Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Aya Nakamura copieuse ? Gros tacle au styliste qui avait porté plainte contre elle...

Aya Nakamura copieuse ? Gros tacle au styliste qui avait porté plainte contre elle...
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Aya Nakamura - Lancement de la 33ème édition du Téléthon au Parc de la Villette à Paris. © Tiziano Da Silva / Bestimage
13 photos
Aya Nakamura a gagné sa première bataille dans le litige qui l'oppose au styliste Kyo Jino. Il l'accusait d'avoir repris ses idées sans autorisation pour le clip de "Pookie". Désormais, le créateur est condamné à lui verser 8000 euros, notamment pour atteinte à l'image et à la réputation de la chanteuse.

Bonne nouvelle pour Aya Nakamura. Le styliste qui l'avait assignée en justice pour "parasitisme", l'accusant de s'être inspirée de son travail sans son accord pour le clip de Pookie. Sur Twitter, il avait publié des modèles qu'il lui avait présentés quelques mois auparavant, très ressemblants à ceux du clip. Une version très vite contestée par la chanteuse.

Le styliste Kyo Jino, lui aurait donné un "moodboard" présentant ses inspirations pour le clip de Pookie, que Aya Nakamura aurait repris sans le rémunérer. Il avait alors fait part de son "indignation" sur les réseaux sociaux, ce à quoi elle avait répondu par : "Les idées appartiennent à ceux qui les réalisent". "La vraie stylise c'est elle coco. Puis si ce que tu dis est vrai, porte plainte et on verra", avait-elle écrit sur les réseaux sociaux face aux accusations. Après l'avoir mise en demeure via Warner Music France, sa maison de disque, il avait donc saisi la justice et demandé 50 000 euros de préjudices moral et financier.

Comme l'a relaté l'AFP, le tribunal a estimé le 15 janvier 2021 que les tenues et postures visibles dans le clip "bien qu'inspirées d'un univers commun, présentent de nettes différences". "Le seul fait pour [Aya Nakamura] d'adopter des tenues du même style que celles suggérées par [Kyo Jino] ne suffit pas à établir une reprise constitutive d'une faute", selon la décision.

Au final, le styliste a écopé d'une facture salée à 8000 euros : 5000 pour atteinte à son image et à sa réputation et 3000 euros en frais de justice. En tout, Aya Nakamura demandait 100 000 euros pour différents préjudices. Au micro de l'AFP, l'avocat du styliste, Me Jean-Marc Descoubes, a fait part de sa déception. "C'est l'histoire du pot de terre contre le pot de fer, on n'est pas d'accord avec l'interprétation que le tribunal a faite du litige", a-t-il confié. Avec son client, il étudie la possibilité de faire appel.

Sur les réseaux sociaux, Kyo Jino a réagit à cette première condamnation. Il n'est pas prêt de lui verser ses indemnités. "Tu gagnes ton procès c'est cool pour toi, et tu réclame 100K de dommages et intérêts ? Pour atteinte à ton image alors que tu nuis à la mienne ! Les gens du public extérieur ne savent pas quel genre de personne tu es en réalité. Attend toujours tes 8K", a-t-il tweeté.

Aya Nakamura a également réagi à cette première sentence. Sur Snapchat, elle a écrit : "Tu voulais combien déjà ? 50k hein ? Allez bonne journée", avec quelques émoji qui rient.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image