Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Donald Trump défend son fils Barron, moqué : "Ce n'est pas facile pour lui"

Donald Trump le jour de son investiture, le 20 janvier 2017, à Washington.
18 photos
Lancer le diaporama
Donald Trump le jour de son investiture, le 20 janvier 2017, à Washington.
Le nouveau président a évoqué le sujet dans une interview télévisée réalisée à la Maison Blanche.

Il y a quelques jours, Katie Rich, auteur de l'émission Saturday Night Live, s'attaquait frontalement à Barron Trump, le fils de 10 ans de Donald Trump. Elle avait posté le message suivant – supprimé depuis – sur son compte Twitter : "Barron Trump sera la première personne scolarisée à la maison à faire un massacre dans son école." Un post qui avait entraîné sa suspension immédiate et l'avait conduite à présenter des excuses. Ce qu'elle a fait avec ce tweet : "Je m'excuse sincèrement pour ce tweet qui manquait de sensibilité. Je regrette profondément mes actes et mes mots blessants. C'était inexcusable et j'en suis désolée." Lors d'une nouvelle interview réalisée à la Maison Blanche pour l'émission Sean Hannity Show de la chaîne Fox News, Donald Trump a évoqué les moqueries dont son fils fait l'objet.

Revenant sur le commentaire déplacé proféré à l'encontre de Barron, le nouveau président des États-Unis n'a pas hésité à démonter Saturday Night Live (à partir de 34min20 dans l'interview), la qualifiant d'"émission en déclin, pas drôle". Alec Baldwin, qui l'a parodié à plusieurs reprises, en a aussi pris pour son grade. "Comme Baldwin, c'est un désastre. Il est très mauvais dans l'émission", a-t-il déploré, reprochant également à la chaîne NBC de laisser son fils de 10 ans se faire attaquer. "C'est une honte", a-t-il commenté.

"C'est un bon garçon. Ce n'est pas facile pour lui, croyez-moi", a assuré le 45e président américain, quelques heures seulement après le communiqué publié par la Maison Blanche qui haussait le ton et demandait la fin des attaques envers Barron Trump. "Il existe une tradition ancienne selon laquelle les enfants des présidents peuvent grandir loin des projecteurs. La Maison Blanche s'attend à ce que cette tradition continue. Nous apprécions votre coopération sur le sujet", était-il demandé dans le document officiel.

Un peu plus tôt dans l'interview, le remplaçant de Barack Obama s'en était pris à Madonna, réglant ses comptes avec la chanteuse qui le critique ouvertement. "Honnêtement, elle me dégoûte, n'a-t-il pas hésité à lâcher sans retenue. Je pense qu'elle se fait vraiment du mal. Je pense qu'elle a fait du mal à toute la cause qu'elle défend. Elle, et certaines autres personnes. Mais je crois qu'elle en particulier... Je crois que ce qu'elle a dit était indigne de notre pays."

Interview de Donald Trump pour le "Sean Hannity Show ", réalisée à la Maison Blanche et diffusée le 26 janvier 2017.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image