Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Barack Obama : Très ému par la mort d'Helen Thomas, la doyenne des journalistes

Barack Obama : Très ému par la mort d'Helen Thomas, la doyenne des journalistes
Helen Thomas reçoit des cup cakes de la part de Barack Obama pour ses 89 ans lors du point presse quotidien de la Maison Blanche le 4 août 2009 à Washington
14 photos
Lancer le diaporama
Helen Thomas reçoit des cup cakes de la part de Barack Obama pour ses 89 ans lors du point presse quotidien de la Maison Blanche le 4 août 2009 à Washington

La Maison Blanche est en deuil. La présidence américaine a perdu la doyenne de ses correspondantes. Helen Thomas est morte ce samedi 20 juillet à l'âge de 92 ans.

"L'ancienne présidente du Gridiron Club, Helen Thomas, qui fut aussi la première femme a en faire partie est décédée samedi matin à son domicile de Washington des suites d'une longue maladie", écrit l'association dans un communiqué transmis à l'AFP.

Helen Thomas avait débuté sa carrière au sein de l'agence de presse UPI le 20 janvier 1961 sous la présidence de John Fitzgerald Kennedy et est restée correspondante de la Maison Blanche jusqu'en 2010 où elle avait dû partir en retraite suite à des propos polémiques sur le conflit israélo-palestinien.

Helen Thomas avait le privilège unique d'avoir un siège à son nom au sein de la salle de conférence de presse de la Maison Blanche où, fidèle à son habitude, elle s'installait au premier rang. Connue et reconnue pour ses questions tranchantes et son franc-parler à même de faire suer un président, la journaliste était respectée comme personne par les dirigeants de l'un des plus puissants pays de la planète.

Barack Obama, qui lui avait apporté des gâteaux lors de son 89e anniversaire le 4 août 2009, n'a pas manqué de rendre hommage à cette grande dame de la presse, évoquant une "vraie pionnière, qui a ouvert des portes et abattu les barrières pour des générations de femmes dans le journalisme", avant d'ajouter : "Ce qui faisait d'Helen la 'Doyenne des correspondants de la Maison Blanche' n'était pas seulement la durée de sa fonction mais la croyance ancrée que notre démocratie fonctionne mieux quand nous posons des questions difficiles et demandons des comptes à nos dirigeants." Barack Obama reconnaissait lui-même avoir dû "se tenir sur ses gardes" lorsque Helen Thomas prenait la parole.

On se souvient ainsi de l'une de ses plus célèbres interventions face à George Bush Jr., alors qu'elle évoquait la guerre en Irak, où elle lui avait demandé pourquoi le pays était réellement parti en guerre alors que toutes les explications avancées jusque-là s'étaient révélées être de purs mensonges.

Helen Thomas avait épousé en 1971 Douglas Cornell, son rival de l'Associated Press à la Maison Blanche, décédé en 1982 à l'âge de 75 ans. Helen Thomas avait également été la première femme élue à la tête de l'Association des Correspondants de la Maison Blanche et avait couvert les plus grands événements des États-Unis, de la Guerre du Vietnam à la crise des missiles de Cuba, en passant par le Watergate et la course à l'armement nucléaire. Laurence Haïm, correspondante de Canal + et i>Télé confiait une anecdote sur Helen Thomas, qui en dit long sur le personnage. En juillet 2009, alors qu'elles étaient en voiture, elle lui disait : "Mais comment peut-on prendre des vacances ?!! Le monde ne prend pas de vacances !"

"Première arrivée, dernière à partir de la Maison Blanche", aimait à dire ses collègues. Helen Thomas a définitivement quitté ce monde qu'elle se plaisait à couvrir au près des présidents, laissant un siège vide dans la salle de presse où elle avait si souvent fait trembler les hommes d'État.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image