Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

L'amour est dans le pré 2014: Tensions chez Nicolas, coup de foudre pour Thierry

69 photos
Lancer le diaporama
Les choix de Gilles, Christophe, Virginie, et Nicolas dans L'amour est dans le pré le mardi 24 juin 2014 sur M6

Réactualisation : Après un démarrage en trombe avec 5,4 millions de téléspectateurs, L'amour est dans le pré 2014 a à nouveau rencontré un franc succès sur M6, avec la deuxième partie du speed-dating. La chaîne se place en duexième position des audiences de la soirée avec ce troisième épisode de la saison 9 de L'amour est dans le pré. L'émission de dating agricole produite par FremantleMedia France et animée par Karine Le Marchand a séduit 5,3 millions de téléspectateurs. La part de marché atteint 23% sur les individus de quatre ans et plus.

Lundi 23 juin 2014 : La semaine dernière, vous découvriez les premiers agriculteurs en speed-dating. Après Caroline, Thierry P., Chrystèle, Marc et Christophe S., Karine Le Marchand vous entraîne pour de nouveaux speed-dating de L'amour est dans le pré 2014 .

Nicolas : "C'est qui le patron ici ?"

Nicolas a 36 ans. Beau gosse de l'aventure, il avoue être difficile dans la recherche de son âme soeur. Il préfère les filles natures mais féminines : "Ni boulimique, ni anorexique." Il fait salle comble, toutes les prétedantes invitées ont répondu présentes. Les dix filles attendent leur tour pour leur speed-dating.

Les deux premières ne tapent pas dans l'oeil de notre agriculteur. Très joueur, il n'hésite pas à s'amuser du métier de l'une de ses prétendantes qui est dans la confection de lingerie. Mais cette dernière non plus ne lui convient pas : "Elle peut même venir en lingerie, il ne se passera rien." "Qu'est ce qu'elle me casse les pieds celle-la, c'est qui le patron ici ? J'ai pas voulu la casser parce que je suis gentil", lâche-t-il après une rencontre avec une jeune femme très directive. Clémence, d'Aix-en-Provence, réussira-t-elle à charmer notre agriculteur, papa de deux filles ? Non plus. "Ça m'emballe pas plus que ça, sympa mais sans plus", confie-t-il. Allant de déception en déception, il commence à perdre de sa bonne humeur. Mais compétiteur, il ne compte pas baisser les bras. Mais il n'accroche pas plus que cela. Sera-t-il charmé par Maryline ? La conversation semble bien partie et l'agriculteur commence même à se projetter. Elle fait de la danse et n'est pas contre déménager si elle tombe amoureuse. Nicolas a bien apprécié ce moment, Maryline aussi. Magalie, lyonnaise de 31 ans, affiche un physique très séduisant. Réussira-t-elle à charmer le beau gosse de l'aventure ? Il la complimente. Les deux protagonistes semblent chercher la même chose et être sur la même longueur d'onde. "C'est bizarre que tu sois toute seule, il y a un loup", confie-t-il. Mais Magalie lui assure qu'il suffit juste de gratter pour la connaître. Nicolas retrouve le sourire : "Rencontrer une belle personne comme ça, je suis content."

Nicolas annonce ses deux coups de coeur : Magalie et Maryline.

Ses filles ont fait deux dessins représentant chacun la chambre d'amis et la chambre de Nicolas. Le parfait moyen pour tirer au sort quelle prétendante aura la chambre la plus confortable celle de Nicolas. Notre agriculteur d'1m85, lui, dormira dans un petit lit en hauteur, l'un de ses enfants. Maryline est la première à arriver à la gare de Nancy. En l'absence de Magalie, Maryline compte bien marquer son territoire. Elle lui offre une bonne bouteille de vin et lui fait quelques regards charmeurs. Magalie appréhende la compétition mais préfère y aller sereine. Elle a eu un vrai coup de coeur pour Nicolas. Sa mère ne l'a jamais vue aussi amoureuse. Alors que la question des chambres pose déjà problème, voilà que les menus aussi. L'ambiance est électrique entre Magalie et Maryline. Les dessins des filles de Nicolas réussissent un petit peu à calmer l'atmosphère. Il est l'heure de tirer au sort et c'est finalement Maryline qui obtient la chambre de Nicolas. "Le match filles j'adore ça", lâche Nicolas. Heureusement car cette guerre vient tout juste de commencer...

