Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marina Foïs raconte son adolescence : "j'ai été élevée par des pédés"

Marina Foïs - Montée des marches du film "Hors Normes" pour la clôture du 72e Festival International du Film de Cannes. Le 25 mai 2019.
20 photos
Lancer le diaporama
Marina Foïs - Montée des marches du film "Hors Normes" pour la clôture du 72e Festival International du Film de Cannes. Le 25 mai 2019.
Marina Foïs n'a jamais caché son agacement à la moindre action ou remarque homophobe. Et pour cause. Ayant quitté le foyer familial à l'âge de 16 ans, la comédienne a trouvé refuge auprès de la communauté LGBT+.

Elle est sans doute le plus bel atout de la communauté LGBT+. Entre deux rôles Irréprochables, du Grand Bain à Polisse, Marina Foïs n'hésite jamais à partager son Intime conviction. C'est d'ailleurs ce qu'elle raconte dans les colonnes du magazine Grazia. "Moi, j'ai été élevée par des pédés, se souvient-elle. Je suis partie de chez moi à 16 ans, j'ai vécu dans une maison communautaire peuplée de gouines et de pédés... Ça fait partie de mon histoire. Je suis née en 1970, j'ai vécu les années sida, j'ai lu Guibert à 20 ans, j'ai joué Copi : pour moi, cette culture n'est pas un sujet. Elle m'est familière, c'est quasi la mienne."

Au moindre sursaut d'homophobie, Marina Foïs brandit l'étendard de son indignation. En novembre 2018, elle avait notamment épinglé Philippe Lacheau et Tarek Boudali pour l'humour polémique qu'ils diffusaient dans Épouse-moi mon pote – "Un film qui véhicule des clichés éculés sur des homos et un Marais qui n'existent plus". Elle s'était également battue contre la charte Instagram, qui avait supprimé l'une de ses publications montrant deux hommes parce que celle-ci avait été "signalée" par ses followers. Quant à ses propres éléments de langage, elle les explique en toute simplicité : "Si je ne suis pas toujours sûre de mon discours à voix haute, je le suis à l'intérieur. Par exemple : quand je dis 'pédé', ça choque, il faudrait dire 'gay'. Mais les pédés de mon époque s'appelaient eux-mêmes comme ça. Je m'en fous, c'est une question de forme, pas de fond."

D'où je m'autorise à avoir un avis ?

Marina Foïs est actuellement à l'affiche de la série Les Sauvages, de Sabri Louatah et Rebecca Zlotowski, diffusée sur Canal+. Si elle défend farouchement ses opinions, la maman de 49 ans précise toutefois qu'elle n'en fait pas une passion. "D'abord, je ne m'exprime pas tant que ça sur les réseaux car ce sont des raccourcis de pensée, poursuit-elle. Et puis, je n'aime pas faire la guerre à qui que ce soit. Certains ont très peur d'être bousculés par la sexualité de quelqu'un d'autre ? Mais d'où ? Une femme entièrement voilée, qu'est-ce que ça peut me faire ? D'où je m'autorise à avoir un avis ?" Une chance qu'à chaque fois qu'elle le fait, elle tape dans le mille...

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Marina Foïs dans le magazine Grazia, numéro 508 du 27 septembre 2019.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

La compagne de Pascal Obispo parle pour la première fois à la télévision, sur France 2, le 20 novembre 2019.
Kenza de "Loft Story" insultée lors de sa sortie, elle raconte dans "Ca commence aujourd'hui", mardi 27 août 2019, sur France 2
Inès Vandamme de "Danse avec les stars 2019" en interview pour "Purepeople", le 4 septembre
Vincent Niclo raconte comment il a survécu à une impressionnante attaque de requins- 27 novembre 2019, sur TPMP.
M. Pokora est un peu fatigué après la naissance de son fils, le 30 janvier 2020 sur Instagram.
Gad Elmaleh se confie sur sa famille auprès de Karine Le Marchand pour "Une ambition intime", sur M6 le 16 décembre 2019.
Extrait de l'émission "C'est que de la télé" sur C8 perturbée par une alarme incendie - 11 février 2020
Aya Nakamura et Vincent Cassel sur le plateau de Clique, sur Canal +, le 21 octobre 2019.
Slimane filme Vitaa en train de se mettre un masque à l'aéroport, pour se protéger du coronavirus. Le 9 février 2020.
Aurélie Dotremont invitée dans "C'est que de la télé" - C8, 3 décembre 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel