Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lucie Lucas (Clem) a failli se séparer de son mari Adrien... Elle raconte

13 photos
Voir 13 photos
Lucie Lucas (Clem) a failli se séparer de son mari Adrien... Elle raconte
C'est loin des médias et de l'agitation urbaine que Lucie Lucas et son mari Adrien élèvent leurs trois enfants. Mais leur vie de famille en Bretagne n'est pas un long fleuve tranquille. La star de "Clem" et sa moitié ont bien failli se séparer, avant de se raisonner.

Voilà une histoire d'amour qui se fait rare de nos jours : Lucie Lucas était une collégienne de 13 ans lorsqu'elle a rencontré "l'homme de sa vie", à savoir Adrien. Depuis, la comédienne et sa moitié ont fondé une famille avec l'arrivée de Lilou (en 2010), puis Moïra (en 2012) et enfin Milo (en 2018). Un clan qui vit à la campagne, en Bretagne, où l'actrice gère une ferme écologique. Pour autant, l'interprète de Clémentine Boissier n'a pas abandonné sa carrière puisqu'elle revient ce 19 avril 2021 sur TF1, avec la onzième saison de la série Clem.

Dans une nouvelle interview accordée à Terrafemina, la jolie brune de 35 ans s'est confiée sur ce retour à la télévision, mais aussi sur sa vie de famille épanouie au grand air. L'occasion pour elle d'évoquer un moment où son couple était menacé... "Un jour, avec l'homme de ma vie, nous avons failli nous séparer pour plusieurs raisons. Nous étions prêts à beaucoup de concessions pour que cela n'arrive pas, mais il m'est apparu certain que l'on ne pourrait décider de continuer à avancer ensemble qu'à une condition, sur laquelle je ne pouvais plus transiger", cette féministe et écolo engagée a-t-elle d'abord expliqué à nos confrères.

Quelle était donc cette unique condition ? "Je voulais qu'il reconnaisse 'officiellement' que l'oppression faisait partie de moi parce que je suis une femme. Que je me suis construite à travers, par et contre cette violence rabaissante, discriminante et sournoise car parfois câline et enjôleuse... Que jamais il ne pourrait réparer tout le mal que j'avais subi, parfois même sans m'en rendre compte, et que je subirai encore", a confié celle qui a révélé avoir été victime de deux viols en 2019.

Finalement, Adrien - gérant d'une société de camions-traiteurs aidant les propriétaires de food-trucks - s'est laissé convaincre par sa compagne. "Aujourd'hui, je sais que lorsqu'il me regarde, il voit aussi en moi la guerrière qui se relève encore et toujours. Et depuis, il m'encourage bien plus qu'avant, il me donne tant de force (...). Je nous sens complémentaires et en osmose."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image