiquement part de leur profonde désapprobation vis-à-vis de la méthode employée par leurs confrères. C'est l'ancienne chroniqueuse d'On n'est pas couché qui a lancé les hostilités lundi 14 avril face à Laurence Ferrari dans le Grand 8 : "Moi, je trouve pas ça très correct vis-à-vis de Jean-Vincent Placé. Les questions sur les PV se justifient évidemment. Mais si on se met à diffuser ce qui se passe pendant la coupure ou avant le début de l'antenne, ce n'est pas correct", commence-t-elle avant d'être rejointe par l'ancienne ministre devenue chroniqueuse : "J'ai tellement été victime, quand j'étais de l'autre côté de la barricade et où j'ai été interviewée. (...) Je ne peux que m'opposer à cette déloyauté. C'est un grave manquement à la déontologie journalistique."

Plus tard, c'est Elisabeth Bost qui a enfoncé le clou estimant à son tour que le journaliste de Canal+ avait été déloyal avec l'homme politique. "Il l'a suivi pendant six jours et il ne lui a pas posé une seule question au sujet des PV, il aurait dû ! Le problème, c'est que le spectacle prend le pas sur l'info. Et après, il n'y a plus d'info, ça décrédibilise même les infos qu'il peut y avoir, c'est le show pour le show, la recherche du buzz à la télé", a-t-elle conclu.

Contacté par nos confrères de Puremédias.com dimanche 13 avril, le producteur du Supplément Laurent Bon a tenu à expliquer son choix de diffuser la séquence polémique : "Posons la question différemment : pourquoi ne l'aurait-on pas diffusée ? Dans la mesure où il y a 150 personnes qui l'ont vue sur ce plateau, avec 8 caméras, c'était compliqué de ne pas le faire. On ne pouvait pas faire comme si de rien n'était après la pub, avec un Jean-Vincent Placé tout sourire alors que les échanges ont été très vifs en coulisse."

Découvrez la charge des chroniqueuses du Grand 8 dans notre player vidéo.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image