Christophe : "On prend confiance en soi"

Christophe a mis sa plus belle chemise pour plaire à ses prétendantes. Éleveur de vaches en Vendée, il vit avec sa mère depuis la disparition de son père. Il n'a jamais vécu d'histoire et est encore vierge. Très courageux, il n'avait pas hésité à le dire dans son profil. Il est un peu stressé comme lorsqu'il doit entrer en scène quand il jour au théâtre. C'est l'heure !

Sandrine affiche une joie de vivre très communicative. Elle est totalement sous le charme de Christophe. Et lui ? Il semble être ravi d'avoir fait sa connaissance, elle, qui comme lui, voudrait des enfants au plus vite. Il avoue qu'elle correspond à ce qu'elle recherche. Ce speed-dating démarre sous les meilleurs auspices. Les échanges se poursuivent pour Christophe qui a le droit à de nombreuses déclarations de séduction. Des sucettes au beurre salé, des compliments, des cadeaux, Christophe fait sensation ! "Qu'est ce que t'es craquant parce que tu ressembles à Napoléon, les autres peuvent certainement pas le voir mais t'as ses sourcils", lâche une prétendante totalement bouleversée par Christophe. "On prend confiance en soi", confie l'agriculteur. Christophe reçoit désormais son coup de coeur Marie-Noëlle. Elle lui confie qu'elle aimerait vivre à la campagne. À 58 ans, elle regrette de ne pas avoir eu d'enfants et cherche une relation sérieuse. L'agriculteur semble totalement chamboulé par cette rencontre.

Christophe, très ému, remercie ses prétendantes de s'être déplacées pour lui. Il en choisit deux : Séverine et Marie-Noëlle.

Christophe a déménagé de chez sa mère pour accueillir ses prétendantes. Il se retrouve dans une maison lui appartenant qu'il loue habituellement. Marie-Noëlle, elle, a préparé des dizaines et des dizaines de biscuits faits maison. Elle également préparé des cadeaux pour Christophe mais aussi pour sa maman. Et enfin aussi pour Séverine. Christophe accueille Séverine, toujours de bonne humeur.

Gilles : "J'avais envie de prolonger"

À 52 ans, ce meunier et céréalier bio a divorcé après vingt ans de vie commune. Ce père de deux grands enfants veut renouer avec l'amour et la passion. Le doyen fait partie de ceux qui ont reuçu le plus de courrier. Huit prétendantes vont défiler devant lui...

Odile, 44 ans, est la première à passer au speed-dating. Originaire du nord, elle vit dans le sud de la France, à Nice. Elle connaît très bien la région de Gilles. Elle explique "exceller dans tout". Ces deux-là semblent s'être bien plu. Gilles a l'air de faire passer des interrogations, lunettes posées sur le nez. Son air très sérieux risque d'en effrayer plus d'une tout comme sa liste de questions très précises. Carole est une prétendante assez originale, en effet c'est sa mère qui a écrit la lettre pour contacter Gilles. Elle est venue de Génève. Il lui confie qu'il a été très touché par la lettre de sa mère. Une lettre qu'elle n'a pas lue et que Gilles décide de lui lire. Le céréalier est resté sur sa fin, il n'a pas eu le temps de lui poser toutes les questions qu'il souhaitait : "J'avais envie de prolonger." Carole est elle aussi sous le charme : "Il est encore plus beau qu'à la télé. Ça m'a intimidé." Gilles rencontre ensuite Michèle, une jeune femme d'origine espagnole. Ces deux-là semblent bien accrocher.

Gilles choisi Carole et Michèle, il ironise : "J'ai choisi la simplicité puisque une vit à Paris et l'autre à Genève !"

Cela fait deux ans que Gilles vit dans un mobile-home mais ce n'est pas ici qu'il acceuillera ses deux prétendantes. Il a opté pour un très beau gîte non loin d'ici. Carole, coiffeuse et maquilleuse, se prépare avant de se rendre chez Gilles. Elle emmène son tapis de yoga avec elle afin d'en faire au réveil. Ses deux prétendantes atterissent à l'aéroport de Toulouse.

Virginie : "On peut pas tous les prendre ?"

À 32 ans, cette viticultrice picarde est maman d'une fille de 8 ans. Elle ne veut pas d'hommes qui a des enfants. "J'avoue que j'aimerais pas avoir à les élever", confiait-elle. Sur ses neufs prétendants invités, cinq ont fait le déplacement. Parmi eux, une sacrée surprise : Philippe de L'amour est dans le pré saison 8 ! L'an dernier, il avait marqué l'aventure par sa bonne humeur mais était reparti seul. Va-t-il réussir à charmer Virginie ?

