Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pauline Delpech seins nus et sûre d'elle pour 'Le cancer du sein, parlons-en'

Pauline Delpech seins nus en octobre 2012 pour la Fondation le Cancer du Sein, Parlons-en !
Pauline Delpech seins nus en octobre 2012 pour la Fondation le Cancer du Sein, Parlons-en !

L'an dernier à la même époque, les poitrines étaient pudiquement suggérées, les visages réduits à des lèvres sensuelles et scellées ; en 2012, la Fondation "Le Cancer du Sein, Parlons-en !", soutenue par le groupe Estée Lauder (très engagé dans cette cause, sous l'impulsion d'Evelyn H. Lauder), Clinique et le magazine Marie-Claire, peut compter sur une ambassadrice qui ne masque ni son visage, ni sa poitrine pour lancer la campagne 2012 : Pauline Delpech.

Pour sa 19e année de lutte pour la sensibilisation, le dépistage précoce et l'aide à la recherche, la Fondation adopte une entrée en matière plus frontale : dans une lumière crue, Pauline Delpech pose seins nus, la poitrine pleinement exposée, de face, les bras levés dans le geste effectué pour ôter son haut. Le regard, d'un bleu transperçant, est intense, assuré, effronté, inéluctable, péremptoire. A l'image du message de la campagne, une injonction limpide : "Faites comme moi." Suivi de : "Le dépistage sauve des vies." Ce n'est pas un conseil, c'est une constatation ; pas une option, mais une obligation.

Pour cette approche à fleur de peau, entre érotisme et crudité clinique, la Fondation Le Cancer du Sein, Parlons-en ! pouvait difficilement trouver une ambassadrice aussi convaincante et aussi appropriée : la jeune romancière et comédienne de 31 ans, fille adoptive de Michel Delpech, a elle-même traversé dans son parcours personnel ses propres souffrances, en particulier l'anorexie, qu'elle a exorcisées dans sa trilogie mettant en scène le commissaire Barnabé. Après la détestation du corps et la souffrance du corps, elle a découvert la beauté du corps : "Je découvre enfin mes courbes, j'adore ma cambrure. Je l'ai tellement détesté mon corps. Je lui en ai fait baver. Quand je le touchais, ça me dégoûtait, j'avais un vrai rejet. Si j'avais pu le découper, je l'aurais fait. Aujourd'hui, je me sens désirable, c'est tout nouveau pour moi", avouait-elle en 2009 à Gala.

La présente campagne est là pour en témoigner, avec une plus-value : ce corps, c'est au service des autres femmes qu'elle l'expose aujourd'hui.

Pour en savoir plus sur la Fondation Le Cancer du Sein, Parlons-en, rendez-vous sur esteelauder.fr.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Exclusif - Laeticia Hally arrive en famille à l'aéroport Roissy CDG le 19 novembre 2019. Elle est avec ses filles Jade et Joy, sa mère Françoise Thibault et son frère Grégory Boudou.
Reportage sur les stars des années 90 dans "Sept à huit", sujet su Larusso - dimanche 17 novembre 2019, sur TF1
Yoann et Emmanuelle, dans "L'amour vu dans le pré", le 18 novembre 2019 sur TF1.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel