Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Corey Feldman, victime de pédophiles : La police savait et n'a rien fait

8 photos
Lancer le diaporama

Depuis plusieurs années maintenant, Corey Feldman dénonce avec force et vigueur les pratiques pédophiles dont il a jadis été victime à Hollywood, pratiques qui seraient encore en cours aujourd'hui. Dans son autobiographie, Coreyography, il raconte son calvaire et celui de Corey Haim, lui aussi victime de viols. Nouveau rebondissement dans cette affaire sordide, Corey Feldman aurait balancé à la police en 1993 les noms de ses bourreaux. Sans que les autorités ne fassent la moindre enquête.

C'est le site de RadarOnline qui dévoile l'information. En décembre 1993, alors qu'il est âgé de 22 ans, Corey Feldman révèle les noms de ses violeurs alors qu'il est entendu dans le cadre d'une autre enquête. À cette époque, le shérif de Santa Barbara mène des investigations sur Michael Jackson, dont est très proche la star des Goonies. Le King of Pop est accusé d'abus sexuels par sa présumée victime Jordy Chandler et sa famille. Si Corey Feldman dédouane la star, expliquant que jamais il n'a été la victime de gestes déplacés de sa part, il déclare toutefois avoir lui-même été la victime d'abus sexuels.

Des révélations qu'il fait au sergent Deborah Linden et au détective Russ Birchim et dont RadarOnline s'est procuré l'enregistrement. "Je sais ce que c'est que de passer à travers ses sentiments et croyez-moi, la personne qui m'a abusé, si c'était lui qui m'avait fait ça, ça serait une autre histoire", raconte-t-il aux enquêteurs, avant d'expliquer que si cela avait été le cas, il serait en train de se battre pour qu'il soit jugé et puni à la hauteur de ce qu'il lui a fait. Au cours de son audition, Corey Feldman donne le nom de toutes les personnes qui ont abusé de lui par le passé, des noms que RadarOnline a pris soin de censurer dans son compte-rendu.

Interrogé récemment par un fan sur Twitter qui lui demandait pourquoi il n'avait rien fait à l'époque, Corey Feldman a expliqué qu'il avait donné tous les noms, mais que la police "n'avait strictement rien fait". RadarOnline précise qu'interrogé, le bureau du shérif de Santa Barbara n'a pas souhaité répondre à ses questions.

Dans ses mémoires, Coreyography, l'acteur révèle le nom de ses agresseurs à travers des pseudonymes, Ron, Tony, Burnham et Crimson. Il donne des détails sur ce qu'il a subi à l'époque, mais également le calvaire du regretté Corey Haim, sodomisé lors d'une pause déjeuner sur le plateau après qu'un homme l'eut convaincu qu'il était normal qu'un jeune garçon et un homme d'Hollywood aient ce genre de relations. Un homme qui est aujourd'hui l'une des personnes les plus en vue et les plus importantes de Los Angeles.

Lui-même raconte comment il a été la victime du dénommé Crimson, durant une nuit où il avait abusé des drogues. Alors qu'il était au bord de l'évanouissement, Crimson l'avait déshabillé avant de l'emmener dans la chambre. À son réveil, Corey Feldman, se sentant sali et dégoûté, avait espéré pouvoir mettre cet abus de côté et l'oublier. Mais à plusieurs reprises, Crimson abusa encore de lui, sans que l'adolescent trouve la force de lui résister, par peur de perdre cet homme qui comptait tout de même pour lui. "J'avais le sentiment que tout était de ma faute, écrit-il ainsi. Je voulais désespérément qu'il arrête, mais j'avais peur de perdre mon ami."

Une nouvelle révélation qui risque d'agiter un peu plus le petit monde d'Hollywood. Ou rester lettre morte, comme les précédentes révélations de l'acteur...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel