Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nawell Madani, brûlée et chauve : "On m'appelait tête de coucougnette à l'école"

7 photos
Lancer le diaporama
Le terrible accident s'est produit alors qu'elle était âgée de 2 ans... Les séquelles sont restées visibles jusqu'à son adolescence.

Tous les samedis à 19h15, Thierry Ardisson s'entretient avec des invités qui font l'actualité sur le plateau de son talk-show Salut les Terriens. Ce samedi 14 mai, il a reçu l'animateur Christophe Dechavanne, l'ex-ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine, ou encore l'ex-chef d'entreprise Laurence Cottet, qui publie le livre Non ! J'ai arrêté, disponible chez InterEditions. L'humoriste belge qui monte, Nawell Madani, faisait également partie des invités.

Après des débuts infructueux dans le monde très machiste du hip-hop, elle a tenté sa chance au sein du Jamel Comedy Club. Aujourd'hui, son spectacle C'est moi la plus belge a été acclamé par plus de 100 000 spectateurs à travers la France. Une détermination à laquelle n'est sûrement pas étrangère son enfance marquée par un accident qui a fait d'elle le vilain petit canard des cours de récré jusqu'au milieu de l'adolescence.

A l'âge de 2 ans, alors qu'elle danse sur la table du salon, elle tombe et se rattrape à la friteuse. Un brin cliché pour une Belge, mais véridique. Brûlée au troisième degré au crâne, Nawell grandit, pendant toute son enfance, sans un poil sur le caillou. Si bien qu'elle devait camoufler son crâne autant que faire se peut à l'aide de bandanas ou de casquettes.

Ses cheveux réapparaissent alors qu'elle a 15 ans. "Je n'en parle pas sur scène, mais j'en parle dans mon film. Il fallait que je puisse l'assumer. Ce n'était pas si facile que ça. A l'école, on m'appelait tête de coucougnette", se souvient-elle face à Thierry Ardisson.

Les rires des autres enfants et adolescents lui insufflent une violente rage de vaincre. Une revanche sur la vie est à prendre et elle fera tout pour susciter demain l'admiration de ceux qui l'ont rabaissée hier. Si bien qu'elle avait promis à une copine avec qui elle s'était fâchée : "La prochaine fois que tu auras de mes nouvelles, ça sera à la télé..." Pari remporté pour la native de la banlieue de Bruxelles ! Elle est actuellement en tournée dans toute la France et investira l'Olympia, à Paris, le 12 juillet prochain.

Samedi 14 mai, Salut les Terriens a réalisé un score légèrement en-deçà de sa moyenne de la saison en réunissant 929 000 téléspectateurs sur Canal+ pour 6% de part de marché.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel