Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

ONPC : Mazarine Pingeot critique Karine Le Marchand, elle réplique cash

15 photos
Lancer le diaporama
Mazarine Pingeot dans l'émission "On n'est pas couché" le 7 janvier 2017
L'animatrice de l'émission "Une ambition intime" s'est exprimée sur Twitter.

Mazarine Pingeot n'est pas intéressée par l'émission politique de Karine Le Marchand et n'a pas hésité à le dire. Invitée samedi 7 janvier dans l'émission On n'est pas couché pour faire la promotion de son dernier livre intitulé Théa, l'écrivaine de 42 ans a été amenée à s'exprimer sur le concept de l'émission Une ambition intime, dans laquelle bon nombre de politiques se sont prêtés au jeu de la confidence au cours des derniers mois.

Interrogée sur le programme, la fille de l'ex-président François Mitterrand a ainsi admis qu'elle ne regardait pas l'émission et qu'elle n'avait "pas très envie de la regarder". Face à Laurent Ruquier, Mazarine Pingeot a rejoint l'idée de Vanessa Burggraff, qui disait qu'il n'était pas très "cohérent" pour des hommes politiques de "courir sur le canapé de Karine Le Marchand" alors qu'ils dénoncent la plupart du temps la "peoplisation de la vie politique".

"Moi ce qui m'étonne, c'est la promotion de l'intime et du psychologique chez un homme politique au détriment du discours. C'est très étonnant, mais en même temps ça va avec la dérive de la société. Je trouve ça attristant et inquiétant, a alors déclaré la fille d'Anne Pingeot. Le discours politique doit évoluer, mais malheureusement pas dans sa défaillance, pas dans le fait de déchoir vers un discours qui est complètement intime et qui moi ne m'intéresse pas", a-t-elle conclu.

Sur Twitter, Karine Le Marchand a fait savoir qu'elle n'avait pas apprécié cette critique. Sans nommer directement Mazarine Pingeot, l'animatrice de 48 ans a contre-attaqué en prenant pour exemple la publication de l'ouvrage Lettres à Anne, la correspondance amoureuse de François Mitterrand et Anne Pingeot (de 1962 à 1995) publiée notamment avec l'accord de Mazarine en 2016. "Certains s'offusquent de 'l'indécence' des politiques à se livrer, et publient les lettres d'amour de leurs parents...#nocomment #ONPC", a écrit Karine Le Marchand.

Certains internautes ont par la suite pris la peine de répondre au tacle de Karine Le Marchand, affirmant que le contexte n'était pas comparable. "Mazarine Pingeot ne sort pas ces lettres d'amour en période électorale de son père. L'intimité n'a pas sa place dans le politique", a écrit une utilisatrice, "oui mais ... vous êtes injuste avec elle ! Elle n'aime pas le principe : c est son droit ! La tacler c est rapide", a répondu une autre. Le débat est lancé...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image