À 32 ans, Matthieu est le premier à passer devant Virginie, il est très stressé. Elle ouvre le cadeau qu'il lui a apporté, une bouteille de vin de sa production. "C'est mon premier speed-dating, il y a des premières fois à tout, il y aura peut-être d'autres premières fois", lâche Virginie. Elle semble visiblement sous le charme. "J'aime beaucoup, en plus il m'amène à boire et à manger. J'adore", confie l'agricultrice, sous le charme de Matthieu. "Faut m'apporter de la bouffe pour me séduire", confie celle qui ne cesse de recevoir des cadeaux gourmands. Fabrice a beau être papa, il a réussi à taper dans l'oeil de l'agricultrice. Elle rencontre enfin son coup de coeur. Il lui a apporté du foie gras. Le seul hic ? Sa fille de trois ans. "Ça va être super dur de choisir, on peut pas tous les prendre ?", clame Virginie. Virginie rencontre son ultime prétendant : Philippe. Les deux viticulteurs très bavards ne s'arrêtent plus de parler de leur métier. Il oublie la séduction et ne parle plus que de son métier. L'aurait-elle troublé ?

Virginie annonce qu'elle a un trop fort caractère pour Philippe qu'elle remercie malgré tout d'être venu. Elle choisit Matthieu et Fabrice.

L'agricultrice se fait une beauté en attendant ses deux prétendants chez elle. Sa fille, elle, dormira chez ses grands-parents pendant les six jours durant lesquels Matthieu et Fabrice vont s'installer chez Virginie. Fabrice, lui, appréhende la compétition avec Matthieu. Il semble agacé du fait d'être arrivé après Matthieu. Il assure avoir amené le soleil dans ses valises mais pour le moment l'ambiance est à l'orage. Mais on peut compter sur Virginie pour faire rapidement oublier cette ambiance tendue avec une étonnante anecdote : "J'étais au concert de James Blunt, si proche de la scène je pouvais sentir ses chaussures. Mais j'étais pas bien placée pour toucher ses boules." Ravissant ! Fabrice n'en revient pas.


Thierry : "La femme de ma vie, j'ai l'impression que c'est Aurélie"

"J'attend de trouver la perle rare", confie l'éleveur de vaches alaitantes des Alpes maritimes. Il rêve de fonder une famille. Les sept prétendantes qui ont fait le déplacement pour lui au speed-dating n'ont ni peur de la montagne ni du froid.

C'est Aurélie, conseillère clientèle en immobilier, qui est la première à se jeter dans l'arène. Elle est très stressée. Elle lui avoue que contrairement à lui, elle ne cuisine pas du tout. Elle indique en revanche qu'elle a toujours rêvé de devenir bergère dans les montagnes. Thierry l'a appréciée mais a un peu peur qu'avec son travail, elle soit déçue par l'agriculture. Au tour de Thierry de rencontrer son coup de coeur, Aurélie. Maman d'un petit garçon, elle rejoint Thierry qui espère ne pas être déçu. Ils sont ravis de se rencontrer. "Le temps m'a paru une éternité", confie Aurélie. "Ton courrier m'a fait trembler, on aurait dit que tout ce que je recherchais était dans la lettre", avoue Thierry. Aurélie et Thierry ne peuvent s'arrêter de sourire. Un coup de foudre semble avoir pointé le bout de son nez dans l'amour est dans le pré. "J'ai l'impression que c'est le premier jour du reste de ma vie", confie la brune. "La femme de ma vie j'ai l'impression que c'est Aurélie", avoue l'éléveur de vaches.

Thierry nous offre une grande première dans L'amour est dans le pré puisqu'il ne choisit qu'une seule prétendante : Aurélie ! "Il faut être franc j'ai déjà choisi", confie-t-il amoureux. Les autres prétendantes applaudissent !

Thierry est impatient de recevoir Aurélie, son coup de coeur et seule prétendante à venir chez lui. Elle dormira dans sa chambre dans laquelle elle n'a pas vraiment de place pour ranger ses affaires. Le papa d'Aurélie, 31 ans, a tenu à emmener sa fille jusqu'à Nice. Son père la taquine sur les sentiments qu'elle a déjà développés pour l'agriculteur. Aurélie a les larmes aux yeux avant de rejoindre Thierry, tant elle est émue. Ils se retrouvent enfin et semblent plus heureux que jamais ! Après avoir reçu un bouquet de fleurs, elle se met rapidement au boulot pour nourrir les vaches. Elle s'acclimate sans difficulté !

Chloé Breen

L'amour est dans le pré, tous les lundis à 20h50 sur M6

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image