Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Frédéric Sinistra mort des suites de la Covid-19 : le kickboxeur de 41 ans refusait de se faire vacciner

Frédéric Sinistra mort des suites de la Covid-19 : le kickboxeur de 41 ans refusait de se faire vacciner
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
10 photos
Il était à la tête d'un nombre de victoires incroyables, dans l'univers du kickboxing. Malheureusement, Frédéric Sinistra, a.k.a The Undertaker, est mort le 16 décembre 2021 à l'âge de 41 ans.

Il refusait de prononcer le nom du "Covid-19". C'est le virus, hélas, qui a eu le dernier mot. Victime de la pandémie, hospitalisé à la fin du mois de novembre 2021 au CHU de Liège, le kickboxeur Frédéric Sinistra est mort quelques jours plus tard à cause de problèmes respiratoires, comme le rapporte le DailyMail. Il était retourné à son domicile, situé à Ciney, en Belgique, pour combattre lui-même ses symptômes. Champion du monde à trois reprises, l'homme le plus fort du Plat pays, âgé de 41 ans, était habitué à remporter la victoire.

Je me battrai jusqu'au bout pour que la vérité soit rétablie

Fervent antivax, Frédéric Sinistra refusait de croire en l'existence même du coronavirus. Il tournait même sa dangerosité en ridicule en l'appelant "la grippe des cheveux" et en refusant le port du masque et la mise en place du pass sanitaire. Après que sa mort a été officialisée, le 16 décembre 2021, et que celle-ci a été associée à la crise sanitaire, son épouse a tenu à rétablir sa vérité sur les réseaux sociaux. "Mon mari était un homme généreux avec un grand coeur qui voulait aider les autres envers et contre tout. Mais il était aussi tourmenté par ces vieux démons du passé et tout ce qu'il a subi tout au long de sa vie. Il les combattaient jour après jour et ce jusqu'à son dernier souffle malheureusement, écrit-elle. Je me battrai jusqu'au bout pour que la vérité soit rétablie. Mon mari n'est pas décédé du Covid et jamais il n'aurait accepté qu'on se serve de ce qui lui arrive pour répandre la peur et clamer la vaccination."

Personne ne peut m'arrêter

En Belgique, près de 90% de la population a reçu deux doses de vaccin. Pas chez Frédéric Sinistra, qui était sûr de se sortir de cette situation grâce à sa fougue et sa bonne santé générale. Il l'assurait, "un tas de maladies" attaquaient ses poumons... mais pas la Covid-19. Sa version des faits devrait d'ailleurs paraître en 2022 dans un film documentaire, qui retracera son parcours sportif incroyable. Connu mondialement sous le pseudonyme "The Undertaker", Frédéric Sinatra était père de deux enfants baptisés Célia et Diego. Il avait tenu à rassurer tout le monde après avoir quitté l'hôpital en promettant, sur les réseaux sociaux, qu'il "reviendrait mille fois plus fort". "Personne ne peut m'arrêter, assurait-il. J'ai toujours obtenu ce que je voulais dans la vie en me battant comme un animal et c'est exactement ce qui va se passer..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image