Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cyril Hanouna en colère contre Stéphane Guillon : "Il a été un peu loin !"

9 photos
Lancer le diaporama
Une discussion visiblement très tendue...

Le feuilleton continue. Mercredi 26 octobre, Cyril Hanouna a réagi au dernier tacle lourd de sous-entendus de Stéphane Guillon. Et à l'écouter, il n'y est pas allé de main morte !

Pour rappel, Stéphane Guillon (52 ans) et Cyril Hanouna (42 ans) se disputent publiquement depuis que, mardi 18 octobre, l'animateur de Touche pas à mon poste (C8) a dévoilé le salaire de l'humoriste (soit 10 000 euros par chronique dans Salut les Terriens !) en direct dans son émission. Une révélation à laquelle le compagnon de la jolie Muriel Cousin a répondu via une vidéo très ironique dans laquelle il est revenu sur le contrat de 250 millions d'euros sur cinq ans de l'animateur de TPMP. Puis, invité d'Actuality (France 2) mardi 25 octobre pour promouvoir son spectacle Certifié conforme, Stéphane Guillon est revenu sur son différend avec le trublion de C8 et a même insinué que "Baba" pouvait souffrir des mêmes addictions que Jean-Luc Delarue avant sa mort. "C'est pas très gentil, ça !", avait alors réagi une chroniqueuse de France 2 en plateau.

Visiblement, Cyril Hanouna n'a pas trouvé ça "très gentil" non plus puisqu'il a assumé en direct dans TPMP ce 26 octobre avoir appelé son ancien ami pour avoir une discussion musclée. "Je vous cache pas que j'ai appelé Stéphane Guillon tout à l'heure. Je lui ai dit 'Ecoute-moi bien, mon bras, il fait ta cuisse'. Je l'ai appelé, je pense que c'est bon, on aura plus de problème avec lui. C'est bon, c'est réglé, il a été un peu loin, moi j'aime pas parler par écrans interposés, j'appelle directement les gens. Je pense que ça y est !", a-t-il révélé.

Stéphane Guillon avait également commenté sur le plateau de Thomas Thouroude le montant de son salaire qui a tant fait parler : "J'assume, c'est mon salaire. Ce qui m'a déplu, c'est la délation. Ça me rappelle des périodes de l'histoire de France qui ne sont vraiment pas terribles. Si moi j'ai envie de dévoiler mon salaire, je le fais. C'est ma liberté et je vais l'expliquer. Je ne vais pas balancer un chiffre de façon brutale en le comparant en plus avec ce qu'on gagne sur le Service public (...) J'ai travaillé très longtemps pour le Service public. Je gagnais 150 euros 200 euros par chronique, je sais ce que c'est."

Franck Apietto, le patron de C8, a réagi ce matin au micro du Grand direct des médias sur Europe 1 : "J'ai­me­rais que ça se passe autre­ment. Après, il y a eu des décla­ra­tions faites. Quelle entre­prise a envie d'être critiquée par un de ses colla­bo­ra­teurs ? Donc on a averti Stéphane Guillon. En même temps, je peux vous assu­rer qu'il n'a jamais été censuré. C'est un provo­ca­teur, un humoriste." Et d'assurer qu'aucune procédure de licenciement contre l'humoriste n'était en cours.

Une séquence à retrouver dès à présent dans notre player !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel