Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bunny Wailer : Mort de la légende du reggae à 73 ans

3 photos
Voir 3 photos
Le mardi 3 mars 2021, Bunny Wailer est décédé à l'âge de 73 ans. La légende du raggae, ancien complice de Bob Marley, était le dernier des Wailers et le symbole d'une période folle de la musique jamaïcaine.

Triste perte pour le monde du raggae. Bunny Wailer, légende jamaïcaine du raggae, est décédé à l'âge de 73 ans. Il était principalement connu pour être l'un des membres fondateurs du groupe Wailers, composé de Bob Marley et de Peter Tosh. De son vrai nom Neville Linvingston, Bunny Wailer est mort en Jamaïque - son pays d'origine - le mardi 2 mars 2021 au Medical Associates Hospital de Kingston, comme l'a confirmé son manager Maxine Stowe.

Une nouvelle confirmée par un communiqué de la ministre jamaïcaine de la Culture, Olivia Grange. Les causes de la mort de Bunny Wailer n'ont pas été révélées. TMZ.com précise que l'immense musicien avait des problèmes de santé depuis sa deuxième crise cardiaque, survenue en 2020.

Meilleur ami d'enfance de Bob Marley, Bunny Wailer avait fondé le groupe The Wailers en 1963, dont il était le dernier membre encore en vie. Dix ans après, il lançait sa carrière solo et n'avait jamais vraiment cessé de vivre sa passion comme un mode de vie.

Plusieurs oeuvres de Bunny Wailer avaient été récompensées par un Grammy Awards, dont ses albums Time Will Tell : A Tribute to Bob Marley, Crucial ! Roots Classics et Hall of Fame : Tribute to Bob Marley's 50th Anniversary.

Personnage charismatique à la barbe et au chapeau, il avait signé de nombreux classiques du genre, notamment l'album Blackheart Man. "C'est une grande perte pour la Jamaïque et pour le reggae, Bunny Wailer restera à jamais dans les mémoires pour sa contribution exceptionnelle à l'industrie de la musique et à la culture jamaïcaine", a souligné Andrew Holness, premier ministre jamaïcain.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image