Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

JO 2012 : Tony Estanguet médaille d'or, un hat-trick olympique historique

Tony Estanguet est devenu champion olympique pour la troisième fois à Londres le 31 juillet 2012
13 photos
Lancer le diaporama
Tony Estanguet est devenu champion olympique pour la troisième fois à Londres le 31 juillet 2012

Jamais deux sans trois... Un adage qui ne s'est jamais aussi bien vérifié que cet après-midi sur les rapides du Lee Valley White Water Centre de Londres.

Après son terrible échec de 2008 aux JO de Pékin, Tony Estanguet est devenu le premier Français à décrocher trois médailles d'or dans la même discipline, le canoë slalom. Au terme de deux manches époustouflantes de maîtrise, il a su gérer ses adversaires dans la demi-finale, avant de réaliser un sans-faute absolu en finale. Pourtant, la concurrence était rude pour le triple champion du monde et désormais triple champion olympique. Le champion d'Europe en titre, l'Allemand Tasiadis, et la révélation slovène, Svacek, terminaient devant le Français à l'issue de cette première course.

Mais Tony Estanguet, 34 ans, souhaitait plus que tout laver l'affront de Pékin... Porte-drapeau de la délégation à l'époque, celui qui avait déjà triomphé en 2000 à Athènes et en 2004 à Melbourne était totalement passé à côté d'une compétition qui lui était promise, éliminé dès la demi-finale avec le neuvième temps. Mais cette fois-ci, le Palois n'a pas tremblé et il a franchi la ligne d'arrivée avec suffisamment d'avance pour voir ses poursuivants prendre tous les risques et commettre quelques erreurs fatales.

Tony Estanguet, céiste à la personnalité attachante, très impliqué auprès des enfants défavorisés et le sourire facile, écrit donc une nouvelle ligne dans le grand livre du sport tricolore. En gras. Il grimpe pour la troisième fois sur la plus haute marche du podium, avec une mine rayonnante qu'on a un plaisir fou à voir, et termine une nouvelle fois devant son éternel rival, Michal Martikan, avec qui il s'est partagé les 14 derniers titres olympiques et mondiaux, à l'exception de trois titres mondiaux. Le Slovaque occupe la troisième marche du podium, derrière Tasiadis, meilleur temps de la demi-finale.

Impressionnant de maîtrise, de puissance, de technique, dégageant une impression de facilité et d'aisance peu commune, Tony Estanguet a conclu de manière magistrale ces Jeux olympiques et gonflé un peu plus un palmarès impressionnant.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel