Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Djibril Cissé : Agressé par une foule hystérique, il veut quitter la Grèce !

7 photos
Lancer le diaporama

Décidément, le championnat de football grec n'est pas de tout repos. Après son accident de voiture, le Français Djibril Cissé vient une fois encore de vivre une injustice. Samedi 19 février, l'attaquant du Panathinaïkos a été agressé par les supporteurs du club adverse, l'Olympiakos.

C'est un véritable derby à chaque fois, lorsque les deux meilleurs clubs du championnat se rencontrent. Djibril Cissé, a subit les débordements des supporteurs, qui après avoir imité des cris de singe, sont descendus sur le terrain pour le frapper.

Le lendemain, le joueur français de 29 ans, père de quatre enfants, a fait savoir qu'il voulait quitter le championnat grec à la fin de la saison. Il conteste les conditions de jeu, qui ne sont plus supportables, les erreurs d'arbitrage et même les tricheries, et, bien sûr, le racisme et la folie des supporteurs.

Outre la victoire contestée de l'Olympiakos, le terrain a été envahi par des centaines, voire des milliers de supporters déchaînés, qui s'en sont pris aux joueurs du Panathinaïkos (dont les Français Sydney Govou et Jean-Alain Boumsong) et plus particulièrement au meilleur buteur (18 buts en 23 matchs), Djibril Cissé.

L'attaquant veut déposer plainte auprès de l'UEFA pour l'agression qu'il a subie. "Ces mecs sont arrivés comme des furies, directement sur moi pour m'attaquer", a-t-il expliqué au journal L'Equipe, lundi 21 février. L'ancien attaquant d'Auxerre, de Liverpool et de l'OM relate l'agression dont il a été victime samedi. "Le terrain a été carrément envahi. J'étais leur cible. Certains m'ont frappé et j'ai répliqué pour me défendre. Les supporters de l'Olympiakos, ce sont des sauvages. Cette saison, le climat s'est détérioré. A deux reprises, déjà, j'ai été victime de cris de singe, d'insultes racistes. Samedi soir, c'était la même chose."

Djibril Cissé, qui est arrivé en 2009 dans ce club grec, accueilli en demi-dieu, précise qu'il adore son club mais que c'est le championnat qu'il ne peut plus supporter. "Même si les supporteurs du Pana sont fantastiques, même si le club est génial, je ne veux plus jouer dans ce championnat. C'est une honte. Je ne vais pas laisser ça là. Cette semaine, je porte plainte auprès de l'UEFA."

Malheureusement, l'UEFA ne peut rien pour lui, seule la Ligue grecque peut traiter sa plainte. Mais le problème, c'est que le président de la Ligue grecque est aussi celui de l'Olympiakos... Au-delà de son cas personnel, qui le pousse à dire qu'il vit "ses derniers mois en Grèce", ces débordements récurrents et très inquiétants sont empblématiques de la violence dans les stades dont les instances grecques ne parviennent pas à enrayer la montée. Le gouvernement a promis un projet de loi pour le mois de mars.

Idolatré par les fans du Stade Olympique d'Athènes, Djibril Cissé est encore sous contrat au Panathinaïkos jusqu'en 2013. Grassement payé et star de l'équipe entraînée par Jesualdo Ferreira, Djibril Cissé pourrait néanmoins rejoindre les clubs phares que l'on connaît davantage. Bordeaux et Newcastle se sont dit intéressés...

Affaire à suivre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel