Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Luc Mélenchon enfariné à son tour en plein Paris : sa réaction très surprenante

14 photos
Après la gifle à Emmanuel Macron et le sac de farine sur François de Rugy c'est désormais au tour de Jean-Luc Mélenchon d'être la victime d'un incident en plein Paris. Recouvert de farine de la tête aux pieds, le leader de la France Insoumise a eu une réaction pour le moins étonnante...

Décidément, la farine fait de plus en plus de victimes parmi les politiques. Le 12 juin 2021, c'est Jean-Luc Mélenchon qui a été enfariné alors qu'il se trouvait à la marche des libertés de Paris. Présent pour participer à cette manifestation qui vise à lutter "contre les idées de l'extrême droite", le clivant leader de La France Insoumise (LFI) a reçu un énorme paquet de farine sur la tête.

Le blanc, ça me va

Le temps de reprendre ses esprits, Jean-Luc Mélenchon a rapidement ironisé sur son sort en déclarant : "Le blanc, ça me va. Je n'ai pris que je la farine, je suis vivant, tout va bien." On se serait attendu à une autre réaction du bouillant leader de gauche !

Présent à cette marche aux côtés d'autres figures politiques de la gauche comme le député LFI Éric Coquerel, le secrétaire national d'Europe Ecologie les Verts Julien Bayou - actuel candidat aux régionales en Ile-de-France - et le président et fondateur de Génération.s Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon a pris le temps de se nettoyer et de répondre à la presse après l'acte dont il a été victime. "Il y a une grande tension. Là, je ne sais pas quel était le motif de me jeter de la farine dessus... C'est vraiment un seuil qui a été franchi. Si vous ne me voyez pas plus ému que ça, c'est parce que ça aurait pu être pire... C'est fait pour intimider (...) Même si c'est pénible, il ne faut pas reculer", a-t-il lâché.

Quelques heures avant, c'était François de Rugy qui avait été enfariné lors d'un déplacement pour sa campagne à Nantes. Attablé à une terrasse avec des militants LREM, il avait été pris à partie par une femme qui lui avait balancé un sac de farine au visage.

Des actes d'anonymes envers des représentants politiques qui surviennent après le tollé suscité par la gifle dont a été victime le président Emmanuel Macron.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image