Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Laura Antonelli, actrice italienne et ex-compagne de Jean-Paul Belmondo

Jean-Paul Belmondo et Laura Antonelli au Festival de Cannes, mai 1974.
28 photos
Lancer le diaporama
Jean-Paul Belmondo et Laura Antonelli au Festival de Cannes, mai 1974.

Triste nouvelle pour les cinéphiles : l'actrice Laura Antonelli, 74 ans, a été retrouvée morte ce lundi 22 juin à son domicile de Ladispoli, à une quarantaine de kilomètres de Rome, nous apprennent nos confrères du Parisien. Les causes du décès n'ont pas été révélées. Elle avait tourné avec de très grands noms du cinéma italien comme Luchino Visconti, Dino Risi, Ettore Scola et Luigi Comencini et avait été la compagne de Jean-Paul Belmondo.

Le 28 novembre 1941 à Pula en Istrie, Laura Antonaz, son vrai nom, débute sa carrière dans un feuilleton western très populaire, Carosello, avant d'obtenir ses premiers petits rôles au cinéma dans la seconde moitié des années 1960. Après quelques premiers rôles notables, elle devient très célèbre grâce au film Malicia de Salvatore Samperi en 1973. Pour ce rôle, elle remporte le Calice d'or de la meilleure actrice.

En Italie, elle tourne désormais pour des maîtres tels que Dino Risi (Sexe fou, 1973 et Les Derniers Monstres, 1982), Ettore Scola (Passion d'amour, 1981), Luigi Comencini (Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas ?, 1974) et Luchino Visconti (L'Innocent, 1976). La France également courtise cette brune élégante. Elle apparaît dans Sans mobile apparent (1971) de Philippe Labro, Les Mariés de l'an II (1971) de Jean-Paul Rappeneau ou Docteur Popaul (1972) de Claude Chabrol. Sur ces films, elle rencontre un certain Jean-Paul Belmondo dont elle tombe amoureuse. L'actrice quitte son époux, le producteur italien Enrico Piacentini, pour vivre à Paris avec le Magnifique. Leur histoire d'amour, passionnée et orageuse, durera de 1972 à 1980.

En avril 1991, la carrière de Laura Antonelli prend fin brutalement. Trente-six grammes de cocaïne sont retrouvés dans sa villa. En première instance, elle est condamnée pour trafic de drogue à trois ans et six mois de prison. Ce n'est qu'en 2000 que la cour d'appel de Rome l'acquitte des accusations de trafic et ne retient que la détention à usage personnel. Entre-temps, Laura Antonelli a confié son visage à un chirurgien esthétique dont les injections de collagène auront des effets catastrophiques. L'actrice fait une réaction allergique dont elle garde des séquelles. Laura Antonelli traîne en justice son médecin et les producteurs d'un film qui l'avait obligée à subir ce traitement, elle sera finalement déboutée. En grande détresse psychologique, elle est internée mais n'abandonne pas le combat. Avec son avocat, elle porte plainte contre le ministère de la Justice. Le 23 mai 2003, elle obtient gain de cause et une indemnité de 108 000 euros.

Depuis longtemps déjà, elle vit recluse. En 2003, un journaliste qui parvient à l'avoir au téléphone s'entend répondre : "Laura Antonelli n'existe plus." Depuis quatre ans, elle vivait à Ladispoli. Dans une interview accordée au journal local en 2012, celle qui fut Laura Antonelli confiait qu'elle appréciait beaucoup le soutien de la communauté religieuse de Ladispoli et la discrétion de ses habitants.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel