Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Michael Jackson : sa mère Katherine porte plainte contre le promoteur de ses concerts avortés !

Plus d'un an après la mort de Michael Jackson, survenue le 25 juin 2009, la mère de la star, Katherine Jackson, a porté plainte devant la Cour supérieure de Los Angeles le 15 septembre contre AEG, promoteur de ses concerts prévus à Londres en juillet 2009, l'accusant de négligence envers le King of Pop. Cette plainte est déposée en son nom et au nom de ses trois petits-enfants, Prince Michael, Paris et Prince Michael II alias Blanket, dont elle a la garde permanente. Elle réclame des dommages et intérêts dont le montant n'est pas encore connu.

Dans la plainte, Katherine Jackson déclare que le contrat d'AEG avec Michael Jackson stipulait que l'entreprise se devait garante du bien-être physique du chanteur. Elle accuse également AEG de ne pas avoir choisi un médecin approprié en ne vérifiant pas son passé professionnel. Selon elle, la société n'a pas employé un médecin qui était véritablement dévoué à la santé de son fils.

Conrad Murray, le fameux médecin, est au coeur de la mort de la star puisqu'il est celui qui lui a administré un puissant anesthésiant utilisé comme somnifère, le propofol, entraînant son décès. Il est inculpé d'homicide involontaire et est en attente de son procès dont les audiences préliminaires ont été repoussées au mois de janvier 2011.

Bambi est présenté dans la plainte comme "perdu, facilement effrayé, frappé de trous de mémoire, obsessionnel et désorienté" pendant les mois ayant précédé sa mort. "Il avait froid et tremblotait pendant les répétitions du show, en plein été", déclare Katherine Jackson et AEG "a insisté pour qu'il assiste à chaque répétition d'un programme épuisant, le menaçant d'annuler la tournée s'il manquait une seule fois à l'appel", assure-t-elle.

De plus, dans le document déposé à la Cour, AEG est également accusé d'avoir causé une détresse émotionnelle à son fils aîné, Prince, qui a été témoin lors des répétitions de son père de sa souffrance : "Il a été mis dans une position de spectateur de ces événements tragiques."

Kenny Ortega, metteur en scène des spectacles et réalisateur du documentaire sur les répétitions des concerts, This Is It, sorti au cinéma en octobre 2009 (bande-annonce ci-dessus), fait également partie des accusés sur la plainte.

Selon l'avocat chargé de l'affaire, Brian J. Panish, a déclaré : "Le but de cette plainte est de prouver au monde la vérité sur ce qu'il s'est passé une fois pour toutes." Le porte-parole d'AEG, Michael Roth, a de son côté déclaré que le groupe AEG n'a pas eu connaissance du texte et se refuse, pour l'instant, à tout commentaire.

L'annonce du nombre de concerts de Michael Jackson, dépassant les quarante, avait surpris voire inquiété beaucoup de gens dès le départ. Mais l'argent qui allait en résulter a poussé le promoteur à voir très grand, trop grand. La fragilité physique de MJ était connue, tout comme sa dépendance aux médicaments.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel