Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Mondial 2014 : La nouvelle morsure de Luis Suarez pourrait lui coûter cher...

Mondial 2014 : La nouvelle morsure de Luis Suarez pourrait lui coûter cher...
11 photos
Lancer le diaporama

Et un, et deux et trois... morsures. Déjà coupable d'avoir commis un tel acte à plusieurs reprises dans sa carrière, Luis Suarez a récidivé hier soir, mardi 24 juin, en mordant Giorgio Chiellini au cours du match Uruguay-Italie en Coupe du monde. Une mauvaise habitude de l'attaquant de Liverpool qui pourrait lui coûter cher puisque si l'arbitre ne l'a pas sanctionné sur le coup, la Fifa vient d'ouvrir une procédure de discipline...

"Il m'a mordu, c'est clair, j'ai encore la marque." Quelques instants après la fin du match, Giorgio Chiellini (29 ans) n'en revient toujours pas. À la 80e minute du match, le défenseur de la Juventus s'est carrément fait mordre l'épaule par Luis Suarez (27 ans) au cours d'un duel accroché dans la surface. "L'arbitre devait siffler et lui donner le rouge, également parce qu'il simule", a lâché l'Italien, tout juste éliminé par l'Uruguay, sur la Rai.

Sauf que malgré la trace de morsure évidente sur son épaule, comme il l'a montrée à l'arbitre après le contact, ce dernier n'a pas bronché. Il faut dire que ce diable de Luis Suarez a encore bien joué le coup en s'effondrant avec Chiellini au moment de l'accrochage. "Ce sont des situations qui arrivent sur le terrain, s'est défendu El Pistolero en conférence de presse. On est côte à côte dans la surface, je bute contre son épaule. Moi je l'ai aussi reçu dans l'oeil, mais bon, ce sont des choses qui arrivent sur le terrain et ce n'est pas la peine non plus de leur donner trop d'importance." Pas sûr toutefois que Luis Suarez arrive à convaincre la Fifa. Le bad boy uruguayen risque ainsi une lourde sanction et pourrait manquer les huitièmes de finale contre la Colombie à Rio, le 28 juin.

D'autant que Luis Suarez, qui pourrait être la star du mercato estival avec un transfert vers le Real Madrid ou le FC Barcelone, est un multirécidiviste. Sous les couleurs de l'Ajax, le vampire de la Celeste s'était déjà fait remarquer en mordant Otman Bakkal en 2010 puis Ivanovic l'année dernière lors d'un match contre Chelsea.

Prêt à tout pour gagner, celui qui a également écopé de huit matchs de suspension pour des insultes racistes envers Patrice Evra en 2011 s'était déjà fait remarquer lors de la précédente Coupe du monde. Lors d'un match contre le Ghana, il n'avait ainsi pas hésité à jouer les gardiens de but en arrêtant un ballon avec la main sur la ligne de but. Un geste qui lui avait valu un carton rouge mais avait permis à son pays de se qualifier puisque le Ghanéen Asamoah Gyan avait raté son penalty à quelques minutes du coup de sifflet final...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image