Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le film à ne pas rater ce soir : Bimbos, tortures et litres de sang !

En 2004, Quentin Tarantino tombait en admiration devant Cabin Fever, un film d'horreur à petit budget réalisé avec une maestria digne des plus grands et qui traumatisa tous ces spectateurs. Le film était signé d'un jeune inconnu de 32 ans au talent indéniable : Eli Roth.

Dès lors, Quentin Tarantino avait trouvé son nouveau poulain, et il n'allait pas le lâcher. En effet, outre le fait de le faire tourner devant sa caméra pour Boulevard de la Mort et dans un rôle plus conséquent dans Inglourious Basterds, Tarantino produit en 2006 le deuxième film d'Eli, un film complètement fou, glauque, violent, à la limite du supportable pour les yeux, mais ô combien jouissif : Hostel.

L'histoire ? Deux étudiants américains, Paxton et Josh, ont décidé de découvrir l'Europe avec un maximum d'aventures et de sensations fortes. Avec Oli, un Islandais qu'ils ont rencontré en chemin, ils se retrouvent dans une petite ville de Slovaquie dans ce qu'on leur a décrit comme le nirvana des vacances de débauche : une propriété très spéciale, pleine de filles aussi belles que faciles... Natalya et Svetlana sont effectivement très cools... un peu trop, même. Paxton et Josh vont vite se rendre compte qu'ils sont tombés dans un piège. Ce voyage-là va les conduire au bout de l'horreur...

Avec un casting d'inconnus (pour accentuer le côté "possible" des situations) et une mise en scène qui ne recule devant rien - aussi bien dans les scènes de sexe les plus débridées que les séquences de torture les plus cruelles -, Hostel est une claque qui commence comme American Pie et se termine comme un Massacre à la tronçonneuse sous acide.

Brillant, drôle, choquant, Hostel (voir la bande-annonce ci-dessus) provoque de multiples émotions, mais n'est pas à mettre devant tous les yeux, ce qui n'empêche pas TPS Star de le diffuser ce soir à 22h25, et à Purepeople.com d'en faire notre conseil du jour pour votre soirée ciné à la télé.

Adam Ikx

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel