Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Justin Mateen : Le cofondateur de Tinder poursuivi pour harcèlement sexuel !

2 photos
Lancer le diaporama

Justin Mateen est dans de sales draps. Le cofondateur et directeur marketing de l'application populaire Tinder est sur le banc des accusés. Il fait en effet l'objet d'une plainte de la part d'une ancienne employée, qui l'accuse... de harcèlement sexuel ! Le fondateur de l'application de rencontres a été suspendu de son poste.

La plaignante, Whitney Wolfe, qui a déposé une plainte lundi 30 juin, déclare qu'elle a été licenciée après avoir essuyé des remarques déplacées pendant plus d'un an. D'après la jeune femme, Justin Mateen l'aurait insultée à plusieurs reprises et ce, y compris devant le PDG Sean Rad. À noter que la jeune femme et Justin Mateen ont vécu une histoire d'amour, une romance qui s'est terminée en décembre 2013.

D'après la déposition de Whitney Wolfe, son ex avait pour habitude de la traiter de "salo**" devant Sean Rad et l'insultait devant les employés. Vice-présidente du marketing, elle avait cofondé l'application.

Toujours d'après la jeune femme de 24 ans, son ex-petit ami aurait décidé de lui retirer le titre de cofondatrice de l'application, invoquant sa crainte qu'elle ne soit pas prise au sérieux dans le monde du business du fait de son jeune âge. Pour appuyer ses propos, Whitney Wolfe a fourni des SMS et autres e-mails qu'elle qualifie de sexistes, racistes et inappropriés. "J'aurais aimé que tout cela se règle à l'amiable", a-t-elle déclaré. Elle explique également que malgré ses plaintes et sa volonté de démissionner dans de bonnes conditions (en obtenant notamment une somme d'argent représentative de son investissement), le patron de Tinder l'aurait tout simplement renvoyée sans écouter ses requêtes.

La compagnie a publié un communiqué de presse dans lequel elle précise que Justin Mateen a "immédiatement été suspendu", précisant qu'une enquête interne avait été lancée.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image